Paris, 15 mars 2019 (AFP) - Benoît Hamon, fondateur de Génération.s, a estimé vendredi qu'"un vote en faveur d'une liste socialiste est une voix perdue pour la gauche" lors des élections européennes en mai, alors que l'essayiste Raphaël Gluksmann a confirmé sa candidature à la tête d'une liste de rassemblement de la gauche.

"Aujourd'hui, je pense qu'un vote en faveur d'une liste socialiste est une voix perdue pour la gauche", a déclaré Benoît Hamon sur RTL, tout en précisant que "ce qu'il en reste du PS, ce sont les dirigeants qui ont soutenu la candidature de Manuel Valls aux primaires contre (lui)".

L'essayiste Raphaël Glucksmann a confirmé vendredi sur France Inter sa candidature aux européennes, à la tête d'une liste de rassemblement de la gauche qui devrait recevoir samedi le soutien du PS.

Yannick Jadot, la tête de liste EELV pour les européennes, a confirmé sur Cnews être aussi contre une alliance, précisant que son "seul sujet c'est de sauver l'Europe pour sauver le climat" avec comme "seule feuille de route le rapport du Giec". "Le candidat européen des socialistes est pour le glyphosate, le dumping fiscal et pour les accords de libre-échange", a-t-il lancé.

"Aujourd'hui le parti socialiste européen prône l'alliance avec Emmanuel Macron", a de son côté accusé M. Hamon. "Dans les faits, si vous voulez être de gauche et écologiste, si votre voix se porte pour une liste socialiste, ce sera une voix en faveur d'une coalition avec Emmanuel Macron, autant voter pour Mme Loiseau", a-t-il poursuivi.

Jeudi soir, la ministre des Affaires européennes Nathalie Loiseau s'est dite "prête" à être tête de liste de la majorité présidentielle aux élections européennes, lors d'un débat face à Marine Le Pen sur France 2. Une candidature "bizarre" selon M. Hamon.

Alors que la liste Génération.s est créditée de 2,5% d'intentions de vote (+0,5 point) selon un sondage Ifop-Fiducial diffusé jeudi, M. Hamon a jugé que "ce n'est pas le vote chantage qui jouera", tout en indiquant qu'il souhaitait "un rassemblent au Parlement européen" avec les écologistes.

al/ggy/cca

RTL GROUP

Publié le 15/03/2019 09:20
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
03.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
04.
La taxe carbone va prendre l’avion, très bonne idée, sauf que ceux qui vont payer ne sont pas ceux que l’on croit
05.
La République des taxeurs fous se porte bien
06.
Un bilan dont il “n’y a pas à rougir” : radioscopie des performances économiques de la France depuis l’élection d’Emmanuel Macron
07.
Attention danger politique pour Emmanuel Macron : voilà pourquoi l’électorat en marche est à manier avec grande précaution
01.
Skype : la facture
01.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
02.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
03.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
04.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
05.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
06.
Le Monde a découvert une nouvelle et grave pathologie : la droitisation des ados !
01.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
02.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
03.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
04.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
05.
De l'art d'utiliser les morts : et Nathalie Loiseau enrôla Simone Veil dans sa campagne
06.
Emmanuel Macron, l’Europe, le RN et les Gilets jaunes : un cocktail détonnant de vérités et d’erreurs intellectuelles ou politiques majeures