En direct
Best of
Best of du 11 au 17 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

02.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

03.

Les taux d’intérêt vont rester durablement très bas ... mais au profit de qui ?

04.

Baisse des ventes mondiales d’automobiles : comment Renault est parvenu à limiter la casse même sans Carlos Ghosn

05.

Pourquoi, contrairement aux apparences, l'Iran a gagné face aux Etats-Unis

06.

Ce que “l’amitié” entre Donald Trump et Bernard Arnault révèle de la manière dont l’Europe a échappé au pire de la guerre commerciale. Sans que rien ne soit gagné...

07.

M'jid el Guerrab (plus connu sous le sobriquet de "l'homme au casque") va-t-il reprendre du service auprès de Ségolène Royal ?

01.

Sarkozy remanie aussi le ton

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

03.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

04.

Chine : un virus mystérieux inquiète les autorités chinoises. Et désormais l'OMS

05.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

06.

La bombe démographique européenne : à partir de 2021, la population diminuera

01.

Ce boulevard qui devrait s’ouvrir au RN… mais ne s’ouvre pas tant que ça

02.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

03.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

04.

« Voulez-vous que l'air soit plus pur ? » : le référendum que Macron ne peut pas perdre !

05.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

06.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

ça vient d'être publié
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Petit guide des multiples moyens employés par Facebook pour vous traquer en ligne
il y a 3 heures 26 min
décryptage > Science
Evolution stellaire

Betelgeuse superstar : voilà pourquoi nous pourrions bientôt voir apparaître une supernova dans notre ciel

il y a 4 heures 8 min
décryptage > Economie
Âge d'or

Voilà pourquoi l’âge d’or qu’ont représenté les années 2010 pour les riches ne devrait pas se poursuivre dans la décennie qui vient de s’ouvrir

il y a 4 heures 21 min
pépites > Politique
A torts ou à raison ?
Violences policières : Sibeth Ndiaye défend les forces de l'ordre
il y a 15 heures 55 min
pépites > Politique
"10, 9, 8... boum"
Donald Trump raconte l'élimination du général Qassem Soleimani par les forces américaines
il y a 18 heures 21 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Proxima Centauri c : y a-t-il une superterre à 4,2 années-lumière du Soleil ? ; Bételgeuse : sa baisse de luminosité décryptée par Sylvie Vauclair
il y a 22 heures 16 min
décryptage > International
Fiche de lecture

Goliath : le livre choc sur la manière dont les citoyens occidentaux ont organisé la dangereuse impuissance des démocraties (et la surpuissance des géants du web)

il y a 23 heures 41 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Daniel Pennac, rêveur sacré

il y a 23 heures 45 min
décryptage > International
Disparition passée inaperçue

Avec la mort du sultan d'Oman, quel avenir pour la diplomatie conciliatrice au Moyen-Orient ?

il y a 23 heures 46 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Attentat de Charlie Hebdo, entraves à la laïcité : vers le rétablissement du délit de blasphème ?

il y a 23 heures 48 min
décryptage > Santé
Sans (aucun) risque ?

Retrait de médicaments : pourquoi la France ne devrait pas avoir peur de vivre une épidémie d'addiction aux opioïdes à l’américaine

il y a 3 heures 40 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Les taux d’intérêt vont rester durablement très bas ... mais au profit de qui ?

il y a 4 heures 16 min
décryptage > Société
Multi-facettes

Politique, sociale ou purement criminelle, la violence s’impose partout en France. Est-il encore possible d’échapper à la spirale infernale ?

il y a 4 heures 38 min
light > Politique
Une nouvelle vie
Royaume-Uni : le prince Harry et son épouse Meghan Markle renoncent à leur titre d'altesse royale
il y a 17 heures 25 min
pépites > Politique
Numéro 1
Municipales 2020, Paris : Anne Hidalgo prend la première place
il y a 20 heures 50 min
décryptage > Tribunes
De nouveaux enjeux

Les étranges voeux d’Emmanuel Macron pour l’environnement en 2020

il y a 22 heures 59 min
décryptage > Economie
Un constructeur qui tient la route

Baisse des ventes mondiales d’automobiles : comment Renault est parvenu à limiter la casse même sans Carlos Ghosn

il y a 23 heures 44 min
décryptage > Politique
On a besoin de lui !

M'jid el Guerrab (plus connu sous le sobriquet de "l'homme au casque") va-t-il reprendre du service auprès de Ségolène Royal ?

il y a 23 heures 46 min
décryptage > International
Contre-intuitif

Pourquoi, contrairement aux apparences, l'Iran a gagné face aux Etats-Unis

il y a 23 heures 47 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Système de santé en France : les dérives de la gestion administrative et du manque d’engagement et de courage du pouvoir politique

il y a 23 heures 49 min
Beyrouth, 18 oct 2019 (AFP) - Le Premier ministre libanais a donné vendredi 72 heures aux membres de sa fragile coalition gouvernementale pour soutenir ses réformes économiques, au deuxième jour de manifestations massives inédites dénonçant une classe politique accusée de corruption et une aggravation de la crise économique.

"Nos partenaires au gouvernement doivent nous donner une réponse claire et définitive qui soit convaincante pour moi, pour les Libanais et pour la communauté internationale" pour montrer que "nous avons tous opté pour des réformes, pour en finir avec le gaspillage et la corruption", a mis en garde Saad Hariri.

"Sinon, je tiendrais un tout autre discours (...) dans un très court délai de 72 heures", a-t-il prévenu.

Il a par ailleurs insinué qu'il n'avait aucun problème à céder sa place à la tête du gouvernement à quiconque proposerait une autre solution.

Il s'exprimait dans une allocution télévisée très attendue et suivie en début de soirée par des milliers de manifestants rassemblés notamment devant le siège du gouvernement pour réclamer son départ.

"Ce que l'on voit depuis hier, c'est la douleur des Libanais. C'est une véritable douleur", a reconnu le Premier ministre, les traits tirés et l'air grave, à propos des manifestations qui se poursuivent pour la deuxième journée consécutive en prenant de l'ampleur.

"Les gens nous ont donnés plus d'une chance depuis trois ans. Ils ont attendu que nous fassions quelque chose, que nous lancions les reformes et les projets, des opportunités d'emploi pour les jeunes", a ajouté M. Hariri.

Il a accusé des membres de la coalition, qu'il n'a pas nommés, d'entraver ses efforts pour aller de l'avant avec les réformes économiques pourtant convenues pour permettre au Liban de bénéficier de promesses de prêts et de dons d'un montant total de 11,6 milliards de dollars.

"Cela fait des mois que nous attendons que nos partenaires au gouvernement avancent dans le sens de la solution sur laquelle nous nous sommes tous mis d'accord (...) mais ils ont tout fait pour tergiverser", a-t-il accusé.

Les manifestations ont jeté une lumière crue sur les divisions au sein de la fragile coalition gouvernementale constituée principalement du parti du président de la République Michel Aoun, allié du mouvement chiite du Hezbollah d'une part, et du camp politique dirigé par M. Hariri de l'autre.

Peu auparavant, le ministre des Affaires étrangères, Gebran Bassil, le gendre du président, avait assuré qu'il était opposé à une démission du gouvernement, qui selon lui donnerait lieu à une situation "beaucoup plus grave que l'actuelle".

Dans la rue, une manifestante, Carole (27 ans), a réagi au discours du Premier ministre, critiquant le fait qu'il a "donné un délai de trois jours alors qu'ils avaient 20, 30 ans pour régler les problèmes." Pour elle, "cela est inacceptable, il vaut mieux qu'il parte et qu'il cède la place à quelqu'un d'autre à même d'appliquer les réformes".

Publié le 18/10/2019 07:28
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

02.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

03.

Les taux d’intérêt vont rester durablement très bas ... mais au profit de qui ?

04.

Baisse des ventes mondiales d’automobiles : comment Renault est parvenu à limiter la casse même sans Carlos Ghosn

05.

Pourquoi, contrairement aux apparences, l'Iran a gagné face aux Etats-Unis

06.

Ce que “l’amitié” entre Donald Trump et Bernard Arnault révèle de la manière dont l’Europe a échappé au pire de la guerre commerciale. Sans que rien ne soit gagné...

07.

M'jid el Guerrab (plus connu sous le sobriquet de "l'homme au casque") va-t-il reprendre du service auprès de Ségolène Royal ?

01.

Sarkozy remanie aussi le ton

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

03.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

04.

Chine : un virus mystérieux inquiète les autorités chinoises. Et désormais l'OMS

05.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

06.

La bombe démographique européenne : à partir de 2021, la population diminuera

01.

Ce boulevard qui devrait s’ouvrir au RN… mais ne s’ouvre pas tant que ça

02.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

03.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

04.

« Voulez-vous que l'air soit plus pur ? » : le référendum que Macron ne peut pas perdre !

05.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

06.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022