En direct
Best of
Best of du 27 juin au 3 juillet
En direct
ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les secrets de la Maison Blanche" de Nicole Bacharan et Dominique Simonnet : Lincoln, incroyable !

il y a 1 heure 26 min
light > Culture
Joie des touristes
Post-Covid-19 : le Musée du Louvre va réouvrir ce lundi 6 juillet
il y a 2 heures 14 min
pépite vidéo > Politique
Nouveau Premier ministre
Retour sur le parcours politique de Jean Castex
il y a 3 heures 23 min
light > High-tech
Game over
Le PDG d’Ubisoft, Yves Guillemot, annonce des sanctions après des accusations de harcèlement sexuel
il y a 7 heures 8 min
pépites > Politique
Fin du suspense
Michèle Rubirola est élue maire de Marseille
il y a 8 heures 1 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Le courage du personnel soignant face au Covid-19 : une médecine de guerre sans protection

il y a 10 heures 29 min
décryptage > Politique
Choix stratégique

Le juppéisme, cette obsession gestionnaire des élites françaises tuée par Emmanuel Macron

il y a 12 heures 57 min
décryptage > Politique
Campagne électorale

Donald Trump pourra-t-il survivre à la perte de l’électorat blanc qui l’avait pourtant soutenu jusque là contre vents et marées ?

il y a 13 heures 57 min
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Ophélie Winter médite à la Réunion; Brigitte Macron se promène lugubre en baskets, Edith Philippe souriante en tongs, Catherine Deneuve cheveux au vent et souliers vernis; Melania Trump abuse de l’auto-bronzant; Benjamin Biolay a une fille cachée
il y a 14 heures 48 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les records de l'histoire" de Stéphane Bern : récréation idéale pour l'été, pour parcourir l'histoire en s'amusant

il y a 1 jour 1 heure
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Peau d'homme" de Zanzim et Hubert : une fable "genrée"

il y a 1 heure 53 min
pépites > Santé
Négociations
Le Ségur de la santé a été prolongé en l’absence d’un accord
il y a 2 heures 46 min
pépites > Politique
Plus que quelques heures à patienter ?
Gouvernement de Jean Castex : "le remaniement est bouclé", selon un dirigeant de l'exécutif
il y a 4 heures 40 min
pépites > Politique
Première visite officielle
Le nouveau Premier ministre, Jean Castex, effectue son premier déplacement sur le site de production de X-Fab
il y a 7 heures 39 min
pépite vidéo > International
Campagne électorale
Donald Trump estime que l'Amérique doit être fière de son histoire
il y a 9 heures 17 min
décryptage > Santé
Trop, c’est trop

Si la pandémie vous a rendu maniaque de la propreté, voilà ce que vous devriez savoir pour tempérer vos ardeurs

il y a 11 heures 46 sec
décryptage > Politique
Suite de "Passions"

Exclu Atlantico : Nicolas Sarkozy devrait publier le tome 2 de ses mémoires dès ce mois de juillet

il y a 13 heures 25 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Tesla à 200 milliards de dollars, c’est le casse du siècle digital ou la promesse du monde d’après...

il y a 14 heures 30 min
décryptage > Politique
Premier ministre

Jean Castex, une menace bien plus grande pour LR qu’Edouard Philippe ?

il y a 15 heures 6 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La sentence" de John Grisham : un thriller qui maintient sous pression

il y a 1 jour 1 heure
Goma (RD Congo), 14 nov 2019 (AFP) - L'introduction d'un deuxième vaccin contre l'épidémie de maladie à virus Ebola a commencé jeudi à Goma dans l'est de la République démocratique du Congo, a indiqué l'ONG Médecins sans frontière (MSF) à l'AFP.

L'utilisation du vaccin produit par Janssen Pharmaceuticals pour la société Johnson & Johnson "ciblera 50.000 personnes sur une période de quatre mois", précise MSF, responsable de sa mise en oeuvre dans deux centres à Goma.

Plus de 250.000 personnes ont déjà reçu la dose d'un premier vaccin depuis le début de l'épidémie dans la région en août 2018.

A 07H00 GMT, une quinzaine de personnes avaient reçu une injection dans un des deux centres MSF du quartier Majengo, selon une porte-parole de l'ONG.

"Après avoir reçu la première dose du vaccin, les participants seront invités à se présenter de nouveau deux mois plus tard pour une deuxième injection, afin de compléter le protocole de vaccination", a précisé MSF dans un communiqué.

La phase préliminaire "servira à vérifier le bon déroulement de la vaccination à deux doses dans une ville d'un million d'habitants, dans une région à population très mobile et où il y a eu des cas dans le passé".

Au moins deux cas de fièvre hémorragique ont été enregistrés en juillet-août à Goma, la capitale provinciale du Nord-Kivu à la frontière du Rwanda.

Mais l'épicentre se situe à 350 km au nord de Goma, dans la région de Beni-Butembo, et marginalement dans la province de l'Ituri.

Déclarée le 1er août 2018, la 10e épidémie de fièvre hémorragique sur le sol congolais a tué 2.193 personnes, pour 1.067 guérisons.

Au total, 251.079 personnes ont été vaccinées par le premier vaccin rVSV-ZEBOV, fabriqué par le groupe américain Merck Shape and Dohme, selon le dernier pointage des autorités sanitaires congolaises.

L'introduction d'un deuxième vaccin a été précédée de nombreuses polémiques. En juillet, l'ancien ministre de la Santé Oly Ilunga avait démissionné en dénonçant "des acteurs qui ont fait preuve d'un manque d'éthique manifeste" dans leur volonté d'introduire un deuxième vaccin.

Une réduction sensible des cas de contamination à la maladie à virus Ebola a été observée ces dernières semaines par les autorités sanitaires.

Publié le 14/11/2019 09:29