Paris, 12 fév 2019 (AFP) - La Bourse de Paris a débuté en hausse mardi (+0,66%), poursuivant sur sa lancée positive, dynamisée par l'accord de principe trouvé par les parlementaires américains pour éviter une nouvelle paralysie de l'administration.

A 09H26, l'indice CAC 40 prenait 33,14 points à 5.047,61 points. La veille, il avait fini en hausse de 1,06%.

"Les marchés sont un peu plus optimistes qu'en fin de semaine dernière, à la faveur des progrès réalisés pour éviter un nouveau +shutdown+ aux États-Unis", a relevé Tangi Le Liboux, un stratégiste du courtier Aurel BGC.

Les parlementaires américains ont trouvé un accord de principe permettant d'éviter une nouvelle paralysie partielle des administrations des États-Unis à la fin de la semaine, a confirmé lundi soir un haut responsable parlementaire à l'AFP.

Cet accord, qui devra encore être voté par le Congrès et approuvé par la Maison Blanche, comporte une série de mesures visant à renforcer la sécurité aux frontières, et notamment 1,375 milliard de dollars pour la construction d'une nouvelle portion de 55 miles (environ 88 kilomètres), selon ce même responsable.

La reprise des négociations commerciales entre la Chine et les Etats-Unis continuait en outre à nourrir l'espoir d'un accord à moins de trois semaines de l'échéance fixée par le président américain Donald Trump avant une nouvelle salve de sanctions commerciales contre Pékin.

Le représentant adjoint au Commerce américain, Jeffrey Gerrish, a entamé à Pékin des discussions préliminaires lundi qui doivent précéder la rencontre jeudi et vendredi des chefs des négociateurs: le représentant pour le Commerce Robert Lighthizer et le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin, côté américain et, côté chinois, le vice-Premier ministre, Liu He, et le gouverneur de la Banque centrale, Yi Gang.

Du côté des indicateurs, l'agenda est dégarni. Les investisseurs suivront néanmoins en début de soirée un discours de Jerome Powell, président de la Fed sur les communautés rurales.

En matière de valeurs, Michelin prenait largement la tête de l'indice CAC 40 avec un bond de 9,26% à 99,16 euros, profitant à plein de l'amélioration de la performance opérationnelle du groupe en 2018, qui a résisté au ralentissement chinois.

Dans son sillage, la majorité du secteur automobile progressait nettement, à l'instar de Valeo (+3,30% à 25 euros), Peugeot (+2,80% à 21,67 euros), Faurecia (+4,06% à 37,45 euros) et Plastic Omnium (3,71% à 22,11 euros).

abx/pid/mcj

EURONEXT

Publié le 12/02/2019 09:57
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
02.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
03.
Les effroyables supplices infligés à Ravaillac, l’assassin du "bon roi" Henri IV
04.
Public voit un nouvel homme dans la vie de Laeticia Hallyday; Angelina Jolie veut récupérer le sien; Brigitte Macron au chevet de l’AVC de Line Renaud; Ségolène Royal & François Hollande bientôt mamie-papy; Louis Sarkozy accouche d’une ligne de mocassins
05.
Le paradoxe des sacs plastiques ou quand le remède (de leur suppression) est pire que le mal
06.
Manon Aubry découvrira-t-elle que la FI est une secte stalinienne avant ou après les élections ?
07.
Emmanuel et Brigitte Macron profitent d'un bain de foule au Touquet
01.
Notre-Dame de Paris : des dirigeants de l’Unef se moquent de l'incendie
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
04.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
05.
Faut-il craindre l'opération "Revanche pour le Sham" de l'EI
06.
Manon Aubry découvrira-t-elle que la FI est une secte stalinienne avant ou après les élections ?
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Incendie de Notre-Dame : et notre mémoire ancestrale fit irruption dans la post-modernité
05.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
06.
Névroses nationales : et la France de demain, vous la voulez à l’identique ou conscientisée ?