Bogota, 15 mai 2019 (AFP) - La justice colombienne a ordonné mercredi la "libération immédiate" d'un ancien chef de l'ex-guérilla Farc, Jesus Santrich, sous le coup d'une demande d'extradition des Etats-Unis pour trafic de drogue.

La Juridiction spéciale de paix (JEP), chargée de juger les crimes du conflit armé en Colombie, "applique la garantie de non-extradition à Seuxis Paucias Hernandez", le vrai nom de Santrich, et "ordonne au parquet sa libération immédiate", a annoncé la JEP sur Twitter.

Jusqu'ici, la JEP avait suspendu son extradition faute de preuves suffisantes.

Dans la foulée, le procureur général de Colombie Néstor Humberto Martinez a présenté sa démission pour protester contre la décision de la JEP avec qui les tensions étaient notoires depuis plusieurs mois.

"Ma conscience et mon attachement à l'Etat de droit m'interdisent (de libérer Jesus Santrich), c'est pourquoi j'ai présenté ma démission de manière irrévocable de mon poste de procureur général de la nation", a déclaré Martinez lors d'une allocution à Bogota.

La décision adoptée par la JEP "défie l'évidence (et les preuves) apportées par les Etats-Unis (...), les preuves sont concluantes, indéniables", a ajouté Martinez, avocat de renom de 65 ans, qui a appelé les Colombiens à manifester.

En parallèle, depuis fin 2018, les appels à la démission de Néstor Humberto Martinez se multiplient: son nom était alors apparu dans des médias colombiens qui avaient révélé ses liens avec le scandale de corruption Odebrecht, du nom du géant brésilien du BTP, qui éclabousse tout le continent.

Selon ces révélations, Martinez, qui était alors l'avocat de la société de services financiers Corficolombiana, elle-même associée d'Odebrecht en Colombie, était au courant des irrégularités du groupe de construction et ne les a pas dénoncées.

Odebrecht a distribué pendant plus d'une décennie un total de 788 millions de dollars dans une dizaine de pays latinoaméricains pour remporter des contrats, selon le ministère américain de la Justice (DoJ). Le groupe a admis avoir versé 32,5 millions de dollars de pots-de-vin rien qu'en Colombie.

Âgé de 52 ans et malvoyant, Jesus Santrich, négociateur de l'accord de paix avec les Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc), aujourd'hui désarmées, avait été arrêté en avril 2018 à la demande de la justice américaine, qui l'accuse de conspiration pour l'envoi de 10 tonnes de cocaïne aux Etats-Unis entre juin 2017 et avril 2018.

Selon les Etats-Unis, il s'est donc livré au trafic de drogue après la signature de l'accord de paix fin novembre 2016. Lui se défend et parle d'un "montage".

Ce pacte octroie des bénéfices judiciaires aux anciens acteurs du conflit armé qui avouent leurs crimes et dédommagent les victimes, et prévoit qu'aucun chef de l'ex-guérilla ne soit extradé pour des actes commis avant sa signature.

Le parti Farc n'a cessé de dénoncer les accusations portées contre Jesus Santrich, les qualifiant de "montage juridique" et exigeant sa libération.

Cette affaire a suscité un malaise parmi les anciens rebelles et obscurci la mise en oeuvre de l'accord de paix, qui a mis fin à une confrontation armée de plus d'un demi-siècle entre l'Etat colombien et la plus ancienne guérilla du continent américain.

Publié le 15/05/2019 10:13
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Déclarations des revenus de 2018 : attention aux risques d’erreurs
02.
Kim Kardashian veut 7 enfants, Laura Smet en attend un, Alain Delon attend des siens qu’ils ne se déchirent pas à la Johnny; Voici voit Laeticia Hallyday & Sébastien Farran réconciliés, Closer les voit tendus; Victoria Beckham s’est fait gonfler les joues
03.
L’histoire fascinante du commando Kieffer
04.
Elevage : l'entreprise Hénaff félicitée par... l'association L214
05.
Gilets jaunes : les appartements d'un casseur saisis pour rembourser ses dégradations
06.
Morts par morsure de serpent : une plaie planétaire contre laquelle l’OMS entend entrer en guerre
07.
Thierry Ardisson annonce quitter C8 car "la chaîne n'a plus les moyens de s'offrir Ardisson"
01.
Les catastrophes confortent les tenants de l'apocalypse
01.
Otages français : Emmanuel Macron, savez vous qui sont vraiment les deux hommes que vous accueillez en fanfare ?
02.
Pourquoi les entretiens d’évaluation annuels sont inutiles pour la plupart des salariés
03.
Aveuglement ? Un dîner caritatif est organisé à Saint-Denis au profit d’un Centre de formation des Oulémas soupçonné d’entretenir de troubles liens avec les dhijadistes anti-occidentaux
04.
La liberté est-elle climaticide ? La question folle que ne sont pas loin de se poser les nouveaux intégristes de l’environnement
05.
Derrières les ors et les artifices, pourquoi le Qatar est toujours un dangereux émirat moyenâgeux
06.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
01.
Otages français : Emmanuel Macron, savez vous qui sont vraiment les deux hommes que vous accueillez en fanfare ?
02.
“Droite Trocadéro” contre “droite mercato” : ce que cache la querelle entre LR et ex LR ralliés au macronisme
03.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
04.
Le glyphosate, le dernier débat hystérique de tous ceux qui se méfient de l’Europe et du progrès
05.
De l'art d'utiliser les morts : et Nathalie Loiseau enrôla Simone Veil dans sa campagne
06.
La liberté est-elle climaticide ? La question folle que ne sont pas loin de se poser les nouveaux intégristes de l’environnement