En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

02.

Des chercheurs ont découvert des dizaines de milliers (!) de dessins vieux de 12.500 ans dans la forêt amazonienne

03.

Vous subodoriez que Grigny n’était plus en France : Gabriel Attal l’a confirmé

04.

Monstres sacrés : Alain Delon, l’éternel enfant blessé

05.

Le Covid-19 est en train de transformer profondément l'Asie et voilà comment

06.

Pourquoi Donald Trump a eu raison de gracier son ancien conseiller à la sécurité nationale

07.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

01.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

02.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

03.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

04.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

05.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

06.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

04.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

05.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

ça vient d'être publié
light > Histoire
Incroyable
Des chercheurs ont découvert des dizaines de milliers (!) de dessins vieux de 12.500 ans dans la forêt amazonienne
il y a 10 heures 53 min
pépite vidéo > Sport
Plus de peur que de mal
Formule 1 : Romain Grosjean miraculé après un accident très impressionnant
il y a 11 heures 37 min
pépites > Santé
Sceptiques
Covid-19 : une majorité des Français n'ont pas l'intention de se faire vacciner
il y a 14 heures 5 min
pépite vidéo > Société
Casseurs
Manifestations contre les violences policières : des dégâts à Paris
il y a 14 heures 49 min
light > Culture
Mort d'un géant
L'acteur David Prowse, qui avait incarné Dark Vador, est décédé
il y a 15 heures 41 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Oscar Wilde ou l’art avant tout

il y a 16 heures 56 min
décryptage > International
A qui profite le crime ?

Assassinat du scientifique iranien, piège de dernière heure tendue à Téhéran

il y a 17 heures 19 min
décryptage > International
Pardon présidentiel

Pourquoi Donald Trump a eu raison de gracier son ancien conseiller à la sécurité nationale

il y a 17 heures 31 min
décryptage > Santé
Vecteur

Pourquoi les virus frappent-ils plus certains continents que d'autres ? Une étude sur Zika donne des indices

il y a 17 heures 54 min
décryptage > France
Munich 1938 ? Non, Munich 2020 !

Vous subodoriez que Grigny n’était plus en France : Gabriel Attal l’a confirmé

il y a 18 heures 12 min
pépite vidéo > France
Heurts
Manifestation : les images très violentes d'un policier tabassé par plusieurs manifestants
il y a 11 heures 18 min
pépites > France
Défense
Pour le directeur général de la Police nationale, "la police est un reflet de la société"
il y a 12 heures 47 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
L'origine de l'énergie des étoiles confirmée grâce aux neutrinos de Borexino ; Gravité quantique : l'écume de l'espace-temps, une clé du Big Bang au vivant ?
il y a 14 heures 20 min
light > Media
Disparition
Le journaliste Jean-Louis Servan-Schreiber est mort
il y a 15 heures 17 min
pépites > Religion
Distanciation
Messes : le Conseil d'Etat casse la règle des trente fidèles maximum
il y a 16 heures 15 min
décryptage > Politique
Partis des libertés

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

il y a 17 heures 12 min
décryptage > Economie
La crise qui vient

La bourse est-elle trop optimiste ?

il y a 17 heures 25 min
décryptage > International
Etatisme

Le Covid-19 est en train de transformer profondément l'Asie et voilà comment

il y a 17 heures 46 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Si vous voulez vraiment faire des achats respectueux de l'environnement, il ne faudra pas vous contenter de lire les étiquettes des produits en rayon. Petits conseils pour y voir plus vert
il y a 18 heures 4 min
décryptage > Société
Big tech

Pourquoi il devient urgent de sauver nos démocraties de la technologie

il y a 18 heures 16 min
© Reuters
© Reuters
Révélations

Nicolas Bay accuse une députée LREM d’avoir voulu intégrer sa liste FN aux régionales de 2015

Publié le 23 janvier 2018
"Est-ce que vous voulez que je sorte le SMS que vous m’aviez envoyé à l’époque ?", a lancé le vice-président du FN à Claire O'Petit sur CNews. Ce mardi 23 janvier, L'Obs publie ces fameux messages.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"Est-ce que vous voulez que je sorte le SMS que vous m’aviez envoyé à l’époque ?", a lancé le vice-président du FN à Claire O'Petit sur CNews. Ce mardi 23 janvier, L'Obs publie ces fameux messages.

Lundi soir, la députée LREM, Claire O'Petit et le vice-président du FN, Nicolas Bay, débattaient sur le plateau de CNews après la visite d’Emmanuel Macron à l’usine Toyota d’Onnaing. Mais très vite, la conversation a dérapé sur le passé politique de Claire O'Petit, qui a apostrophé Nicolas Bay en lui demandant s'il ne se sentait pas "décalé". "Non, je ne me sens pas décalé. Et vous, vous ne vous sentez pas décalée avec ce que vous disiez il y a quelques années, Claire O’Petit ?", lui a rétorqué alors le frontiste. Et de lancer : "Je vous rappelle quand même qu’en 2015, c’est-à-dire il y a un peu moins de trois ans, vous postuliez pour être sur ma liste aux élections régionales de Normandie. [...] Est-ce que vous voulez que je sorte le SMS que vous m’aviez envoyé à l’époque ?". "Ah non Monsieur ! Je n'ai jamais, jamais, jamais, voulu intégrer la liste FN !", a répondu Claire O'Petit.

Quand @nicolasbayfn accuse en direct @claireopetit d'avoir voulu être candidate sur sa liste... FN aux élections régionales de 2015 ! pic.twitter.com/JjwPOwo9xr

— Punchline (@punchline) 22 janvier 2018

 

Interrogé par "l'Obs", Nicolas Bay a réaffirmé ses propos. Des sources FN ont même indiqué à l'hebdomadaire qu'un déjeuner a été organisé en septembre 2015 entre Nicolas Bay et Claire O'Petit dans un restaurant proche du Palais-Bourbon. "L'intermédiaire de ce déjeuner : Gilbert Collard", précise le média. Selon ces mêmes sources, "Claire O'Petit aurait voulu intégrer la liste de Nicolas Bay pour les élections régionales, 'à une place éligible'". Elle aurait relancé Nicolas Bay à plusieurs reprises à ce sujet, selon des sources FN. En vain.

Claire O'Petit dément

De son côté, l'élue LREM explique à L'Obs avoir retrouvé des SMS sur "un ancien portable".  "Il y en a cinq, peut-être six. Cela n'a rien à voir avec la liste pour les élections régionales. Je voulais organiser un débat avec Nicolas Bay pour ces élections. Je l'avais fait à l'époque, en 2012, quand j'étais candidate MoDem dans la 5e circonscription de l'Eure". Elle a même publié un communiqué pour démentir ces accusations.  

"J’ai donc appris hier que les fake news accusatoires déjà révélées à l’époque dans les divers médias dès mon investiture aux législatives 2017 provenaient de M.BAY", écrit-elle. Elle s'appuie également sur le démenti de Christophe Delacour, secrétaire départemental adjoint du FN dans l’Eure, dans les colonnes de "Paris Normandie" en mai 2017 : "'Christophe Delacour, secrétaire départemental adjoint du FN dans l’Eure confirme : 'Je n’ai jamais entendu dire que Claire O’Petit voulait intégrer notre liste des Régionales, surtout dans l’Eure, où j’ai assisté à toutes les réunions préparatoires à la construction de notre liste.' (Paris Normandie 31 mai 2017)"

"Pour couper court à ces calomnies, je publie moi-même les SMS en question, qui n’avaient d’autre objet que de préparer un débat autour des régionales dans le cadre de ma société de communication ADCP", ajoute l'élue. L'Obs publie ces fameux messages, dans lesquels Claire O'Petit demande avec insistance à voir Nicolas Bay et s'inquiète de savoir s'il y a "un problème la concernant".

Gilbert Collard ne peut pas dire "que Nicolas Bay ment"

"J’avais en effet été moi-même confrontée lors des législatives 2012 au refus des médias publics de mettre l’ensemble des candidats en lumière. J’avais alors organisé à Vernon un débat multipartite et souhaitais réitérer l’opération", ajoute la députée. "Je m’étais d’ailleurs rendue ce même automne 2012, étant en vacances dans la région de Montpellier, à une manifestation organisée par le front national comme je suis allée à celles de nombreux autres partis politiques différents pour pouvoir argumenter lors de mes interventions radiophoniques, comme il est d’usage d’ailleurs pour tous mes collègues intervenant dans les médias. Je l’assume". In fine, elle a indiqué à l'Obs qu'elle ne portera pas, pour le moment, plainte pour diffamation.

Celle qui s’est successivement présentée à des élections sous les étiquettes PS, MoDem puis LREM, avait expliqué en 2017 à "Paris-Normandie" avoir seulement déjeuné avec Gilbert Collard : Il "est un copain des 'Grandes Gueules, il m'a invitée à déjeuner. Là-dessus, Nicolas Bay est arrivé inopinément, mais jamais nous n'avons parlé d'investiture".  De son côté, interrogé par "l'Obs", Gilbert Collard a précisé qu'il ne pouvait "pas dire que Nicolas Bay ment".

 

 

 

Vu sur : Lu sur L'Obs
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Deudeuche
- 24/01/2018 - 18:31
O lala
Pas vraiment irlandaise et ps très claire non plus. Ceci dit elle peut assumer son passé, sans honte.
assougoudrel
- 23/01/2018 - 22:31
O Petit
Allez au petit! Drôle de nom.
vangog
- 23/01/2018 - 21:07
Je ne sais même pas qui est cette femme...
C’est une écossaise?...