En direct
Best of
Best of du 9 au 15 janvier
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
ça vient d'être publié
pépites > Politique
« Cher Tayyip »
Emmanuel Macron et Recep Tayyip Erdogan s'écrivent pour apaiser les tensions
il y a 1 semaine 1 jour
pépites > Justice
Révélations de Mediapart
Justice : enquête ouverte contre Nicolas Sarkozy pour « trafic d’influence » dans le cadre d’activités de conseil pour le groupe russe Reso-Garantia
il y a 1 semaine 1 jour
pépites > Politique
Jupiter
Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres
il y a 1 semaine 1 jour
décryptage > International
Démocratie américaine en danger

Assaut sur le Capitole : autopsie de trois jours de folies américaines

il y a 1 semaine 1 jour
pépite vidéo > Santé
Eviter la pénurie
Le PDG de Moderna, Stéphane Bancel, alerte sur la question de l'approvisionnement des vaccins pour l'hiver prochain
il y a 1 semaine 1 jour
décryptage > International
Université de Bogazici

Révolte étudiante à Istanbul ou les prémices d’un printemps turc

il y a 1 semaine 1 jour
pépites > Santé
Coronavirus
Bruno Le Maire et Gabriel Attal indiquent qu'un confinement est toujours possible
il y a 1 semaine 1 jour
décryptage > Santé
Espoir

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

il y a 1 semaine 1 jour
décryptage > Environnement
instrumentalisation judiciaire

Procès contre l’inaction de l’Etat : l’affaire du siècle est aussi la pire imaginable pour... le climat lui-même

il y a 1 semaine 1 jour
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Face à la Covid-19, finissons-en avec l’amateurisme public ! Le diagnostic implacable de fonctionnaires de la santé

il y a 1 semaine 1 jour
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les billes précisent le moment et quand les disques détournent les heures : c’est l’actualité hivernale des montres
il y a 1 semaine 1 jour
pépites > Santé
Pénurie
Le maire de Neuilly-sur-Seine déplore que les quantités de vaccins annoncées ne soient pas au rendez-vous
il y a 1 semaine 1 jour
pépites > Santé
Coronavirus
La présence du virus dans les eaux usées de l'Ile-de-France en forte augmentation
il y a 1 semaine 1 jour
pépites > Santé
Bug
Après avoir été volontairement fermé hier le site Santé.fr de rendez-vous pour les vaccinations est ouvert en version simplifiée aujourd'hui
il y a 1 semaine 1 jour
décryptage > France
Couvre-feu à 18h

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

il y a 1 semaine 1 jour
décryptage > International
Guerre de l'information

A propos d’infox : la tentation de Joe Biden de suivre la politique des néoconservateurs

il y a 1 semaine 1 jour
décryptage > Santé
Mesures efficaces contre le virus

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

il y a 1 semaine 1 jour
décryptage > Economie
Impact économique de la pandémie

Records à l’export : la Chine est-elle en train de gagner une bataille... ou la guerre des puissances commerciales ?

il y a 1 semaine 1 jour
décryptage > France
"Je ne livre pas les Juifs"

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

il y a 1 semaine 1 jour
pépites > Politique
Voile
Aurore Bergé dépose un amendement interdisant le port du voile aux petites filles
il y a 1 semaine 1 jour
© Reuters
© Reuters
En colère

Bernard Tapie trouve que la condamnation de Christine Lagarde est "nulle et déplacée"

Publié le 21 décembre 2016
L'homme d'affaires a réagi à la condamnation de l'ancienne ministre de l'Économie.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'homme d'affaires a réagi à la condamnation de l'ancienne ministre de l'Économie.

Christine Lagarde était jugée pour son rôle dans l'arbitrage qui opposait Bernard Tapie au Crédit lyonnais en 2008, alors qu'elle était ministre de l'Économie. L'arbitrage avait débouché sur le versement de 405 millions d'euros à l'homme d'affaires, dans le cadre de son litige avec le Crédit lyonnais, lié à la vente d'Adidas. 

Le 19 décembre, la directrice générale du FMI a été déclarée "coupable de négligence" par la Cour de justice de la République. Toutefois, elle n'a pas été dispensée de peine, et sa condamnation ne figurera pas dans son casier judiciaire.

"Je trouve sa condamnation à la fois nulle et déplacée.", a réagi Bernard Tapie, dans Le Monde. "Déplacée, car elle est jugée coupable, mais non condamnable, ce qui entraîne chez les citoyens le sentiment que seuls les puissants sont protégés. Et nulle, car les éléments qui conduisent à sa culpabilité sont infondés.", a-t-il expliqué.

"Il faut se faire Tapie"

Pour l'homme d'affaire, "Mme Lagarde méritait d’être relaxée". Selon lui, "Michel Sapin [ministre de l’économie et des finances] s’est empressé de lui renouveler sa confiance" notamment pour pouvoir le poursuivre pour escroquerie. "C’est toujours le principe du "il faut se faire Tapie", juge-t-il.

Celui qui conteste sa mise en examen pour "escroquerie en bande organisée", en dépit des éléments apportés par les magistrats, assure que ces derniers "n’ont pas de preuve flagrante" "Ils n’ont pas trouvé d’argent planqué dans mon jardin !", lance-t-il. "Si je n’avais pas placé mon groupe sous le régime de la sauvegarde, renouvelée une deuxième fois jusqu’en mai 2017, où en seraient mes journaux ?", se demande Bernard Tapie.

"Vous avez été tous manipulés"

Il donne donc rendez-vous au tribunal correctionnel de Paris, le 2 mars 2017, expliquant qu'il poursuis un policier de la brigade financière pour "faux en écriture publique". Il aurait écrit le rapport fondant la thèse selon laquelle l'homme d'affaires n’aurait pas été escroqué par le Crédit lyonnais. "Il y aura du spectacle, je serai là, et vous comprendrez enfin comment vous avez été tous manipulés.", promet Bernard Tapie.

 

Vu sur : Lu sur Le Monde
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Benvoyons
- 21/12/2016 - 16:44
totor101 - 21/12/2016 - 11:30 ikaris - 21/12/2016 - 13:01::)::)
"Il donne donc rendez-vous au tribunal correctionnel de Paris, le 2 mars 2017, expliquant qu'il poursuis un policier de la brigade financière pour "faux en écriture publique". Il aurait écrit le rapport fondant la thèse selon laquelle l'homme d'affaires n’aurait pas été escroqué par le Crédit lyonnais. "Il y aura du spectacle, je serai là, et vous comprendrez enfin comment vous avez été tous manipulés.", promet Bernard Tapie."
- 21/12/2016 - 15:32
oups désolé !
Hollande négligeant ; le double de blessés !
ikaris
- 21/12/2016 - 13:01
Escroc et grande gueule avec ça
... il a tout pour plaire le Tapie !