Bruxelles, 19 fév 2019 (AFP) - Un fonctionnaire européen a été condamné lundi à 4 ans de prison ferme pour le viol d'une de ses collaboratrices en 2015 dans les locaux de la Commission à Bruxelles, a-t-on appris mardi auprès du tribunal de la capitale belge.

Ce directeur, de nationalité estonienne, né en 1967, dispose d'un mois pour faire appel de cette décision, rendue lundi en première instance par le tribunal correctionnel.

"Il y aura un appel", a affirmé mardi à l'AFP son avocat, Me Damien Holzapfel.

"Il dit que la victime était consentante, mais au terme de la motivation, le tribunal considère que ce consentement n'existe pas", a expliqué à l'AFP Luc Hennart, qui préside le tribunal de première instance francophone de Bruxelles.

Les faits ont eu lieu en septembre 2015 à l'occasion d'"un pot organisé par l'intéressé pour motiver les collaborateurs à participer à un nouveau projet professionnel et pour la naissance de sa fille", a détaillé M. Hennart. Puis "la situation a évolué, dégénéré".

La victime, de 20 ans plus jeune que son agresseur, travaillait dans le même service en tant que juriste, sous sa responsabilité, une circonstance reconnue comme aggravante par le tribunal.

Le prévenu a été condamné à lui verser plus de 30.000 euros de réparation au titre des dommages et du préjudice moral, ainsi que 5.000 euros à son compagnon.

Le tribunal a aussi prononcé à l'encontre du haut fonctionnaire une interdiction d'exercer ses droits civiques pendant 5 ans.

En Belgique, un viol correspond à "tout acte de pénétration sexuelle de quelque nature qu'il soit et par quelque moyen que ce soit, commis sur une personne qui n'y consent pas".

Le fonctionnaire incriminé, Margus R., présent à l'audience, occupait une fonction de directeur au sein de la Direction générale Mobilité et Transports de la Commission, a-t-on appris de source proche du dossier.

Il "a été suspendu depuis que l'incident a été signalé pour la première fois à la Commission et des procédures internes ont été engagées", a déclaré à l'AFP un porte-parole de l'exécutif européen.

"La Commission prend acte" de la décision du tribunal mais "est empêchée par la loi de prendre toute autre mesure tant qu'aucun jugement définitif n'a été rendu", a-t-il précisé.

Bruxelles prône "une tolérance zéro à l'égard de toute forme de mauvaise conduite", a insisté ce porte-parole, et "n'hésitera pas à prendre toutes les mesures appropriées" une fois le délai d'appel écoulé ou l'arrêt définitif rendu.

Publié le 19/02/2019 11:53
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
03.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
04.
La taxe carbone va prendre l’avion, très bonne idée, sauf que ceux qui vont payer ne sont pas ceux que l’on croit
05.
La République des taxeurs fous se porte bien
06.
Un bilan dont il “n’y a pas à rougir” : radioscopie des performances économiques de la France depuis l’élection d’Emmanuel Macron
07.
Faut-il se résoudre à une situation à l’israélienne alors que le Sahel tend à devenir un nouvel Afghanistan ?
01.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
02.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
03.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
04.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
05.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
06.
Le Monde a découvert une nouvelle et grave pathologie : la droitisation des ados !
01.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
02.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
03.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
04.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
05.
De l'art d'utiliser les morts : et Nathalie Loiseau enrôla Simone Veil dans sa campagne
06.
Emmanuel Macron, l’Europe, le RN et les Gilets jaunes : un cocktail détonnant de vérités et d’erreurs intellectuelles ou politiques majeures