En direct
Best of
Best of du 9 au 15 janvier
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
ça vient d'être publié
pépites > Politique
« Cher Tayyip »
Emmanuel Macron et Recep Tayyip Erdogan s'écrivent pour apaiser les tensions
il y a 1 semaine 2 jours
pépites > Justice
Révélations de Mediapart
Justice : enquête ouverte contre Nicolas Sarkozy pour « trafic d’influence » dans le cadre d’activités de conseil pour le groupe russe Reso-Garantia
il y a 1 semaine 2 jours
pépites > Politique
Jupiter
Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres
il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > International
Démocratie américaine en danger

Assaut sur le Capitole : autopsie de trois jours de folies américaines

il y a 1 semaine 2 jours
pépite vidéo > Santé
Eviter la pénurie
Le PDG de Moderna, Stéphane Bancel, alerte sur la question de l'approvisionnement des vaccins pour l'hiver prochain
il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > International
Université de Bogazici

Révolte étudiante à Istanbul ou les prémices d’un printemps turc

il y a 1 semaine 2 jours
pépites > Santé
Coronavirus
Bruno Le Maire et Gabriel Attal indiquent qu'un confinement est toujours possible
il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > Santé
Espoir

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > Environnement
instrumentalisation judiciaire

Procès contre l’inaction de l’Etat : l’affaire du siècle est aussi la pire imaginable pour... le climat lui-même

il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Face à la Covid-19, finissons-en avec l’amateurisme public ! Le diagnostic implacable de fonctionnaires de la santé

il y a 1 semaine 3 jours
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les billes précisent le moment et quand les disques détournent les heures : c’est l’actualité hivernale des montres
il y a 1 semaine 2 jours
pépites > Santé
Pénurie
Le maire de Neuilly-sur-Seine déplore que les quantités de vaccins annoncées ne soient pas au rendez-vous
il y a 1 semaine 2 jours
pépites > Santé
Coronavirus
La présence du virus dans les eaux usées de l'Ile-de-France en forte augmentation
il y a 1 semaine 2 jours
pépites > Santé
Bug
Après avoir été volontairement fermé hier le site Santé.fr de rendez-vous pour les vaccinations est ouvert en version simplifiée aujourd'hui
il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > France
Couvre-feu à 18h

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > International
Guerre de l'information

A propos d’infox : la tentation de Joe Biden de suivre la politique des néoconservateurs

il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > Santé
Mesures efficaces contre le virus

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > Economie
Impact économique de la pandémie

Records à l’export : la Chine est-elle en train de gagner une bataille... ou la guerre des puissances commerciales ?

il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > France
"Je ne livre pas les Juifs"

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

il y a 1 semaine 2 jours
pépites > Politique
Voile
Aurore Bergé dépose un amendement interdisant le port du voile aux petites filles
il y a 1 semaine 3 jours
Ça défile

1er mai : les syndicats dispersés, toutes les réactions des leaders syndicaux

Publié le 01 mai 2014
Après cinq années de défilés unitaires sous l'ère Sarkozy, la CGT et la CFDT avaient déjà célébré la Fête du Travail chacune de leur côté l'année dernière.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Après cinq années de défilés unitaires sous l'ère Sarkozy, la CGT et la CFDT avaient déjà célébré la Fête du Travail chacune de leur côté l'année dernière.

Ce jeudi 1er mai, c’est la Fête du travail. Et qui dit Fête du travail, dit manifestation des syndicats. Mais alors que pendant cinq ans les confédérations ont défilé main dans la main, pour la deuxième année consécutive, ils ont vécu cette journée dans la désunion. Ainsi, la CGT et FO ont défilé ensemble à Paris contre la politique du gouvernement Valls tandis que la CFDT et l'Unsa se sont rassemblés dans la capitale sous le signe de l'Europe.

A la mi-avril, le secrétaire général de la CGT Thierry Lepaon avait pourtant appelé les organisations syndicales à se rassembler. Une main tendue repoussée par le numéro un de la CFDT Laurent Berger: "On n'a pas d'objectifs communs à partager", "nous ne pratiquons pas tout à fait le même type de syndicalisme", lui avait-il répondu. Les pommes de discorde s'appellent Pacte de responsabilité et plan d'économies budgétaires. S’ils n’étaient pas réunis, les leaders syndicaux ont tout de même fait passer quelques messages.

Ainsi, Thierry Lepaon, secrétaire général de la CGT, a notamment déclaré, sur RTL, avoir "du mal à mesurer la différence" entre la politique de François Hollande depuis deux ans et celle de son prédécesseur Nicolas Sarkozy. "Nous avons le sentiment que c'est la poursuite de la précédente : non aux salaires, non à l'emploi, oui au déclin industriel de notre pays" a-t-il poursuiv avant de réaffirmer que "le pacte de responsabilité, c'est un pacte d'austérité".

De son côté, le numéro un de Force Ouvrière, Jean-Claude Mailly, a rappelé, alors qu’il participait à la manifestation du 1er mai à Lyon, que "jamais le patronat ne prendra d'engagements pour l'emploi et les rémunérations" dans le cadre du Pacte de responsabilité, demandant au gouvernement de "sortir de l'austérité". "Nous continuons à condamner le Pacte de responsabilité, le gouvernement fait fausse route sur le plan de la politique économique, le patronat ne prendra jamais d'engagements en matière d'emplois et de rémunération. Ce qu'on demande c'est de sortir de l'austérité", s’est emporté le secrétaire général de FO.

Quand vous lisez le relevé de décisions (du Pacte de responsabilité, ndlr) il n'y a rien, aucun engagement concret sur l'emploi. Non seulement il n'y a pas de contreparties en terme de rémunérations et en plus, le président du Medef a encore dit hier qu'il réclamait un Smic moins fort", a encore dénoncé le leader syndical.

Enfin, Laurent Berger, le secrétaire général de la CFDT, a certifié de son côté que les deux premières années de la présidence Hollande avaient été "difficiles" pour les Français. Sur Europe 1, il a réaffirmé toutefois son soutien au pacte de responsabilité et appelé le patronat à cesser de "geindre". En échange des aides qu'il va recevoir, le patronat "doit s'engager concrètement" sur l'emploi et les conditions de travail, a-t-il estimé. En revanche, il a jugé "inacceptable" le gel jusqu'en 2017 du point d'indice des fonctionnaires qui sert de base aux salaires. Le 15 mai, jour de grève et de manifestation intersyndicale dans la Fonction publique, "je serai dans la rue".

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
- 02/05/2014 - 17:51
Populace décérébrée !
Le rôle des syndicats ? Saboter l'économie de la France quand la droite est au pouvoir, endormir la populace quand la gauche est aux manettes !
Et ça marche !
M. Lepaon a-t-il oublié que son illustre prédécesseur avait appelé ses troupes serviles à voter pour le plouc ? Ils ont mis le pays et l'ensemble de ses habitants dans la merde et maintenant ils gesticulent pour noyer le poisson ! ☺Des fois qu'un syndiqué se rappelle pourquoi et pour qui il a voté ! Combien dans ces défilés ont voté Hollande ? TOUS ! :-) Et ils la ramènent ?
Ils aboient et remuent la queue en même temps...et leur troupeau de moutons bêle !
♫♫♪ Tous ensemble tous ensemble ♪♪ bouêêêêê ♫♫♪ bouêêêêê ♪♪♫
Anguerrand
- 02/05/2014 - 07:36
Syndicats CGT et FO
Ces casseurs d'entreprises, devraient avoir honte de défendre uniquement le service publique contre le privé.
Ils gèrent en toute illégalité les caisses de retraites ( sans être élu) contrairement aux statuts des caisses de retraite et en favorisant ouvertement le public.
quand ils " défendent " les salariés on voit ce qui se passe dans les usines d'Amiens nord que la a Flingué en s'opposant à la reprise de Titan, et Amiens sud ou la Cfdt a eu l'intelligence de négocier, le propriétaire a réinvesti et l'usine tourne bien.
çàcloche
- 02/05/2014 - 06:15
A réformer de toute urgence
les syndicats ne représentent plus les travailleurs,surtout présent dans l'administration;ils font tout pour mettre ce pays en faillite.