En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

02.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

03.

Michel-Edouard Leclerc annonce qu'un "quart du profit réalisé dans les centres Leclerc sera réaffecté au personnel"

04.

Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement

05.

La décennie qui s'ouvre pourrait être encore pire que la précédente et voilà pourquoi

06.

Macron parle demain soir : pas de déconfinement, mais "un allègement progressif des contraintes"

07.

Et si la Chine était en train de doubler la créativité d'une Silicon Valley en panne d'idées ?

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

04.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

05.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

06.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

05.

Martin Gurri : "Les vents de révolte ne sont pas prêts d’arrêter de souffler en Occident car nos élites et institutions ne sont plus adaptées au monde actuel"

06.

Projet de loi séparatisme : un arsenal qui alterne entre le trop et le trop peu

ça vient d'être publié
Dépenses et coups de coeur
Black Friday : les Français sont prêts à dépenser plus que l’an dernier
il y a 5 heures 18 min
pépites > Europe
Lutte contre la pandémie
Covid-19 : "L'issue est en vue", selon Boris Johnson
il y a 6 heures 56 min
pépites > Justice
Justice
Affaire des "écoutes" : le procès de Nicolas Sarkozy, jugé pour corruption, est suspendu jusqu'à jeudi
il y a 9 heures 43 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L’archipel des Solovki" de Zakhar Prilepine : plaisir de relire - Les camps des Solovki, antérieurs aux goulags. « J’ai voulu écrire moins sur les camps que sur les Russes » a dit l’auteur, l’un des plus grands romanciers russes contemporains

il y a 10 heures 44 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement
il y a 11 heures 51 min
pépites > Santé
Ecrans
L'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) s'inquiète du temps passé par les jeunes devant leurs écrans, sans activité physique, aggravé par le confinement
il y a 12 heures 55 min
décryptage > High-tech
Réseaux sociaux

Et si la Chine était en train de doubler la créativité d'une Silicon Valley en panne d'idées ?

il y a 13 heures 48 min
pépite vidéo > Economie
Engagements face à la crise
Michel-Edouard Leclerc annonce qu'un "quart du profit réalisé dans les centres Leclerc sera réaffecté au personnel"
il y a 14 heures 13 min
décryptage > Politique
Disraeli Scanner

A la fin, est-ce le capitalo-marxisme qui l’emportera?

il y a 14 heures 52 min
pépites > Santé
Coronavirus
Macron parle demain soir : pas de déconfinement, mais "un allègement progressif des contraintes"
il y a 15 heures 16 min
pépites > International
Avenir des Etats-Unis
Joe Biden a dévoilé les noms des premiers membres de son gouvernement
il y a 5 heures 49 min
light > Politique
Succès fou
Barack Obama a vendu 890.000 exemplaires de ses mémoires en seulement 24h en Amérique du Nord
il y a 7 heures 42 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Un coupable presque parfait La construction du bouc émissaire blanc" de Pascal Bruckner : un plaidoyer solide, un essai brillant, au secours d’une civilisation crépusculaire ébranlée par les diktats des minorités

il y a 10 heures 23 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

Ma lettre au père Noël. Chômage. Récession. Dépression. Un peu de champagne ?

il y a 11 heures 30 min
pépites > International
Diplomatie
Le Premier ministre israélien aurait rencontré secrètement le prince héritier d'Arabie Saoudite
il y a 12 heures 6 min
pépites > High-tech
Gaffe
Un journaliste débarque dans une réunion Zoom secrète des 27 ministres européens de la Défense qui a du être annulée
il y a 13 heures 35 min
pépites > International
Environnement
Un ancien bureaucrate a inspiré le discours du président chinois Xi Jinping changeant l'histoire du réchauffement climatique
il y a 14 heures 2 min
pépites > Finance
Economie
Danone annonce 1.500 à 2.000 suppressions de postes dont près de 400 en France
il y a 14 heures 46 min
décryptage > Media
Sur le divan

"L’élection de Joe Biden est bonne pour l’équilibre mental des Français". Et c’est la psy attitrée de France Info qui vous le dit

il y a 15 heures 9 min
décryptage > Société
La germination des mots

Existerait-il des complotistes sans comploteurs ?

il y a 15 heures 17 min
© Reuters
© Reuters
Casse-tête

Notre-Dame-des-Landes : le referendum sur le projet d'aéroport aura bien lieu

Publié le 20 juin 2016
Sur décision du Conseil d'État ce lundi, les électeurs de Loire-Atlantique se prononceront bien sur le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes par referendum dimanche 26 juin.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sur décision du Conseil d'État ce lundi, les électeurs de Loire-Atlantique se prononceront bien sur le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes par referendum dimanche 26 juin.

Une première en France. Et un imbroglio juridique. Une consultation par referendum local autour du projet de construction de l'aéroport international du Grand Ouest à Notre-Dame-des-Landes, voulue par le Président Hollande depuis le 11 février dernier. C'est ce décret, et non pas la construction en elle-même, qui posait problème aux opposants au projet, sur fond de craintes sur le bon déroulement et la bonne organisation du referendum.

Ces derniers avaient alors saisi le Conseil d'État, qui a entériné ce 20 juin la bonne tenue d'un scrutin, dimanche prochain. Le 26 juin, les 968.000 personnes inscrites sur les listes électorales de Loire-Atlantique devront répondre à la question suivante : "Êtes-vous favorable au projet de transfert de l'aéroport de Nantes-Atlantique sur la commune de Notre-Dame-des-Landes ?"

La plus haute juridiction administrative a estimé que cette question posée aux électeurs n'était "pas ambiguë".

Lire aussi : Notre-Dame-des-Landes : un projet nécessaire et moins coûteux que le réaménagement de l’actuel aéroport Nantes-Atlantique, qui sera saturé en 2030

Le but de François Hollande : apaiser les tensions autour d'un dossier initié dans les années 1970, et plus concrètement les désaccords entre la majorité socialiste et les écologistes à ce sujet depuis le début du quinquennat.

Quant au projet, il a donc pour but le remplacement de l'aéroport de Nantes Atlantique, situé sur les communes de Bouguenais et de Saint-Aignan-Grandlieu, au sud-ouest de Nantes. Des terrains qui devraient se trouver libres pour accueillir d'autres projets, qu'ils soient ruraux, ou immobiliers.

D'autres requêtes en urgence ont été déposées auprès du Conseil d'État par les associations opposées à ce transfert, arguant sur la légalité du référendum, comme cette ordonnance du 21 avril, qui modifie le Code de l'environnement, et permet justement à l'État de "consulter les électeurs d'une aire territoriale déterminée afin de recueillir leur avis sur un projet d'infrastructure ou d'équipement susceptible d'avoir une incidence sur l'environnement". Ce recours en référé doit être examiné lors de l'audience du 21 juin prochain.

Selon un sondage Ifop pour Europe 1 et i-TELE publié le 3 mars dernier, 58 % des habitants de Loire-Atlantique se disent favorables au transfert de l’actuel aéroport de Nantes-Atlantique vers Notre-Dame-des-Landes (42 % contre).

Lire aussi : Si vous avez aimé la pagaille sociale provoquée par le projet El Khomri, vous adorerez le référendum sur l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes

 

Vu sur : Lu sur Le Figaro
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
tubixray
- 21/06/2016 - 09:01
assez de salades !
Revenons aux fondamentaux, seule la nécessité d'une 2ème piste peut servir d'alibi à la construction d'un nouvel aéroport .... Roissy CDG a fonctionné avec 2 pistes pendant 10 à 20 ans, excusez du peu !....Si c'est le terminal qui est trop étroit les possibilités d'extension avec déplacement de parkings ne manquent pas .... Sur le plan régional, on peut douter qu'Angers et Brest soient saturés ...
J'accuse
- 20/06/2016 - 19:23
Piégés quel que soit le résultat
Si le oui l'emporte, la contestation continuera et sera encore plus violente; si c'est le non, le gouvernement sera désavoué et ridiculisé. Dans les deux cas, c'est très mauvais pour Valls et Hollande.