Bangkok, 11 fév 2019 (AFP) - La commission électorale de Thaïlande a validé lundi le retrait de la candidature de la soeur du roi au poste de Premier ministre, confirmant la fin de ses ambitions à l'approche des législatives du 24 mars.

"Les noms des candidats ont été annoncés, celui de la princesse Ubolratana n'y figure pas car tous les membres de la famille royale se doivent d'être au-dessus de la politique", a annoncé la commission électorale.

"Ils ne peuvent pas avoir de position politique car cela est en pleine contradiction avec la Constitution", ajoute la commission.

La candidature surprise, vendredi, de la soeur du roi n'aura tenu qu'une journée: le parti sous la bannière duquel elle devait concourir a fait machine arrière samedi.

Formation créée par des proches de Thaksin Shinawatra, bête noire des ultra-monarchistes et des militaires au pouvoir, le parti Thai Raksa Chart sous la bannière duquel elle devait concourir avait annoncé "se soumettre à l'ordre royal" diffusé la veille au soir à la télévision et désapprouvant cette entrée inédite en politique.

Depuis la prise de pouvoir par les généraux en 2014, le roi Bhumibol Adulyadej est mort. Son fils Maha Vajiralongkorn qui lui a succédé a commencé à réformer le palais.

Publié le 11/02/2019 10:42
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Charlotte Casiraghi &Gad Elmaleh n’ont pas la même (idée de l’)éducation, Meghan Markle &son père non plus; Laeticia H. se dé-esseule avec un Top chef, Karine Ferri &Yoann Gourcuff se marient en vivant chacun seul; Jennifer Aniston : ses 50 ans avec Brad
02.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
03.
Comment on a tué les centre-villes de ces villes moyennes où une majorité de Français voudraient pourtant vivre
04.
Maltraitance dans les Ehpad : pourquoi des formations des personnels soignants peuvent faire une grande différence pour les personnes âgées
05.
14 tonnes d’aide humanitaire française pour le Venezuela confisquées à Caracas par la Garde nationale
06.
Un officier de renseignement de l'US Air Force trahit au profit de l’Iran : quand la réalité dépasse la fiction
07.
La métamorphose déroutante et préoccupante du paysage médiatique
01.
Christine Lagarde, la directrice du FMI, prévient d’un risque grave de tempête mondiale mais personne ne semble l’entendre
02.
Condamnations de Gilets jaunes : la curieuse approche quantitative de la justice mise en avant par Édouard Philippe
03.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
04.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
05.
L’étrange manque de recul d’Alain Juppé sur sa part de responsabilité dans l’état « délétère » du pays
06.
Novethic et autres promoteurs forcenés de la transition écologique : en marche vers un nouveau fascisme vert ?
01.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
02.
L’étrange manque de recul d’Alain Juppé sur sa part de responsabilité dans l’état « délétère » du pays
03.
Novethic et autres promoteurs forcenés de la transition écologique : en marche vers un nouveau fascisme vert ?
04.
Derrière le complotisme, l’énorme échec de 50 ans d’égalitarisme et de progressisme à marche forcée impulsés par l’Education nationale comme par la culture dominante
05.
Flambée d’antisémitisme et de violences politiques : ces erreurs politiques et macroéconomiques à ne pas reproduire pour enrayer la crise
06.
Condamnations de Gilets jaunes : la curieuse approche quantitative de la justice mise en avant par Édouard Philippe