Montréal, 21 avr 2019 (AFP) - Les inondations ont pris de l'ampleur dimanche dans l'est du Canada, principalement au Québec où plus de 1.500 personnes ont été déjà évacuées tandis que quelque 600 militaires étaient déployés sur le terrain.

De la rivière des Outaouais dans l'est de l'Ontario au fleuve Saint-Jean au Nouveau-Brunswick en passant par le Saint-Laurent et ses affluents dans le sud du Québec, tout l'est du Canada est touché depuis plusieurs jours par des inondations printanières dues à de fortes précipitations et à la fonte des neiges.

Les autorités, qui craignaient initialement une réédition des inondations catastrophiques de 2017 au Québec, les pires depuis un demi-siècle, se montraient toutefois moins alarmistes dimanche.

"On est optimistes pour les prochains jours", a expliqué à l'AFP le porte-parole de la Sécurité civile, Eric Houde. "On aura des inondations importantes mais globalement on ne sera pas au niveau de 2017, sauf dans certains secteurs comme le lac St-Pierre", un élargissement du fleuve Saint-Laurent en amont de Trois-Rivières, a-t-il ajouté.

"La grosse différence avec 2017, c'est le niveau de préparation des municipalités et des citoyens", a par ailleurs souligné le porte-parole.

Depuis plusieurs jours, de nombreuses municipalités ont mobilisé des volontaires et distribué un total de 500.000 sacs de sable pour ériger des digues ou protéger des habitations dans les zones particulièrement menacées.

Les zones les plus touchées dimanche étaient la région de l'Outaouais près de la capitale Ottawa, et la Beauce au sud de la ville de Québec, où près de 800 personnes ont déjà été évacuées. Plus de 1.200 d'habitations avaient été inondées dimanche en fin de journée dans toute la province.

La hausse des températures entamée dimanche devrait accélérer la fonte des neiges dans plusieurs régions.

L'armée a été appelée en renfort par les gouvernements du Québec et du Nouveau-Brunswick. Environ 200 militaires ont été déployés samedi soir au Québec et 400 autres dans la journée de dimanche, principalement dans les régions de Gatineau, près de la capitale Ottawa, à Laval au nord de Montréal, et à Trois-Rivières entre Montréal et Québec.

Environ 120 militaires pourraient par ailleurs être mobilisés dans la province du Nouveau-Brunswick, à l'est du Québec.

A Laval, commune au nord de Montréal où plus de 900 résidences sont menacées par la montée des eaux dans les prochains jours, le Premier ministre québécois François Legault s'est rendu sur place pour faire le point sur les préparatifs.

Il s'est dit favorable à des mesures pour inciter les riverains de zones régulièrement inondées, et donc régulièrement indemnisés, à déménager. "Il faut être lucides, si c'est nécessaire de forcer des gens à se déplacer, il faudra le faire", a-t-il déclaré aux médias.

Les premiers militaires arrivés en milieu de journée à Laval se sont immédiatement mis à l'oeuvre et ont participé à l'érection de digues provisoires au moyen de sacs de sable.

Les inondations ont fait une première victime samedi dans la commune québécoise Pontiac (ouest d'Ottawa), où une septuagénaire n'a pas vu qu'un petit pont situé sur la route avait été emporté par les eaux, et est tombée avec son véhicule dans le cours d'eau en contrebas.

L'est du Canada avait connu au printemps 2017 ses pires inondations en un demi-siècle. Elles avaient entraîné d'importants dégâts et l'évacuation de plusieurs milliers de personnes de l'Ontario au Nouveau-Brunswick.

Dans la seule province du Québec, plus de 4.000 personnes avaient été évacuées et près de 5.400 habitations avaient été inondées, selon les chiffres de la Sécurité civile.

Publié le 22/04/2019 12:59
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Déclarations des revenus de 2018 : attention aux risques d’erreurs
02.
L’histoire fascinante du commando Kieffer
03.
Kim Kardashian veut 7 enfants, Laura Smet en attend un, Alain Delon attend des siens qu’ils ne se déchirent pas à la Johnny; Voici voit Laeticia Hallyday & Sébastien Farran réconciliés, Closer les voit tendus; Victoria Beckham s’est fait gonfler les joues
04.
Elevage : l'entreprise Hénaff félicitée par... l'association L214
05.
Gilets jaunes : les appartements d'un casseur saisis pour rembourser ses dégradations
06.
Morts par morsure de serpent : une plaie planétaire contre laquelle l’OMS entend entrer en guerre
07.
Thierry Ardisson annonce quitter C8 car "la chaîne n'a plus les moyens de s'offrir Ardisson"
01.
Otages français : Emmanuel Macron, savez vous qui sont vraiment les deux hommes que vous accueillez en fanfare ?
02.
Pourquoi les entretiens d’évaluation annuels sont inutiles pour la plupart des salariés
03.
Aveuglement ? Un dîner caritatif est organisé à Saint-Denis au profit d’un Centre de formation des Oulémas soupçonné d’entretenir de troubles liens avec les dhijadistes anti-occidentaux
04.
La liberté est-elle climaticide ? La question folle que ne sont pas loin de se poser les nouveaux intégristes de l’environnement
05.
Derrières les ors et les artifices, pourquoi le Qatar est toujours un dangereux émirat moyenâgeux
06.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
01.
Otages français : Emmanuel Macron, savez vous qui sont vraiment les deux hommes que vous accueillez en fanfare ?
02.
“Droite Trocadéro” contre “droite mercato” : ce que cache la querelle entre LR et ex LR ralliés au macronisme
03.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
04.
Le glyphosate, le dernier débat hystérique de tous ceux qui se méfient de l’Europe et du progrès
05.
De l'art d'utiliser les morts : et Nathalie Loiseau enrôla Simone Veil dans sa campagne
06.
La liberté est-elle climaticide ? La question folle que ne sont pas loin de se poser les nouveaux intégristes de l’environnement