Varsovie, 12 fév 2019 (AFP) - Le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo a déclaré mardi à Varsovie que les Etats-Unis allaient faire tout ce qui est en leur pouvoir pour stopper le projet de gazoduc Nord Stream 2 reliant la Russie à l'Allemagne.

M. Pompeo a ainsi souligné l'absence de volonté de compromis de la part de Washington sur ce sujet, alors que l'Allemagne a opéré mardi un rapprochement avec les Etats-Unis, promettant d'importer dès les prochaines années du gaz naturel liquéfié américain et de construire l'infrastructure correspondante.

Selon le secrétaire d'Etat, le gazoduc dont la construction a commencé l'année dernière "achemine de l'argent" vers la Russie tout en nuisant à l'Europe.

"Alors que ce type de transaction comporte certainement un aspect commercial, il comporte un énorme risque pour la sécurité", a déclaré M. Pompeo lors d'une conférence de presse commune avec le ministre polonais des Affaires étrangères, Jacek Czaputowicz.

"Je pense que le président Trump a été très clair sur le fait que les États-Unis vont faire tout ce qui est en leur pouvoir pour que la sécurité européenne soit au premier plan en ce qui concerne les décisions énergétiques", a-t-il déclaré, interrogé pour savoir si les Etats-Unis envisageaient des sanctions.

Le nouveau gazoduc doit permettre de doubler les capacités du premier Nord Stream, qui transporte du gaz de la côte Baltique de la Russie jusqu'à l'Allemagne. Il est soutenu sous conditions par la France, mais fortement critiqué par les Pays baltes et la Pologne.

"Nous partageons le point de vue selon lequel le projet Nord Stream 2 ne sert pas la sécurité énergétique de l'Europe, nous le considérons comme un projet raté, voire préjudiciable à la sécurité énergétique sur le continent", a déclaré Jacek Czaputowicz.

Le secrétaire d'Etat américain effectue une tournée en Europe centrale et orientale pour y contrer l'influence croissante de la Russie, accusée d'utiliser l'énergie comme un élément de pression.

L'Ukraine est particulièrement préoccupée par le fait que Nord Stream 2 et la connexion prévue à Turkstream pourrait permettre à la Russie de l'éliminer comme pays de transit - l'exposant potentiellement à de nouvelles incursions militaires de Moscou.

La visite de Pompeo a eu lieu alors que le secrétaire adjoint américain à l'Energie, Dan Brouillette, a participé en Allemagne à une conférence sur le gaz naturel liquéfié (GNL) - un terrain d'entente entre les alliés pour réduire la dépendance à l'égard de la Russie.

Le secrétaire d'Etat est en visite à Varsovie pour une conférence de deux jours sur le Moyen-Orient que la Pologne a décidé d'organiser avec les États-Unis.

Tout en saluant les relations avec Varsovie, M. Pompeo a tenu à souligner l'importance du respect de l'Etat de droit dans ce pays, alors que le gouvernement conservateur de Droit et Justice (PiS) a introduit une série de réformes judiciaires controversées, menaçant, selon l'Union européenne, l'indépendance de la justice.

"A de nombreuses époques, le peuple polonais s'est battu pour l'indépendance et la liberté. Aujourd'hui, j'exhorte la Pologne à maintenir le cap - le cours de la liberté et de la démocratie - qui avait été durement gagné à la fois dans les années 1980 et 1990", a déclaré M. Pompeo.

Publié le 12/02/2019 08:52
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Charlotte Casiraghi &Gad Elmaleh n’ont pas la même (idée de l’)éducation, Meghan Markle &son père non plus; Laeticia H. se dé-esseule avec un Top chef, Karine Ferri &Yoann Gourcuff se marient en vivant chacun seul; Jennifer Aniston : ses 50 ans avec Brad
02.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
03.
Comment on a tué les centre-villes de ces villes moyennes où une majorité de Français voudraient pourtant vivre
04.
Maltraitance dans les Ehpad : pourquoi des formations des personnels soignants peuvent faire une grande différence pour les personnes âgées
05.
Un officier de renseignement de l'US Air Force trahit au profit de l’Iran : quand la réalité dépasse la fiction
06.
L’étrange manque de recul d’Alain Juppé sur sa part de responsabilité dans l’état « délétère » du pays
07.
Derrière les faits divers dans les Ehpad, la maltraitance que l’ensemble de la société française inflige à ses vieux
01.
Christine Lagarde, la directrice du FMI, prévient d’un risque grave de tempête mondiale mais personne ne semble l’entendre
02.
Condamnations de Gilets jaunes : la curieuse approche quantitative de la justice mise en avant par Édouard Philippe
03.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
04.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
05.
55% des Français continuent à soutenir les Gilets jaunes : pourquoi s’imaginer que la fin de la crise est en vue est un fantasme dangereux
06.
L’étrange manque de recul d’Alain Juppé sur sa part de responsabilité dans l’état « délétère » du pays
01.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
02.
L’étrange manque de recul d’Alain Juppé sur sa part de responsabilité dans l’état « délétère » du pays
03.
Novethic et autres promoteurs forcenés de la transition écologique : en marche vers un nouveau fascisme vert ?
04.
Derrière le complotisme, l’énorme échec de 50 ans d’égalitarisme et de progressisme à marche forcée impulsés par l’Education nationale comme par la culture dominante
05.
55% des Français continuent à soutenir les Gilets jaunes : pourquoi s’imaginer que la fin de la crise est en vue est un fantasme dangereux
06.
Flambée d’antisémitisme et de violences politiques : ces erreurs politiques et macroéconomiques à ne pas reproduire pour enrayer la crise