En direct
Best of
Best of du 9 au 15 janvier
En direct
ça vient d'être publié
pépites > Politique
« Cher Tayyip »
Emmanuel Macron et Recep Tayyip Erdogan s'écrivent pour apaiser les tensions
il y a 6 jours 20 heures
pépites > Justice
Révélations de Mediapart
Justice : enquête ouverte contre Nicolas Sarkozy pour « trafic d’influence » dans le cadre d’activités de conseil pour le groupe russe Reso-Garantia
il y a 1 semaine 1 heure
pépites > Politique
Jupiter
Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres
il y a 1 semaine 1 heure
décryptage > International
Démocratie américaine en danger

Assaut sur le Capitole : autopsie de trois jours de folies américaines

il y a 1 semaine 2 heures
pépite vidéo > Santé
Eviter la pénurie
Le PDG de Moderna, Stéphane Bancel, alerte sur la question de l'approvisionnement des vaccins pour l'hiver prochain
il y a 1 semaine 3 heures
décryptage > International
Université de Bogazici

Révolte étudiante à Istanbul ou les prémices d’un printemps turc

il y a 1 semaine 3 heures
pépites > Santé
Coronavirus
Bruno Le Maire et Gabriel Attal indiquent qu'un confinement est toujours possible
il y a 1 semaine 4 heures
décryptage > Santé
Espoir

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

il y a 1 semaine 4 heures
décryptage > Environnement
instrumentalisation judiciaire

Procès contre l’inaction de l’Etat : l’affaire du siècle est aussi la pire imaginable pour... le climat lui-même

il y a 1 semaine 5 heures
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Face à la Covid-19, finissons-en avec l’amateurisme public ! Le diagnostic implacable de fonctionnaires de la santé

il y a 1 semaine 5 heures
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les billes précisent le moment et quand les disques détournent les heures : c’est l’actualité hivernale des montres
il y a 6 jours 23 heures
pépites > Santé
Pénurie
Le maire de Neuilly-sur-Seine déplore que les quantités de vaccins annoncées ne soient pas au rendez-vous
il y a 1 semaine 1 heure
pépites > Santé
Coronavirus
La présence du virus dans les eaux usées de l'Ile-de-France en forte augmentation
il y a 1 semaine 2 heures
pépites > Santé
Bug
Après avoir été volontairement fermé hier le site Santé.fr de rendez-vous pour les vaccinations est ouvert en version simplifiée aujourd'hui
il y a 1 semaine 2 heures
décryptage > France
Couvre-feu à 18h

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

il y a 1 semaine 3 heures
décryptage > International
Guerre de l'information

A propos d’infox : la tentation de Joe Biden de suivre la politique des néoconservateurs

il y a 1 semaine 4 heures
décryptage > Santé
Mesures efficaces contre le virus

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

il y a 1 semaine 4 heures
décryptage > Economie
Impact économique de la pandémie

Records à l’export : la Chine est-elle en train de gagner une bataille... ou la guerre des puissances commerciales ?

il y a 1 semaine 5 heures
décryptage > France
"Je ne livre pas les Juifs"

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

il y a 1 semaine 5 heures
pépites > Politique
Voile
Aurore Bergé dépose un amendement interdisant le port du voile aux petites filles
il y a 1 semaine 5 heures
Libye

Kadhafi prêt à s'allier avec les islamistes ?

Publié le 05 août 2011
Saïf al-Islam, le fils réputé "libéral" de Mouammar Kadhafi, s'est dit prêt à une alliance avec les islamistes pour mettre un terme au conflit libyen.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Saïf al-Islam, le fils réputé "libéral" de Mouammar Kadhafi, s'est dit prêt à une alliance avec les islamistes pour mettre un terme au conflit libyen.

C'est un revirement pour le moins inattendu de la part du membre du clan Kadhafi réputé comme le plus "libéral", "cosmopolite" et "occidentalisé".

Saïf al-Islam Kadhafi, avocat formé à la London School of Economics, détaille dans une interview au New York Times sa stratégie pour obtenir la "paix" en Libye avant la fin du Ramadan : s'allier avec les islamistes de la rébellion afin que les libéraux "s'échappent ou soient tués".

Portant une toute nouvelle barbe et récitant de façon inhabituellement appuyée des prières islamiques, le deuxième fils du Guide libyen a indiqué que les islamistes annonceraient d'ici quelques jours leur alliance avec le clan Kadhafi dans un communiqué publié conjointement  depuis Tripoli et Benghazi, la capitale rebelle : "Je sais que ce sont des terroristes. Qu'ils ont du sang sur les mains [...] Nous ne leur faisons pas confiance, mais nous devons traiter avec eux."

La Libye ressemblera à l'Arabie Saoudite ou à l'Iran. Et alors ?

Saïf al-Islam Kadhafi, qui a souvent joué le rôle de porte-parole du régime depuis le début de la rébellion, suggère que cette alliance est la seule solution au conflit libyen : "[Les Occidentaux] veulent que nous trouvions un compromis. OK, mais avec qui ?". Selon lui, les islamistes semblent "la seule force réelle sur le terrain".

Au-delà de ce revirement idéologique étrange, l'intervention du fils du Mouammar Kadhafi s'apparente certainement à une volonté de capitaliser sur les divisions potentielles au sein de la rébellion. Il attribue d'ailleurs la mort récente du commandant militaire des insurgés, Abdelfattah Younès, à la main d'une faction islamiste. "Ils ont décidé de se débarrasser de ces gens - les anciens militaires comme Younès et les libéraux - pour prendre le contrôle des opérations [...] En d'autres termes, pour lever le masque."

De son côté, celui que Saïf al-Islam Kaddhafi a désigné comme son interlocuteur dans les négociations d'alliance, Ali Sallabi, a reconnu l'existence de discussions, mais il réfuté toute perspective d'alliance. Il a indiqué supporter, au même titre que les chefs de la rébellion, l'établissement d'une démocratie pluraliste sans les Kadhafi.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Chamaco
- 05/08/2011 - 21:56
tout est possible.
quand on joue une partie d'échecs il faut envisager tous les coups suivants possibles avant de déplacer sa pièce.
Les "brillants stratèges" de l'Otan conseillés par un philosophe lobbyiste décolleté et truqueur, semblent avoir oublié leurs fondamentaux.
Carcajou
- 05/08/2011 - 19:38
Alliance
François 1er s'était allié au Sultan Soliman le Magnifique en 1536 pour desserer l'étau des Habsbourg, si ma mémoire est bonne; le pacte germano-soviétique a été conclu enttre 2 pays qui se sont assez souvent combattus..
Les alliances politiques sont pragmatiques: si chacun des alliés y trouve son compte, la morale, l'idéologie ou la croyance attendent un peu.
Carcajou
- 05/08/2011 - 19:31
Droit des peuples à disposer d'eux-mêmes.
@ Aie
Il serait surtout temps que l'on s'occupe de nos affaires, que l'on abolisse le droit d'ingérence kouchnérien et que nous appliquions ce vieil adage:" le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes".