En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Valéry Giscard d’Estaing aura donné son dernier grand entretien à…

02.

L'Union européenne envisage d'exclure la Hongrie et la Pologne du fonds européen de relance

03.

Valéry Giscard d'Estaing : « Brexit ou pas, l'Europe à 28 n’est pas gouvernable sans réformes profondes... »

04.

Et maintenant les skieurs... Qui arrêtera le gouvernement dans sa folle (et sanitairement vaine) dérive sur les libertés publiques ?

05.

Regardez bien cette affiche : Auschwitz est de retour…

06.

Crise économique : l'OCDE prévoit que la planète va se redresser en 2021... sauf l'Europe qui restera à la traîne. Mais pas par hasard

07.

Ce que le nouveau record atteint par le Bitcoin préfigure pour l’avenir du système bancaire

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

03.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

04.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

05.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

06.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

01.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

02.

Valéry Giscard d’Estaing, le plus grand président de la Ve République après De Gaulle

03.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

04.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

05.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

06.

Socle citoyen : l’Assemblée nationale vote pour l’exploration d’un revenu universel qui ne dit pas son nom mais demeure une très bonne idée

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Politique
Disparition de VGE
Mort de Valéry Giscard d’Estaing : retrouvez l’analyse de Jean-Sébastien Ferjou dans "Soir Info"
il y a 11 min 46 sec
pépites > Media
Déprogrammation
Mort de Valéry Giscard d'Estaing : Emmanuel Macron décide de reporter son entretien à Brut de 24 heures
il y a 5 heures 21 min
pépites > Europe
Grisbi
L'Union européenne envisage d'exclure la Hongrie et la Pologne du fonds européen de relance
il y a 5 heures 50 min
pépites > Politique
Hommage du chef de l’Etat
Mort de Valéry Giscard d'Estaing : Emmanuel Macron s'exprimera à 20 heures pour lui rendre hommage
il y a 6 heures 35 min
pépite vidéo > Politique
Hommage
Mort de Valéry Giscard d’Estaing : retrouvez les cinq moments-clés de sa vie politique
il y a 8 heures 28 min
décryptage > Justice
Suites judiciaires

Attaque contre un producteur de rap : mais à quoi servira vraiment l'emprisonnement de deux des quatre policiers violents ?

il y a 9 heures 8 min
décryptage > France
Ministre de l'Intérieur

Petit monde parisien contre M. et Mme Toutlemonde en province : l’opinion se construit-elle vraiment comme le défend Gérald Darmanin ?

il y a 9 heures 43 min
décryptage > Politique
Mort de l'ancien chef de l'Etat

Valéry Giscard d’Estaing, le plus grand président de la Ve République après De Gaulle

il y a 10 heures 48 min
décryptage > Politique
Restrictions et nouvelles mesures

Et maintenant les skieurs... Qui arrêtera le gouvernement dans sa folle (et sanitairement vaine) dérive sur les libertés publiques ?

il y a 10 heures 57 min
décryptage > Sport
Ligue des Champions

Manchester United - PSG : 1-3 Paris s'impose dans le théâtre des rêves et reprend la tête de son groupe

il y a 11 heures 17 min
pépites > Santé
Menaces pour la course aux vaccins
IBM alerte sur des cyberattaques en série sur la chaîne logistique des vaccins contre la Covid-19
il y a 1 heure 28 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Sarkozy coache Darmanin, Macron tance ses ministres; Hidalgo n’a aucune ambition mais un sens du devoir pour la France; Le Point s’inquiète des milliards de l’argent magique du Covid, Marianne des vaccins
il y a 5 heures 36 min
pépites > Santé
Campagnes de tests
L'Assemblée nationale se prononce en faveur du dépistage systématique du Covid-19
il y a 6 heures 7 min
décryptage > France
Conseil supérieur de l’audiovisuel

Contrôle de l’accès au porno des mineurs : le CSA étale son inculture technique

il y a 8 heures 4 min
décryptage > France
Gardiens de la paix

Police, une institution à bout de souffle… républicain ?

il y a 8 heures 54 min
décryptage > Science
Recherche scientifique

Cette découverte du programme d’intelligence artificielle de Google qui révolutionne la biologie et la médecine

il y a 9 heures 16 min
décryptage > Europe
Vision européenne

Valéry Giscard d'Estaing : « Brexit ou pas, l'Europe à 28 n’est pas gouvernable sans réformes profondes... »

il y a 10 heures 20 min
pépites > Finance
L'après coronavirus
Coronavirus et économie : la fin du «quoi qu’il en coûte» divise l'entourage présidentiel
il y a 10 heures 51 min
décryptage > International
En avant-première pour vous

Le dernier film du Mossad : « Bons baisers de Téhéran »

il y a 11 heures 16 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Crise économique : l'OCDE prévoit que la planète va se redresser en 2021... sauf l'Europe qui restera à la traîne. Mais pas par hasard

il y a 11 heures 25 min
© Reuters
© Reuters
Criminalité

Royaume-Uni : les abus sexuels organisés d'enfants continueraient à Rotherham

Publié le 13 août 2016
Ce scandale avait secoué le Royaume-Uni en 2015. Selon un journal britannique, la situation n'a presque pas changé.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ce scandale avait secoué le Royaume-Uni en 2015. Selon un journal britannique, la situation n'a presque pas changé.

Des groupes criminels de pédophiles continueraient à sévir à Rotherham, au Royaume-Uni, organisant la traite de jeunes filles mineures, selon une enquête d'Express.co.uk, le site du Daily Express et du Sunday Express. "Express.co.uk a recensé des témoignages choquants de victimes, d'activistes et de riverains" qui ont "tous dit que la police et les autorités municipales "abandonnaient" des milliers de jeunes filles vulnérables." Selon l'enquête, des groupes criminels "utilisent toujours la ville comme un fief personnel, prostituant des mineurs dans le cadre d'un empire criminel de plusieurs millions de livres."

Le scandale de Rotherham avait complètement secoué le pays en 2015, qui avait découvert avec effroi que de 1997 à 2013, dans la plus grande impunité, des groupes d'hommes d'origine pakistanaise avaient abusé sexuellement 1 400 mineures blanches, et que les autorités avaient fermé les yeux de peur d'être accusées de racisme. Les hommes, tous originaires de la même région du Cachemire au Pakistan, ciblaient des fillettes blanches isolées, entamaient une relation, puis les violaient. Dans de nombreux cas, les criminels les forcaient à se droguer et à se prostituer, et le système bénéficiait d'une omerta totale. Si un rapport indépendant avait conclu après le scandale que désormais la police attaquait le problème "de manière adéquate", selon l'enquête d'Express.co.uk, ce n'est pas le cas. 

Une victime, citée sous un pseudonyme, déclare "Ces hommes continuent de violer des filles blanches. Je sais que certaines ont dû attendre des mois avant qu'on leur demande de faire une déclaration [à la police]. La situation continue d'être affreusement mauvaise."

Une autre victime déclare "Je connais plusieurs filles qui ont fait des déclarations récemment et à qui on a répondu qu'elles étaient racistes, et j'en connais beaucoup qui ne veulent pas parler et pour être honnête je les comprends. Rien n'a changé, pas d'un iota. Ca continue à la même échelle qu'avant. [...] Je ne conseillerais pas aux gens d'aller voir la police parce qu'ils ne font rien."

Une des méthodes des criminels pour maintenir l'omerta était l'intimidation des témoins. Le père d'une victime raconte que des groupes de jeunes pakistanais viennent régulièrement à son domicile pour intimider la famille. "Chaque soir pendant 13 nuits sur 14, entre minuit et une heure du matin, des gens venaient et frappaient à la porte en se faisant passer pour des livreurs. On ne commande pas vraiment de livraisons et quand on regardait à travers le judas il n'y avait pas de livreur mais on pouvait voir une voiture pleine d'hommes d'origine sud-asiatique. [...] Ces pédophiles contrôlent toujours la ville et la police continue de faire ce qu'ils faisaient à l'époque : rien."

Une ancienne assistante sociale qui continue d'aider les victimes d'abus déclare : "On a vu de légères améliorations, et j'insiste sur le mot légères, mais je pense que ce n''est pas assez rapide."

Sara Champion, la députée de Rotherham, ne le nie pas. "Il y a des cas nouveaux, des cas qui se déroulent en ce moment." 

Le président du conseil municipal, Chris Read, a quant a lui déclaré "Tragiquement, il y aura toujours des criminels qui veulent faire du mal à des jeunes gens vulnérables, et nous savons qu'il y a encore des enfants qui sont exploités partout dans le pays, y compris à Rotherham. Et nous savons également qu'il y a eu de graves échecs à Rotherham. Mais maintenant, la manière dont nous gérons l'exploitation sexuelle des enfants est très différente."

Pour Anne Marie Waters, une activiste qui a fait sa propre enquête, "toutes les personnes à qui j'ai parlé sont d'accord pour dire que ça continue, qu'il s'agisse de victimes d'abus pédophiles, de policiers, de membres du conseil municipal. Rien n'a changé."

A LIRE AUSSI : Scandale au Royaume-Uni : quand l’anti-racisme mène à fermer les yeux sur d’infâmes abus sexuels à Rotherham

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
MIMINE 95
- 14/08/2016 - 16:00
"DECHETS BLANCS" !
C'est le nom que ces Pakistanais donnent à ces jeunes ados . En Angleterre, lorsque cette affaire a éclatée, la presse a parlée "d'hommes asiatiques" ....pour ne pas stigmatiser sans doute . On parle beaucoup de Rotherham, mais cette horreur a aussi touché d'autres villes en Angleterre. La perfide Albion est en effet, bien plus en avance que nous dans le "bien vivre ensemble" et le "respect" des normes islamiques.....!!!!.
Nap4
- 14/08/2016 - 11:15
Sadiq Khan ?
Et qu'en dit le nouveau maire de Londres, lui-même d'origine pakistanaise ? Probablement que tout ça ne concerne que des cul terreux de province...
Deudeuche
- 14/08/2016 - 08:19
En fait le petit blanc devient
"un sale nègre" en société Bobo.