En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
ça vient d'être publié
pépites > France
Manifestations
Loi "sécurité globale" : très forte mobilisation à Paris et dans toute la France
il y a 7 heures 46 min
pépites > Economie
Covid-19
Le plafond d'indemnisation pour les entreprises fermées sera doublé, à 200.000 euros par mois
il y a 8 heures 40 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Histoires du Vendée Globe 2" : L’Everest de la voile vu de l’intérieur !

il y a 11 heures 23 min
light > Insolite
Ah
Lille : la Grande roue sera installée, mais restera fermée au public
il y a 11 heures 34 min
pépites > Politique
Le confinement leur réussit
Popularité : Emmanuel Macron et quasiment tout le gouvernement en hausse
il y a 12 heures 35 min
pépites > France
Libérés, délivrés
Déconfinement : retrouvez la nouvelle attestation et le résumé des changements du jour
il y a 13 heures 41 min
décryptage > Santé
Ils en ont vu d'autres

Ultra Covid Solitude : à la cuisine ou pas, papi et mamie semblent mieux résister à la dépression que les jeunes générations

il y a 15 heures 2 min
décryptage > Société
Visitez avec nous le XVIIIème arrondissement de Paris

A cause de l’insécurité la bibliothèque de la Goutte d’Or a fermé ses portes. Tiens, il y avait une bibliothèque à la Goutte d’Or ?

il y a 15 heures 24 min
décryptage > Culture
Bonnes feuilles

Monstres sacrés : Alain Delon, l’éternel enfant blessé

il y a 15 heures 27 min
décryptage > High-tech
Bonnes feuilles

Monde de demain : la vague de l'intelligence artificielle en action

il y a 15 heures 27 min
light > Media
C'est d'actualité
France Télévisions prépare une adaptation en série TV de "La peste" d'Albert Camus
il y a 8 heures 18 min
pépites > Justice
Justice
Nice : un homme écope de 18 mois de prison ferme pour avoir menacé de mort un professeur
il y a 9 heures 12 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"La voyageuse de nuit" : une enquête magistrale où se côtoient révolte et tendresse

il y a 11 heures 26 min
pépites > France
Juste une mise au point
Violences : le préfet de police de Paris Didier Lallement rappelle à l'ordre les policiers
il y a 12 heures 3 min
pépite vidéo > Sport
Rugby
Avant d'affronter l'Argentine, les All Blacks rendent hommage à Maradona
il y a 13 heures 16 min
pépite vidéo > Politique
Déplorable
Manon Aubry (LFI) choque en déclarant que l'insulte "sale macaroni" n'est pas raciste envers les immigrés italiens
il y a 14 heures 31 min
décryptage > International
Chasse ouverte

Iran : assassinat d’un haut scientifique iranien spécialiste du nucléaire

il y a 15 heures 9 min
décryptage > Environnement
Bas-carbone

Énergie nucléaire : l’Union européenne au risque de l’incohérence ?

il y a 15 heures 24 min
décryptage > Economie
Bonnes feuilles

Le Covid-19 est-il un laboratoire d’expérimentation pour accélérer la transformation des métiers ?

il y a 15 heures 27 min
décryptage > Société
Pas de bébés confinement

Les premiers indices d'un baby krach sont-ils là ?

il y a 15 heures 27 min
© DON EMMERT / AFP
Donald Trump sourire salue de la main Atlantico.fr
© DON EMMERT / AFP
Donald Trump sourire salue de la main Atlantico.fr
De l'île au trésor

Porto Rico ou l'immense catastrophe environnementale et économique d'une petite île

Publié le 04 octobre 2017
L'état américain a reçu la visite de Donald Trump mardi 4 octobre. Le Président a déclaré qu'il envisageait d'effacer la dette portoricaine, qui s'élève à 73 milliards de dollars.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'état américain a reçu la visite de Donald Trump mardi 4 octobre. Le Président a déclaré qu'il envisageait d'effacer la dette portoricaine, qui s'élève à 73 milliards de dollars.

L'annonce a beaucoup surpris. Donald Trump, après s'être rendu sur l'île de Porto Rico a déclaré à Fox News à propos des citoyens américains de cet état particulier : "ils doivent beaucoup d'argent à vos amis de Wall Street et nous devrons éliminer ça". Le Président était en visite pour constater les dégâts énormes qu'a provoqué l'ouragan Maria sur l'île. Pour rappel, une trentaine de morts sont à dénombrer sur l'île américaine et la plus grande partie de l'île est dévastée.

On ne sait pas encore quelle sera l'importance ou la forme de cette "restructuration" de la dette, mais elle viendra mettre fin à des années de décadence économique. En effet, depuis 2006 et la fin des exonérations fiscales massives que l'île accordait pour attirer les multinationales, Porto Rico s'est terriblement écroulé économiquement, encourageant un exode vers le "Mainland" et l'augmentation progressive et inéluctable de la dette du pays. Celle-ci serait aujourd'hui de 73 millions. Pour l'instant, les obligations portoricaines ont simplement encaissé un dur 

Vu sur : Lu sur le Figaro
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Ganesha
- 05/10/2017 - 10:55
Comme d'habitude
Comme d'habitude, les commentateurs n'ont pas vraiment lu l'article ! Ou sinon, ils auraient remarqué qu'il s'arrête brusquement au milieu d'une phrase, et qu'il confond millions et milliards de dollars ! Pour réellement vous faire une opinion, utilisez le lien internet et lisez l'article du Figaro !
Anouman
- 04/10/2017 - 22:04
Dette
C'est un gars sympa ce Trump. S'il efface la dette ils pourront recommencer à l'augmenter avec plus d'enthousiasme encore.
assougoudrel
- 04/10/2017 - 17:50
Peut-être qu'un jour
la Catalogne demandera à l'Espagne d'effacer sa dette après un cataclysme.