Caracas, 12 fév 2019 (AFP) - L'opposant vénézuélien Juan Guaido, reconnu comme président par intérim par une cinquantaine de pays, a annoncé mardi que l'aide d'urgence américaine entrerait dans le pays le 23 février, malgré l'opposition du chef de l'Etat Nicolas Maduro.

"Le 23 février, ce sera le jour où l'aide humanitaire entrera au Venezuela", a déclaré M. Guaido, 35 ans, lors d'une manifestation de ses partisans pour demander à l'armée de laisser passer la nourriture et les médicaments qui ont commencé à être stockés aux frontières du pays.

Depuis une estrade montée à l'est de Caracas, il a demandé aux quelque 250.000 volontaires inscrits pour participer à l'acheminement de l'aide de se tenir prêts. "Car nous devrons former des caravanes", a-t-il ajouté.

"L'aide humanitaire va entrer au Venezuela, c'est sûr! Car l'usurpateur n'aura pas d'autre choix que de quitter le Venezuela. Ce n'est pas la première fois que le Venezuela va devoir se libérer d'un tyran, espérons que ce soit la dernière", a ajouté celui qui préside aussi le Parlement, seule institution contrôlée par l'opposition.

Le bras de fer politique entre Juan Guaido et Nicolas Maduro se concentre depuis plusieurs jours sur l'entrée de plusieurs tonnes de nourriture et de médicaments venant des Etats-Unis, déjà stockés dans des entrepôts en Colombie à la frontière avec le Venezuela.

"Ceci est un ordre adressé aux forces armées: laissez entrer l'aide humanitaire une fois pour toutes, halte à la répression", a poursuivi le chef de file de l'opposition, tandis que ses partisans scandaient "Si se puede! Si se puede!" (Oui, c'est possible!).

Après la Colombie, premier point d'arrivée de l'aide américaine, le Brésil du président d'extrême droite Jair Bolsonaro a accepté d'installer un autre centre de stockage dans l'État frontalier de Roraima (nord).

Juan Guaido s'est proclamé président par intérim le 23 janvier, après que le Parlement a déclaré Nicolas Maduro "usurpateur" en raison de sa réélection considérée comme frauduleuse par l'opposition et une grande partie de la communauté internationale.

Nicolas Maduro accuse le chef de file de l'opposition d'être un "pantin" des États-Unis, qu'il accuse de vouloir s'accaparer les réserves de pétrole du pays, les plus importantes au monde.

Publié le 12/02/2019 07:28
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Statistiques du ministère de l’intérieur : Christophe Castaner ou l’imagination au pouvoir
02.
Projet de réforme des retraites : règle d’or et cagnotte, les deux points qui risquent de mettre le feu aux poudres
03.
Antisémitisme: voilà pourquoi je n'irai pas manifester le 19 février
04.
Ce que le projet de loi Dussopt sur la fonction publique indique des renoncements d’Emmanuel Macron
05.
Ces lourdes erreurs politiques qui fragilisent la lutte contre l’antisémitisme
06.
A 100 jours des élections européennes, un rapport révèle ce que pensent les Français de l'Europe
07.
Un président étranger à son peuple mais aussi de plus en plus étranger à la communauté internationale
01.
Condamnations de Gilets jaunes : la curieuse approche quantitative de la justice mise en avant par Édouard Philippe
02.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
03.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
04.
Statistiques du ministère de l’intérieur : Christophe Castaner ou l’imagination au pouvoir
05.
L’étrange manque de recul d’Alain Juppé sur sa part de responsabilité dans l’état « délétère » du pays
06.
Comment on a tué les centre-villes de ces villes moyennes où une majorité de Français voudraient pourtant vivre
01.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
02.
L’étrange manque de recul d’Alain Juppé sur sa part de responsabilité dans l’état « délétère » du pays
03.
Agression contre Finkielkraut : certains Gilets jaunes voudraient que les Juifs portent l'étoile jaune
04.
Flambée d’antisémitisme et de violences politiques : ces erreurs politiques et macroéconomiques à ne pas reproduire pour enrayer la crise
05.
Derrière les faits divers dans les Ehpad, la maltraitance que l’ensemble de la société française inflige à ses vieux
06.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite