En direct
Best of
Best of du 9 au 15 janvier
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
ça vient d'être publié
pépites > Politique
« Cher Tayyip »
Emmanuel Macron et Recep Tayyip Erdogan s'écrivent pour apaiser les tensions
il y a 1 semaine 2 jours
pépites > Justice
Révélations de Mediapart
Justice : enquête ouverte contre Nicolas Sarkozy pour « trafic d’influence » dans le cadre d’activités de conseil pour le groupe russe Reso-Garantia
il y a 1 semaine 2 jours
pépites > Politique
Jupiter
Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres
il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > International
Démocratie américaine en danger

Assaut sur le Capitole : autopsie de trois jours de folies américaines

il y a 1 semaine 2 jours
pépite vidéo > Santé
Eviter la pénurie
Le PDG de Moderna, Stéphane Bancel, alerte sur la question de l'approvisionnement des vaccins pour l'hiver prochain
il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > International
Université de Bogazici

Révolte étudiante à Istanbul ou les prémices d’un printemps turc

il y a 1 semaine 2 jours
pépites > Santé
Coronavirus
Bruno Le Maire et Gabriel Attal indiquent qu'un confinement est toujours possible
il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > Santé
Espoir

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > Environnement
instrumentalisation judiciaire

Procès contre l’inaction de l’Etat : l’affaire du siècle est aussi la pire imaginable pour... le climat lui-même

il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Face à la Covid-19, finissons-en avec l’amateurisme public ! Le diagnostic implacable de fonctionnaires de la santé

il y a 1 semaine 2 jours
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les billes précisent le moment et quand les disques détournent les heures : c’est l’actualité hivernale des montres
il y a 1 semaine 2 jours
pépites > Santé
Pénurie
Le maire de Neuilly-sur-Seine déplore que les quantités de vaccins annoncées ne soient pas au rendez-vous
il y a 1 semaine 2 jours
pépites > Santé
Coronavirus
La présence du virus dans les eaux usées de l'Ile-de-France en forte augmentation
il y a 1 semaine 2 jours
pépites > Santé
Bug
Après avoir été volontairement fermé hier le site Santé.fr de rendez-vous pour les vaccinations est ouvert en version simplifiée aujourd'hui
il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > France
Couvre-feu à 18h

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > International
Guerre de l'information

A propos d’infox : la tentation de Joe Biden de suivre la politique des néoconservateurs

il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > Santé
Mesures efficaces contre le virus

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > Economie
Impact économique de la pandémie

Records à l’export : la Chine est-elle en train de gagner une bataille... ou la guerre des puissances commerciales ?

il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > France
"Je ne livre pas les Juifs"

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

il y a 1 semaine 2 jours
pépites > Politique
Voile
Aurore Bergé dépose un amendement interdisant le port du voile aux petites filles
il y a 1 semaine 2 jours
Paris, 7 déc 2019 (AFP) - Le vote des expatriés algériens à l'élection présidentielle s'est ouvert samedi sous tension avec des manifestations devant les consulats de plusieurs villes françaises, dont Bobigny et Saint-Etienne, a-t-on appris de sources concordantes.

A Bobigny (Seine-Saint-Denis), quelque 150 manifestants étaient présents devant le consulat où est organisé le vote pour les expatriés jusqu'au 12 décembre.

"Les gens qui venaient voter ont été copieusement insultés", a décrit une source policière. Certains manifestants criaient "+traîtres+", a-t-elle ajouté.

Plusieurs dizaines de manifestants se sont également rassemblés près du consulat à Paris, pour contester l'élection et dénoncer le pouvoir en place.

"Nous sommes ici comme nos concitoyens et confrères en Algérie pour rejeter l'interférence du militaire dans le politique et demander que le pouvoir revienne aux civils", a déclaré à l'AFP Moussaab, un manifestant.

Une centaine de personnes ont également manifesté dans le calme devant le consulat à Nanterre, a indiqué la préfecture des Hauts-de-Seine.

A Saint-Etienne, une cinquantaine de manifestants rassemblés devant le bâtiment ont scandé des slogans hostiles au pouvoir algérien en place, a constaté un correspondant de l'AFP.

Outre des drapeaux algériens, ils ont brandi des pancartes "Non au vote", "Non au recyclage du système mafieux" ou "Celui qui vote du 7 au 12 décembre est un traître".

Un service de sécurité privée était présent à l'entrée du consulat pour faciliter l'accès des votants tandis que des policiers surveillaient la manifestation à distance.

Ceux qui pénétraient dans le bâtiment pour participer au scrutin étaient filmés au smartphone et conspués par les manifestants qui les ont traités de "traîtres", "bâtards", "assassins" ou "voyous".

"Les cinq candidats qu'on nous propose ont été mis en place par le gouvernement actuel qui est illégitime. Avant d'organiser des élections, il faut l'installation par l'armée d'un gouvernement de transition qui permette au Hirak (mouvement de protestation lancé en février contre le pouvoir, ndlr) de s'organiser", a déclaré à l'AFP un des manifestants.

Publié le 07/12/2019 08:14