En direct
Best of
Best of du 16 au 22 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

02.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

03.

Décentralisation : pour un redécoupage des départements français

04.

Emmanuel Macron a téléphoné à Jean-Marie Bigard. Et après il appellera Yassine Belattar, un autre humoriste ?

05.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

06.

Tsunami de licenciements en vue : quel destin pour les chômeurs du Covid-19 ?

07.

(Enième ) plan de sauvetage de l’industrie automobile française : une obsession politique contre-productive

01.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

02.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

03.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

04.

Coronavirus : Combien de temps faut-il vraiment aux malades pour s’en remettre ?

05.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

06.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

01.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

02.

Renault : sauver les entreprises en les accablant de contraintes nouvelles est-il vraiment le meilleur moyen de reconstruire une industrie française performante ?

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

05.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

06.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Campagne des municipales
Agnès Buzyn regrette le terme de "mascarade" et confirme sa volonté de ne "pas laisser à Anne Hidalgo les pleins pouvoirs" à Paris
il y a 1 heure 59 min
pépites > High-tech
Outil numérique
Assemblée nationale : les députés votent en faveur de l'application de traçage StopCovid
il y a 3 heures 48 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

La Révolution et l’Empire dans le cinéma français : plusieurs bons films pour cette période historique agitée ! Humour et délectation

il y a 5 heures 19 min
light > Science
Cratère de Chicxulub
L'astéroïde à l’origine de l’extinction des dinosaures aurait suivi la trajectoire la plus dangereuse possible
il y a 7 heures 18 min
décryptage > Société
Lutte contre le virus

StopCovid : les dangers d’un mirage

il y a 8 heures 32 min
pépites > Justice
Justice
Fraude fiscale : Patrick Balkany est condamné en appel à cinq ans de prison, son épouse Isabelle à quatre ans d’emprisonnement
il y a 9 heures 44 min
décryptage > Economie
Plan de relance

Le gouvernement contaminé par le virus du micro-management

il y a 12 heures 21 min
décryptage > Economie
Soutien face à la crise

(Enième ) plan de sauvetage de l’industrie automobile française : une obsession politique contre-productive

il y a 13 heures 25 min
décryptage > Economie
Crise économique

Tsunami de licenciements en vue : quel destin pour les chômeurs du Covid-19 ?

il y a 13 heures 58 min
décryptage > France
Polarisation du débat

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

il y a 14 heures 39 min
light > Politique
Bras de fer avec Twitter
Donald Trump menace de "fermer" les réseaux sociaux après le signalement de ses tweets
il y a 2 heures 59 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L’Autre qu’on adorait" de Catherine Cusset : superbe graine de Prix

il y a 5 heures 7 min
décryptage > Economie
Leçons du confinement

Dépendance et pertes d’exploitation : les assureurs battus sur tous les fronts face à la crise du coronavirus…

il y a 7 heures 5 min
pépites > Politique
Soutien
Deuil après la mort d’un enfant : l’Assemblée nationale approuve enfin et à l’unanimité le congé de 15 jours
il y a 8 heures 31 min
pépites > Europe
Solidarité
Covid-19 : la Commission européenne propose un fonds de relance de 750 milliards d'euros pour sortir de la crise
il y a 9 heures 17 min
pépite vidéo > Science
Bond de géant pour l’humanité
Plus que quelques heures avant le premier vol habité de SpaceX
il y a 10 heures 12 min
décryptage > France
Hexagone

Décentralisation : pour un redécoupage des départements français

il y a 12 heures 38 min
décryptage > Société
Univers cauchemardesques

Pourquoi les oeuvres dystopiques déprimantes attirent tant de gens par temps de pandémie ?

il y a 13 heures 46 min
décryptage > Politique
Des hommes, des vrais !

Emmanuel Macron a téléphoné à Jean-Marie Bigard. Et après il appellera Yassine Belattar, un autre humoriste ?

il y a 14 heures 19 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Macron se réinvente en ministre de l’Industrie très gaullien… dans un environnement concurrentiel totalement différent

il y a 14 heures 58 min
Paris, 16 sept 2019 (AFP) - Quelles marques habilleront les sportifs français, mais aussi les bénévoles et les officiels aux Jeux olympiques et paralympiques de Paris-2024 ? Le comité d'organisation des JO (Cojo) a lancé l'appel à candidatures pour les équipementiers.

Selon le dossier d'éligibilité, accessible sur internet depuis quelques jours, les marchés visent les tenues que porteront les équipes de France olympique et paralympique en compétition aux Jeux de 2024, mais aussi les tenues de représentation des sportifs, pour une période plus longue (1er janvier 2021-31 décembre 2024), qui inclut aussi les JO d'hiver de Pékin-2022.

Les entreprises du secteur textile, sportif ou non sportif, ont jusqu'au 20 septembre pour manifester leur intérêt et avoir accès aux cahiers des charges. Les candidats auront ensuite deux mois pour faire leurs offres. Les vainqueurs devraient être connus fin 2019 ou début 2020, selon le Cojo.

A Rio-2016, Lacoste, alors sous contrat avec le comité olympique français (CNOSF), avait dessiné des tenues différentes pour les cérémonies d'ouverture et de clôture, pour le protocole (remises de médailles) et pour le village, tandis que les fédérations négociaient avec différents équipementiers pour les compétitions. La marque au crocodile, qui succédait alors à Adidas, sera aussi l'équipementier des JO-2020 de Tokyo pour les tenues de représentation.

- 50.000 bénévoles -

L'appel à candidatures concerne aussi les équipes du Cojo, à partir du 1er mars 2020 : salariés -- ils seront plus de 4.000 au moment des Jeux --, bénévoles, au nombre de 50.000, arbitres, officiels, et relayeurs de la flamme olympique et de la flamme paralympique.

Plusieurs sociétés pourraient se partager ces marchés au fort potentiel d'image. En plus de la fourniture des tenues, le Cojo attend une "contribution financière marketing", comme pour tout sponsor et une redevance de licence. En contrepartie, les équipementiers choisis pourront activer des droits marketing et proposer les produits au grand public, indique le dossier d'éligibilité.

En parallèle, le Cojo a lancé un appel officiel pour les sponsors "premium", soit le rang le plus élevé de ses partenaires domestiques, avec une date limite qui était fixée jusqu'à dimanche 15 septembre, ce qui n'empêche pas des négociations ultérieures.

Secteurs concernés: transport/logistique, hébergement, restauration, distribution, santé, sécurité, communication, construction, mode, luxe, distribution, produits de grande consommation et télécommunications. A ce jour, le groupe bancaire BPCE s'est engagé sur ce premier rang, pour un montant qui n'a pas été annoncé mais dépasse les 100 millions d'euros selon les estimations. Certains secteurs d'activité sont déjà occupés par les "TOP" sponsors du Comité international olympique (CIO), comme l'automobile ou les boissons non alcoolisées par exemple.

Le Cojo espère atteindre 1,2 milliard d'euros en revenus issus du sponsoring, sur un budget d'organisation des JO de 2024 annoncé à 3,8 milliards d'euros, hors inflation.

En y ajoutant le volet infrastructures, 3 milliards d'euros dont 1,5 de financement public, le budget actuel des JO s'élève à 6,8 milliards d'euros.

Publié le 16/09/2019 05:55
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

02.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

03.

Décentralisation : pour un redécoupage des départements français

04.

Emmanuel Macron a téléphoné à Jean-Marie Bigard. Et après il appellera Yassine Belattar, un autre humoriste ?

05.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

06.

Tsunami de licenciements en vue : quel destin pour les chômeurs du Covid-19 ?

07.

(Enième ) plan de sauvetage de l’industrie automobile française : une obsession politique contre-productive

01.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

02.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

03.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

04.

Coronavirus : Combien de temps faut-il vraiment aux malades pour s’en remettre ?

05.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

06.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

01.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

02.

Renault : sauver les entreprises en les accablant de contraintes nouvelles est-il vraiment le meilleur moyen de reconstruire une industrie française performante ?

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

05.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

06.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français