En direct
Best of
Best of du 9 au 15 janvier
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

02.

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

03.

Communication politique : Jean Castex et Olivier Veran, perdus pour la France

04.

La Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) confirme l’illégalité de la publication d’enregistrements de Mme Bettencourt par Mediapart

05.

Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres

06.

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

07.

Révolte étudiante à Istanbul ou les prémices d’un printemps turc

01.

Affaire Duhamel : les inavouables secrets des bourgeois de la gauche caviar

02.

Trump banni de Twitter : « Nous, Français, ne pouvons accepter ce qui se joue en ce moment pour la liberté du monde »

03.

Trump, le plus détesté des présidents mais celui qui a fait une des politiques les plus profitables à tous les Américains

04.

Ces impensés de l’affaire Duhamel que masque son intense médiatisation

05.

Diam's bientôt de retour, Alain Chabat bientôt papy; Grand froid entre Charlène & Albert de Monaco, grand frais entre Emmanuel Macron & sa famille; Divorce imminent chez les Kardashian West; Ben Affleck se gave de doughnuts, Laura Smet prend un coach

06.

Comment basculer vos groupes de conversations WhatsApp sur Signal

01.

Ces impensés de l’affaire Duhamel que masque son intense médiatisation

02.

Trump banni de Twitter : « Nous, Français, ne pouvons accepter ce qui se joue en ce moment pour la liberté du monde »

03.

Affaire Olivier Duhamel : Alain Finkielkraut, ne sera plus chroniqueur de l’émission 24h Pujadas, diffusée sur LCI

04.

Affaire Duhamel : les inavouables secrets des bourgeois de la gauche caviar

05.

La grande épuration : mais pourquoi la Silicon Valley se comporte-t-elle comme si elle voulait donner raison aux complotistes à la QAnon ?

06.

Les complotistes et autres trumpistes ou Gilets jaunes radicalisés, enfants monstrueux de la déconstruction, de la cancel culture et des guérilleros de la justice sociale

ça vient d'être publié
pépites > Politique
« Cher Tayyip »
Emmanuel Macron et Recep Tayyip Erdogan s'écrivent pour apaiser les tensions
il y a 1 heure 26 min
pépites > Justice
Révélations de Mediapart
Justice : enquête ouverte contre Nicolas Sarkozy pour « trafic d’influence » dans le cadre d’activités de conseil pour le groupe russe Reso-Garantia
il y a 6 heures 3 min
pépites > Politique
Jupiter
Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres
il y a 6 heures 52 min
décryptage > International
Démocratie américaine en danger

Assaut sur le Capitole : autopsie de trois jours de folies américaines

il y a 7 heures 29 min
pépite vidéo > Santé
Eviter la pénurie
Le PDG de Moderna, Stéphane Bancel, alerte sur la question de l'approvisionnement des vaccins pour l'hiver prochain
il y a 8 heures 7 min
décryptage > International
Université de Bogazici

Révolte étudiante à Istanbul ou les prémices d’un printemps turc

il y a 8 heures 44 min
pépites > Santé
Coronavirus
Bruno Le Maire et Gabriel Attal indiquent qu'un confinement est toujours possible
il y a 9 heures 13 min
décryptage > Santé
Espoir

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

il y a 9 heures 54 min
décryptage > Environnement
instrumentalisation judiciaire

Procès contre l’inaction de l’Etat : l’affaire du siècle est aussi la pire imaginable pour... le climat lui-même

il y a 10 heures 14 min
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Face à la Covid-19, finissons-en avec l’amateurisme public ! Le diagnostic implacable de fonctionnaires de la santé

il y a 10 heures 40 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les billes précisent le moment et quand les disques détournent les heures : c’est l’actualité hivernale des montres
il y a 4 heures 24 min
pépites > Santé
Pénurie
Le maire de Neuilly-sur-Seine déplore que les quantités de vaccins annoncées ne soient pas au rendez-vous
il y a 6 heures 17 min
pépites > Santé
Coronavirus
La présence du virus dans les eaux usées de l'Ile-de-France en forte augmentation
il y a 7 heures 14 min
pépites > Santé
Bug
Après avoir été volontairement fermé hier le site Santé.fr de rendez-vous pour les vaccinations est ouvert en version simplifiée aujourd'hui
il y a 7 heures 46 min
décryptage > France
Couvre-feu à 18h

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

il y a 8 heures 21 min
décryptage > International
Guerre de l'information

A propos d’infox : la tentation de Joe Biden de suivre la politique des néoconservateurs

il y a 9 heures 3 min
décryptage > Santé
Mesures efficaces contre le virus

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

il y a 9 heures 16 min
décryptage > Economie
Impact économique de la pandémie

Records à l’export : la Chine est-elle en train de gagner une bataille... ou la guerre des puissances commerciales ?

il y a 10 heures 11 min
décryptage > France
"Je ne livre pas les Juifs"

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

il y a 10 heures 20 min
pépites > Politique
Voile
Aurore Bergé dépose un amendement interdisant le port du voile aux petites filles
il y a 10 heures 42 min
© Reuters
© Reuters
Horreurs

Syrie : "César", le photographe de l'horreur aux plus de 50 000 clichés, témoin des tortures du régime de Bachar el-Assad

Publié le 30 septembre 2015
Le parquet de Paris a ouvert une enquête pénale le 15 septembre dernier, contre le régime de Bachar al-Assad pour "crimes de guerre", après que le Quai d'Orsay lui a fourni un lourd dossier contenant 55 000 photos d'exactions commises en Syrie entre 2011 et 2013.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le parquet de Paris a ouvert une enquête pénale le 15 septembre dernier, contre le régime de Bachar al-Assad pour "crimes de guerre", après que le Quai d'Orsay lui a fourni un lourd dossier contenant 55 000 photos d'exactions commises en Syrie entre 2011 et 2013.

Il se fait appeler "César" et c'est l'homme par qui le scandale vient d'éclater. Photographe, entre 2011 et 2013, de la police militaire syrienne, ce dernier a copié et fait sortir au péril de sa vie de près de 55 000 photos et documents de détenus qui ont péri dans les geôles de Bachar al-Assad. Garance Le Caisne, collaboratrice de "l’Obs", livre le récit de cet iconographe de l’horreur dans "Opération César" (Stock), un livre qui montre la torture perpétrée par le régime.

Horrifié par les milliers de clichés de corps suppliciés et torturés qu'il a pris, dans les prisons et les centres de tortures du régime, il a contacté l'opposition syrienne qui, après lui avoir demandé de collecter le plus de preuves possible, a organisé son exfiltration de Syrie, le faisant passer pour mort. Il vit aujourd'hui en France, avec plusieurs membres de sa famille, incognito et sous haute protection policière. "Pendant deux ans, César a travaillé dans une unité de documentation de la police militaire. Le régime a fait de lui le photographe de l'un des pires crimes contre l'humanité", a assuré en mars, lors d'une conférence de presse où quelques-unes de ces photos accablantes ont été dévoilées, Hassan Shalabi, membre du réseau qui a organisé sa fuite.

Le parquet de Paris a ouvert une enquête pénale le 15 septembre dernier, contre le régime de Bachar al-Assad pour "crimes de guerre", après que le Quai d'Orsay lui a fourni un lourd dossier contenant 55 000 photos d'exactions commises en Syrie entre 2011 et 2013. Dans l'ouvrage, César témoigne des atrocités. Attention, certains détails peuvent choquer : "Avant la révolution, les prisonniers étaient torturés en prison. Tout le monde savait. Mais là, je n’ai jamais vu une torture pareille. Des personnes avaient des coupures profondes, des yeux arrachés, des dents cassées, des traces de coups avec des câbles qui servent à démarrer les voitures..." 

Les photos de César pourraient également servir de base à la préparation d'un dossier à charge contre le président syrien Bachar al-Assad devant un tribunal pénal international. En août 2013, les procureurs des tribunaux spéciaux, assistés de trois médecins légistes, se mettent à l'œuvre, sous l'impulsion d'un prestigieux cabinet d'avocat londonien, missionné par le Qatar. Ils analysent les clichés et auditionnent César. Leur travail, consigné dans un rapport de 30 pages, est rendu publique en janvier 2014. Au final, les documents exfiltrés par César constituent des "preuves solides, susceptibles d’être admises par un tribunal".  En juillet 2014, le photographe a témoigné devant le Congrès des États-Unis, présentant certains de ces clichés. Le rédacteur en chef adjoint de L'obs, Paul Laubacher, tweete même une photo pour montrer l'horreur :

SYRIE. 45.000 photos d'atrocités : "Ce livre montre le vrai visage de Bachar al-Assad" http://t.co/KSo3Vcd2oB via @LeNouvelObs

— Paul Laubacher (@Paul_Laubacher) 30 Septembre 2015

VIDEO - Le rapport César, recueil choc sur les crimes du régime syrien http://t.co/sFl5FNp0xT pic.twitter.com/2rRWL9R6ci

— BFMTV (@BFMTV) 30 Septembre 2015

 

Vu sur : Lu sur Lobs
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Deudeuche
- 01/10/2015 - 16:44
@Yves3531
Hollande est à l'imitation d'Obama, Mariage pour tous, Bashar le vilain, Ukraine, Chine, etc... Il ne reste plus qu'à fusionner le PS avec les Démocrates.
Anouman
- 30/09/2015 - 23:25
Horreur
L'important est de savoir de qui on parle. Pour ce qui est des Daesch, Al quaida et compagnie, il n'y a pas lieu de verser la moindre larme.
Ici Londres
- 30/09/2015 - 14:57
Vérifié ou enfumage ...?
L'info vient des USA. On nous a déjà fait le coup des armes de destruction massive avec l'Irak. Obama fait une fixation sur Poutine et lui cherche des poux partout dans le monde. Maintenant c'est avec Assad son allié. Que ce soit vrai ou faux, la menace c'est Daesh, Assad on verra plus tard après vérification. Et puis qu'est ce que c'est que cette ingérence en Syrie au nom de principes qu'on n'applique pas vis à vis de la Corée du Nord, vis à vis des brillantes du Golfe, vis à vis... Ce nul de Normal mou 1er n'est qu'un minable caniche des USA; USA qui laissent notre toutou s'empêtrer dans son suivisme débile tellement ils le méprise. C'est la honte totale tellement ce pantin nous ridiculise aux yeux du monde. Qu'il dégage au plus vite.