En direct
Best of
Best of du 27 juin au 3 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Un commissariat au plan, c’est la cerise sur le gâteau... Pour les chefs d’entreprise, le comble du ridicule

02.

Le graphique qui fait peur: de moins en moins de Français travaillent depuis 1975

03.

Catherine Deneuve achète tout en liquide, Laura Smet encaisse le cash de Laeticia, Patrick Bruel dépense le sien pour Clémence; Paris Hilton pour son chien; Jean-Michel Blanquer quitte sa (2ème) femme, Johnny Depp cassait les affaires de Vanessa Paradis

04.

Quand la novlangue de la Mairie de Paris se traduit en réalité cauchemardesque

05.

EPR / éoliennes : le match des dépenses incontrôlées entre la filière nucléaire et les énergies renouvelables

06.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

07.

Energie : l’Allemagne prend le risque mal maîtrisé de l’hydrogène

01.

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

02.

Hydroxychloroquine et remdésivir : petits repères pour tenter d’y voir plus clair dans le "match" des traitements contre le coronavirus

03.

Souveraineté numérique : le choix inquiétant fait par la BPI pour l’hébergement des données sur les prêts des entreprises françaises affaiblies par le Covid-19

04.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

05.

Jacqueline Eustache-Brinio : "La France est confrontée à une pression de l’Islam Politique"

06.

Plus fort qu’Ali Baba et les 40 voleurs : Anne Hidalgo et ses 37 adjoints !

01.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

02.

Le président algérien réclame (encore) des excuses à la France. Quand sera-t-il rassasié ?

03.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

04.

Et le ministre (Dupond-Moretti) brûla ce que l'avocat (Dupond-Moretti) avait adoré !

05.

Reformator ? Quitte à jouer à l’éléphant dans un magasin de porcelaine, que changer pour une justice plus efficace ET plus respectueuse des libertés ?

06.

Un nouveau Premier ministre pour rien ? Pourquoi la France a plus besoin d’une vision assumée que d’un En-Même-Temps au carré

ça vient d'être publié
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Elections municipales 2020 : comment la candidature de Rachida Dati a assuré la survie de la droite à Paris

il y a 3 heures 39 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

Comment le coronavirus a bouleversé et totalement relancé la course à la Maison Blanche entre Joe Biden et Donald Trump

il y a 4 heures 52 min
décryptage > Environnement
Stratégie gouvernementale

La récession économique n’empêchera pas le gouvernement de mettre en oeuvre son programme (de punition) écologique

il y a 5 heures 39 min
décryptage > Environnement
Carburant du futur ?

Energie : l’Allemagne prend le risque mal maîtrisé de l’hydrogène

il y a 6 heures 34 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Un commissariat au plan, c’est la cerise sur le gâteau... Pour les chefs d’entreprise, le comble du ridicule

il y a 7 heures 47 min
décryptage > Environnement
Gaspillages

EPR / éoliennes : le match des dépenses incontrôlées entre la filière nucléaire et les énergies renouvelables

il y a 8 heures 13 min
pépites > Justice
Le retour de la justice
Le parquet de Paris enquête sur les fraudes au "chômage partiel"
il y a 1 jour 31 min
pépites > France
Rénovation vintage
C’est officiel : la flèche de Notre-Dame de Paris sera reconstruite à l’identique
il y a 1 jour 2 heures
pépites > France
Fin de partie
L'état d'urgence sanitaire prend fin aujourd'hui, qu'est ce que cela signifie ?
il y a 1 jour 3 heures
pépite vidéo > France
Reconnaissance
Lors du défilé du 14 juillet, l'armée de l'air rendra hommage au personnel soignant
il y a 1 jour 5 heures
décryptage > Société
Bonnes feuilles

L’instinct de survie : cet atout majeur de l’espèce humaine pour surmonter ses peurs, les obstacles et les accidents de la vie

il y a 4 heures 10 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Retour de l’Etat de droit : la difficile et délicate mission de la lutte contre le narcobanditisme

il y a 5 heures 16 min
décryptage > Economie
Marché du travail

Le graphique qui fait peur: de moins en moins de Français travaillent depuis 1975

il y a 6 heures 3 min
décryptage > Santé
Lutte contre la Covid-19

Hydroxychloroquine et remdésivir : petits repères pour tenter d’y voir plus clair dans le "match" des traitements contre le coronavirus

il y a 7 heures 17 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Catherine Deneuve achète tout en liquide, Laura Smet encaisse le cash de Laeticia, Patrick Bruel dépense le sien pour Clémence; Paris Hilton pour son chien; Jean-Michel Blanquer quitte sa (2ème) femme, Johnny Depp cassait les affaires de Vanessa Paradis
il y a 7 heures 58 min
007
L'espion égyptien qui travaillait dans l'entourage d'Angela Merkel a été démasqué
il y a 23 heures 29 min
light > Science
Une vie de chien
Non, l'âge humain de votre chien ne se multiplie pas par sept
il y a 1 jour 1 heure
pépites > Economie
L'euro fort
L'Irlandais Paschal Donohoe prend la tête de l'Eurogroupe
il y a 1 jour 2 heures
pépites > France
Sécurité
En déplacement à Dijon, Jean Castex dénonce des comportements "inadmissibles"
il y a 1 jour 4 heures
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand le rouge se met à fumer et quand la cible a du plomb dans l’heure : c’est l’actualité caniculaire des montres
il y a 1 jour 6 heures
© Reuters
© Reuters
Clap de fin

François Baroin prépare ses adieux à la politique

Publié le 16 novembre 2017
"J'ai fait mon temps", affirme le maire LR de Troyes sur RMC, avant de saluer l'action d'Emmanuel Macron…
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"J'ai fait mon temps", affirme le maire LR de Troyes sur RMC, avant de saluer l'action d'Emmanuel Macron…

"J'ai fait mon temps", annonce ce jeudi 16 novembre François Baroin dans "Les Grandes Gueules" sur RMC. "Je tourne la page de 25 ans d'engagement politique. Je suis rentré très jeune, j'étais député j'avais 27 ans, au gouvernement de Jacques Chirac j'en avais 29", explique le maire LR de Troyes, avant de revenir sur les échecs de son parti cette année : la défaite au premier tour de la primaire de la droite et du centre de Nicolas Sarkozy, la descente aux enfers de François Fillon, plombé par l'affaire d'emplois présumés fictifs de sa femme et ses enfants, et l'échec des Républicains aux élections législatives. "J'ai fait ce que j'ai pu", lance-t-il.

Pas sûr de voter pour la présidence de LR

"Je ne veux plus d'engagement militant", confie François Baroin. S'il affirme rester "attaché à [s]a famille" politique, il ne sait pas encore s'il ira "véritablement voter" pour la présidence de LR. "En tout cas, je laisse les militants choisir leur direction en fonction de leur analyse", ajoute-t-il.

>>> À lire aussi : François Baroin face au piège de l’obsession auto-réalisatrice du rapprochement de la droite avec le FN 

Puis le journaliste le demande s'il restera chez Les Républicain "quel que soit le résultat" de l'élection. Sa réponse : "En tout cas, au lendemain de l'élection, c'est ma famille politique, je suis un gaulliste, j'étais un des fondateurs de l'UMP et jusqu'à nouvel ordre, j'y resterai. J'en ai été le chef de file sacrificiel pour les législatives. J'ai cet attachement à ma famille, j'ai cet attachement au gaullisme".

François Baroin salue l'action d'Emmanuel Macron

In fine, François Baroin évoque Emmanuel Macron. Même s'il est en désaccord avec le chef de l'État, notamment à propos des collectivités locales, François Baroin reconnaît que sa politique correspond aux aspirations d'une partie de la droite. "Il est apprécié par une partie de notre électorat aujourd'hui, il faut aussi avoir l'honnêteté de le reconnaître", affirme l'ancien ministre de l'Économie.

>>> À lire aussi : Pourquoi la personnalité et la ligne de Laurent Wauquiez ne suffisent pas à expliquer la scission actuelle de la droite

Et d'ajouter : "Les mesures qu'il prend, le discours qu'il porte sur la liberté - que même à droite, nous-mêmes, on n'osait plus porter -, les mesures sur l'ISF, les mesures sur le droit du travail - je sais même pas, sur les ordonnances, si j'avais été amené à diriger le gouvernement, si on serait allés aussi loin sur la barémisation [des indemnités prud'hommales]. 'Fin je veux dire voilà, il y a un déplacement de ligne, il se passe des choses". "On ne peut pas faire comme si rien ne s'était passé, on a un jeune président qui a déplacé les lignes, moi je souhaite le succès de mon pays et je souhaite le succès, au fond, de cette action", conclut-il. 

Vu sur : Lu sur LCI
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (15)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anouman
- 17/11/2017 - 19:05
Baroin
Il y en a beaucoup qui devraient faire comme lui, tous partis confondus.
gerard JOURDAIN
- 17/11/2017 - 12:24
les mous des fesses quittent le navire....
encore un mous de droite qui quitte le navire... y'en a encore..;un wagon...
faut tenir bon.
Liberdom
- 17/11/2017 - 12:18
Exit Baroin
L'inventeur génial de" l'exit taxe", cette sorte de prise d'otage fiscale pour retenir les contribuables qui auraient l'idée saugrenue de quitter l'enfer fiscal français, se casse. Très bon débarras!