En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
ça vient d'être publié
light > Histoire
Incroyable
Des chercheurs ont découvert des dizaines de milliers (!) de dessins vieux de 12.500 ans dans la forêt amazonienne
il y a 7 heures 32 min
pépite vidéo > Sport
Plus de peur que de mal
Formule 1 : Romain Grosjean miraculé après un accident très impressionnant
il y a 8 heures 15 min
pépites > Santé
Sceptiques
Covid-19 : une majorité des Français n'ont pas l'intention de se faire vacciner
il y a 10 heures 43 min
pépite vidéo > Société
Casseurs
Manifestations contre les violences policières : des dégâts à Paris
il y a 11 heures 27 min
light > Culture
Mort d'un géant
L'acteur David Prowse, qui avait incarné Dark Vador, est décédé
il y a 12 heures 20 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Oscar Wilde ou l’art avant tout

il y a 13 heures 34 min
décryptage > International
A qui profite le crime ?

Assassinat du scientifique iranien, piège de dernière heure tendue à Téhéran

il y a 13 heures 57 min
décryptage > International
Pardon présidentiel

Pourquoi Donald Trump a eu raison de gracier son ancien conseiller à la sécurité nationale

il y a 14 heures 10 min
décryptage > Santé
Vecteur

Pourquoi les virus frappent-ils plus certains continents que d'autres ? Une étude sur Zika donne des indices

il y a 14 heures 33 min
décryptage > France
Munich 1938 ? Non, Munich 2020 !

Vous subodoriez que Grigny n’était plus en France : Gabriel Attal l’a confirmé

il y a 14 heures 50 min
pépite vidéo > France
Heurts
Manifestation : les images très violentes d'un policier tabassé par plusieurs manifestants
il y a 7 heures 56 min
pépites > France
Défense
Pour le directeur général de la Police nationale, "la police est un reflet de la société"
il y a 9 heures 26 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
L'origine de l'énergie des étoiles confirmée grâce aux neutrinos de Borexino ; Gravité quantique : l'écume de l'espace-temps, une clé du Big Bang au vivant ?
il y a 10 heures 58 min
light > Media
Disparition
Le journaliste Jean-Louis Servan-Schreiber est mort
il y a 11 heures 56 min
pépites > Religion
Distanciation
Messes : le Conseil d'Etat casse la règle des trente fidèles maximum
il y a 12 heures 53 min
décryptage > Politique
Partis des libertés

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

il y a 13 heures 50 min
décryptage > Economie
La crise qui vient

La bourse est-elle trop optimiste ?

il y a 14 heures 3 min
décryptage > International
Etatisme

Le Covid-19 est en train de transformer profondément l'Asie et voilà comment

il y a 14 heures 24 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Si vous voulez vraiment faire des achats respectueux de l'environnement, il ne faudra pas vous contenter de lire les étiquettes des produits en rayon. Petits conseils pour y voir plus vert
il y a 14 heures 43 min
décryptage > Société
Big tech

Pourquoi il devient urgent de sauver nos démocraties de la technologie

il y a 14 heures 54 min
© ERIC FEFERBERG / AFP
© ERIC FEFERBERG / AFP
Enquête

PenelopeGate : la justice demande des preuves aux journaux de la Sarthe

Publié le 26 avril 2017
Il s'agit de vérifier dans les archives si la femme de François Fillon avait, ou non, un emploi public.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Il s'agit de vérifier dans les archives si la femme de François Fillon avait, ou non, un emploi public.

Les problèmes continuent pour François Fillon. Après sa défaite au premier tour de la présidentielle, l'ex-candidat de la droite se tourne désormais vers sa mise en examen. La justice poursuit son enquête pour vérifier si l'emploi de Penelope Fillon était fictif ou non, depuis la fin des années 1980. Les juges ont ainsi demandé à 5 quotidiens régionaux de la Sarthe de vérifier leurs archives et envoyer tous les articles prouvant la présence de Penelope Fillon sur le terrain pour la période 1988-2016.

"Datée du 19 avril, postée de Paris le 21, cette réquisition a donc été décidée avant le premier tour de l’élection présidentielle" souligne le journal local l'Actu. Pour rappel, Penelope Fillon est mise en examen pour "complicité et recel de détournement de fonds publics", "complicité et recel d’abus de biens sociaux" et "recel d’escroquerie aggravée."

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (18)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
amaguiz
- 27/04/2017 - 09:18
Il faut continuer ainsi
Le vote FN s'en trouve renforcé.
bern4243
- 27/04/2017 - 08:16
enfin des journalistes dans leur vrai role
Nous ne sommes pas des auxiliaires de justice" : voilà la position du groupe Publihebdos, propriétaire des différents journaux sarthois auxquels le juge Tournaire a demandé de livrer "tout article publié évoquant Mme Penelope Fillon et notamment tout article relatant sa participation à des événements locaux (inaugurations, cérémonies officielles, visites d’hôpitaux, de maisons de retraite, vernissages, concours divers, etc) publié entre 1998 et 2016".

«Il y a un dépôt légal et nous répondons à nos obligations en déposant auprès de la BNF toutes nos parutions. Nos journaux y sont archivés. Cette mémoire publique existe et elle est à la disposition du juge», précise dans un communiqué Francis Gaunand, le président de Publihebdos. Sans faire preuve de mauvaise volonté, il estime qu'effectuer de telles recherches dans des centaines de milliers de pages n'est pas de son ressort.
Beredan
- 26/04/2017 - 22:31
Étrange conception de la justice...
Ils vont finir par exiger également des preuves de Pénélope , piétinant allègrement le principe : " actori incumbit probatio "