En direct
Best of
Best of du 9 au 15 janvier
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
ça vient d'être publié
pépites > Politique
« Cher Tayyip »
Emmanuel Macron et Recep Tayyip Erdogan s'écrivent pour apaiser les tensions
il y a 1 semaine 5 jours
pépites > Justice
Révélations de Mediapart
Justice : enquête ouverte contre Nicolas Sarkozy pour « trafic d’influence » dans le cadre d’activités de conseil pour le groupe russe Reso-Garantia
il y a 1 semaine 5 jours
pépites > Politique
Jupiter
Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres
il y a 1 semaine 5 jours
décryptage > International
Démocratie américaine en danger

Assaut sur le Capitole : autopsie de trois jours de folies américaines

il y a 1 semaine 5 jours
pépite vidéo > Santé
Eviter la pénurie
Le PDG de Moderna, Stéphane Bancel, alerte sur la question de l'approvisionnement des vaccins pour l'hiver prochain
il y a 1 semaine 5 jours
décryptage > International
Université de Bogazici

Révolte étudiante à Istanbul ou les prémices d’un printemps turc

il y a 1 semaine 5 jours
pépites > Santé
Coronavirus
Bruno Le Maire et Gabriel Attal indiquent qu'un confinement est toujours possible
il y a 1 semaine 5 jours
décryptage > Santé
Espoir

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

il y a 1 semaine 5 jours
décryptage > Environnement
instrumentalisation judiciaire

Procès contre l’inaction de l’Etat : l’affaire du siècle est aussi la pire imaginable pour... le climat lui-même

il y a 1 semaine 5 jours
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Face à la Covid-19, finissons-en avec l’amateurisme public ! Le diagnostic implacable de fonctionnaires de la santé

il y a 1 semaine 5 jours
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les billes précisent le moment et quand les disques détournent les heures : c’est l’actualité hivernale des montres
il y a 1 semaine 5 jours
pépites > Santé
Pénurie
Le maire de Neuilly-sur-Seine déplore que les quantités de vaccins annoncées ne soient pas au rendez-vous
il y a 1 semaine 5 jours
pépites > Santé
Coronavirus
La présence du virus dans les eaux usées de l'Ile-de-France en forte augmentation
il y a 1 semaine 5 jours
pépites > Santé
Bug
Après avoir été volontairement fermé hier le site Santé.fr de rendez-vous pour les vaccinations est ouvert en version simplifiée aujourd'hui
il y a 1 semaine 5 jours
décryptage > France
Couvre-feu à 18h

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

il y a 1 semaine 5 jours
décryptage > International
Guerre de l'information

A propos d’infox : la tentation de Joe Biden de suivre la politique des néoconservateurs

il y a 1 semaine 5 jours
décryptage > Santé
Mesures efficaces contre le virus

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

il y a 1 semaine 5 jours
décryptage > Economie
Impact économique de la pandémie

Records à l’export : la Chine est-elle en train de gagner une bataille... ou la guerre des puissances commerciales ?

il y a 1 semaine 5 jours
décryptage > France
"Je ne livre pas les Juifs"

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

il y a 1 semaine 5 jours
pépites > Politique
Voile
Aurore Bergé dépose un amendement interdisant le port du voile aux petites filles
il y a 1 semaine 5 jours
© REUTERS/Umit Bektas
© REUTERS/Umit Bektas
Au vitriol

Turquie : Erdogan condamne l'attitude du monde occidental et menace l'UE de stopper l'accord prévu sur les migrants

Publié le 08 août 2016
Dans un entretien au Monde, le président turc a également évoqué le rétablissement de la peine de mort dans son pays.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans un entretien au Monde, le président turc a également évoqué le rétablissement de la peine de mort dans son pays.

Erdogan sort les griffes. Engagé dans des purges massives après la tentative de coup d'Etat le 15 juillet dernier, le président turc a envoyé une volée de bois vert aux occidentaux et notamment à l'Union européenne, à l'occasion d'un entretien accordé au journal Le Monde. "Le monde occidental a été en contradiction avec les valeurs qu’il défend. Il doit être solidaire de la Turquie, qui s’est approprié ses valeurs démocratiques. Malheureusement, il a préféré laisser les Turcs seuls. Les Occidentaux ne devraient pas se soucier du nombre de personnes arrêtées ou limogées".

Passablement agacé, le dirigeant menace Bruxelles de ne plus accueillir de migrants si l'UE n'accélère pas sur le dossier des visas. La Commission européenne a proposé en mai d'exempter de visas les Turcs voyageant dans l'espace Schengen, sous certaines conditions, dans le cadre de l'accord scellé le 18 mars entre l'UE et la Turquie sur la gestion de la crise migratoire.

Mais selon le président turc,"l’Union européenne ne se comporte pas de façon sincère avec la Turquie. Nous accueillons actuellement 3 millions de réfugiés alors que la seule préoccupation de l’UE est qu’ils n’arrivent pas sur son territoire", lance-t-il "On nous a proposé d’accepter les réadmissions [de migrants venant de Turquie] en échange d’une exemption de visa pour les citoyens turcs. L’accord de réadmission et l’exemption de visa devaient entrer en vigueur simultanément le 1er juin. Nous sommes aujourd’hui en août et il n’y a toujours pas d’exemption de visa. Si nos demandes ne sont pas satisfaites, les réadmissions ne seront plus possibles."

Interrogé sur la peine de mort, un autre point de friction avec les Européens, il affirme : "Je pense que si une personne a été tuée, seule sa famille peut décider du sort des coupables. Si sa famille décide d’amnistier, elle peut le faire ; mais nous, en tant qu’Etat, nous ne le pouvons pas. Bien sûr le pouvoir judiciaire le peut, mais si des millions de personnes dans tout le pays demandent la peine de mort, cette requête sera prise en considération par le Parlement, qui décidera s’il faut la réinstaurer."

Vu sur : Lu sur Le Monde
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
- 09/08/2016 - 10:09
Pas un seul réfugié musulman dans les monarchies huileuses...et le sultan/dingo trouve normal que l'Europe les accueille ou le paye pour réguler les hordes barbares ? On n'a pas besoin de lui ! Quand l'Europe se sera débarrasser des dirigeants collabos (Hollande, Merkel...) il va comprendre sa douleur.
- 09/08/2016 - 10:02
L'ISLAM GO HOME ! ☺ (rappel)
Que les turcs gardent les mahométans chez eux...ou qu'ils les refilent à la Ligue Arabe ! Toute cette merde n'a pas sa place en Europe. Les muzz n'ont pas leur place en Europe. Pas besoin des Turcs : au lieu d'aller les chercher à domicile on les laissent se noyer, au bout de quelques bateaux au fond ils comprendront vite que le vent a tourné. Une coalition des marines de guerre européennes couterait moins chère et serait plus efficace qu'arroser le sultan pour arrêter l'invasion ! On pourrait même envoyer la facture à la Ligue Arabe ! Il n'y a plus un seul pays arabe dans la coalition, là aussi on peut leur envoyer la facture. Même si le plus intelligent serait de se retirer et de "laisser faire la nature" ☺ Ceci dit les Turcs sont les maitres chez eux, ce qu'ils y font ne regarde qu'eux. Chacun chez soi ! C'est quand même pas compliqué à comprendre !
Ici Londres
- 08/08/2016 - 21:16
Bon...
Nuit des longs couteaux, purges staliniennes, voilà des comparaisons qui rhabillent Erdogan pour de très nombreux hivers... Ceci dit, première guerre mondiale: Sarajevo, deuxième guerre mondiale: Varsovie, et la troisième: Istanbul ?! Dur dur, l'Europe centrale ...