En direct
Best of
Best of du 9 au 15 janvier
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
ça vient d'être publié
pépites > Politique
« Cher Tayyip »
Emmanuel Macron et Recep Tayyip Erdogan s'écrivent pour apaiser les tensions
il y a 1 semaine 1 jour
pépites > Justice
Révélations de Mediapart
Justice : enquête ouverte contre Nicolas Sarkozy pour « trafic d’influence » dans le cadre d’activités de conseil pour le groupe russe Reso-Garantia
il y a 1 semaine 1 jour
pépites > Politique
Jupiter
Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres
il y a 1 semaine 1 jour
décryptage > International
Démocratie américaine en danger

Assaut sur le Capitole : autopsie de trois jours de folies américaines

il y a 1 semaine 1 jour
pépite vidéo > Santé
Eviter la pénurie
Le PDG de Moderna, Stéphane Bancel, alerte sur la question de l'approvisionnement des vaccins pour l'hiver prochain
il y a 1 semaine 1 jour
décryptage > International
Université de Bogazici

Révolte étudiante à Istanbul ou les prémices d’un printemps turc

il y a 1 semaine 2 jours
pépites > Santé
Coronavirus
Bruno Le Maire et Gabriel Attal indiquent qu'un confinement est toujours possible
il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > Santé
Espoir

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > Environnement
instrumentalisation judiciaire

Procès contre l’inaction de l’Etat : l’affaire du siècle est aussi la pire imaginable pour... le climat lui-même

il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Face à la Covid-19, finissons-en avec l’amateurisme public ! Le diagnostic implacable de fonctionnaires de la santé

il y a 1 semaine 2 jours
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les billes précisent le moment et quand les disques détournent les heures : c’est l’actualité hivernale des montres
il y a 1 semaine 1 jour
pépites > Santé
Pénurie
Le maire de Neuilly-sur-Seine déplore que les quantités de vaccins annoncées ne soient pas au rendez-vous
il y a 1 semaine 1 jour
pépites > Santé
Coronavirus
La présence du virus dans les eaux usées de l'Ile-de-France en forte augmentation
il y a 1 semaine 1 jour
pépites > Santé
Bug
Après avoir été volontairement fermé hier le site Santé.fr de rendez-vous pour les vaccinations est ouvert en version simplifiée aujourd'hui
il y a 1 semaine 1 jour
décryptage > France
Couvre-feu à 18h

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

il y a 1 semaine 1 jour
décryptage > International
Guerre de l'information

A propos d’infox : la tentation de Joe Biden de suivre la politique des néoconservateurs

il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > Santé
Mesures efficaces contre le virus

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > Economie
Impact économique de la pandémie

Records à l’export : la Chine est-elle en train de gagner une bataille... ou la guerre des puissances commerciales ?

il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > France
"Je ne livre pas les Juifs"

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

il y a 1 semaine 2 jours
pépites > Politique
Voile
Aurore Bergé dépose un amendement interdisant le port du voile aux petites filles
il y a 1 semaine 2 jours
© Reuters
© Reuters
Présidentielle 2017

Marine Le Pen : "L'alliance Bayrou-Macron, c'est le retour de la vieille politique"

Publié le 22 février 2017
La présidente du Front national a répondu aux questions de Gilles Bouleau mercredi soir sur le plateau du journal de 20 heures de TF1.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La présidente du Front national a répondu aux questions de Gilles Bouleau mercredi soir sur le plateau du journal de 20 heures de TF1.

Quelques heures après l'annonce par François Bayrou de son ralliement à Emmanuel Macron pour l'élection présidentielle, Marine Le Pen a estimé mercredi soir qu'une telle alliance incarnait "le retour de la vieille politique". "Il y a une négociation en vue des législatives et c'est le retour des manœuvres d'appareil", a-t-elle ajouté. 

De retour du Liban, Marine Le Pen a également évoqué son refus de porter le voile lors de sa rencontre prévue avec le Grand Mufti de Beyrouth. La présidente du Front national répète être venue au Liban en tant que candidate à la présidentielle et non pour s'y installer.

Rappelant avoir annoncé avant cette rencontre son intention de ne pas porter le voile, Marine Le Pen a ajouté : "Alors oui, lorsqu'on a essayé de me mettre devant le fait accompli, le matin même, j'ai dit non, je ne me voilerai pas".

Quant à la question du retour au franc et de la sortie de l'Euro, la candidate estime qu'il s'agit d'un processus nécessaire afin d'obtenir le retour du pouvoir d'achat pour les français, mais aussi que le sauvetage de l'Euro serait trop coûteux. 

"Ce n'est pas la monnaie du peuple (…) Je vais vous rendre à vous, peuple français, que je vais vous rendre votre monnaie, la liberté économique", a-t-elle répété. 

>>>> À lire aussi : Présidentielle 2017, la question qui fâche : au-delà de la progression du FN, combien y-a-t-il de Français (encore) prêts à voter contre l’élection de Marine Le Pen quel que soit le candidat qui l’affronte ?

 

Vu sur : Vu sur TF1
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Leucate
- 23/02/2017 - 18:04
@stargate53
Les affaires bidonnées par papa Schultz pour une époque où Marine n'était pas encore présidente, les électeurs FN s'en contrefoutent comme de leur premier bulletin de vote RPR, UMP ou PS quand ils étaient encore naïfs.
Stargate53
- 23/02/2017 - 08:22
Pas trop gênée par la mise en examen !
La justice s'attaque aujourd'hui aux errements de M Le pen sur des emplois fictifs au parlement européen, une affaire de plus d'ailleurs si on y ajoute toutes celles en cours. Alors, un peu moins d'arrogance et un peu plus de vérité sur les impacts négatifs du programme pour les français et françaises. Pas les slogans destinés aux crédules mais les dommages que celui-ci va provoquer. Le réveil sera terrible pour ceux qui sont fans des mesures inventées pour séduire un peuple frustré par tant d'années d'errements socialo/gauchiste.
Flamel
- 23/02/2017 - 02:25
Bayrou toujours au plus offrant
Le ralliement de Bayrou à Macron au moment où ce dernier recommençait à être donné derrière Fillon au premier tour n'est évidemment pas un hasard : cela devrait permettre à Macron de refaire la course en seconde position dans les prochains sondages, puisque davantage d'électeurs de Bayrou vont aller vers Macron plutôt que Fillon. Gageons que Bayrou a dû chèrement négocier ce désistement, député "En Marche" de Pau bien sûr, mais aussi sans doute un ministère important...
Il se confirme dans le poste du "traître de droite qui fait élire la gauche". Qu'il arrête en tout cas de nous bassiner avec "sa France" dont il a toujours plein la bouche, maintenant qu'il rejoint un candidat mondialiste favorable à l'immigration à tout crin et visiblement hostile à l'idée de nation.