À Propos

Virginie Martin est une professeure-chercheure à Kedge Business School et politologue française. Elle est présidente du Think Tank Different, laboratoire politique créé en 2012, et est l'auteur de Ce monde qui nous échappe : pour un universalisme des différences paru en 2015 aux éditions de l'Aube.

Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ses Contributions
Misanthropes et libertophobes

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

Au regard des premières déclarations des nouveaux maires EELV, les préoccupations environnementales ne sont que le faux-nez de pulsions de punition des signes extérieurs de satisfaction par la consommation. Ils disent aimer la planète. Peut-être... Mais ce qui est sûr c'est qu'ils sont les représentants d'une écologie profondément misanthrope.
03/07/2020 - 09h04
81 11
Elections municipales

Pire que le coup d’Etat permanent, la campagne électorale permanente ? Emmanuel Macron, le président cynique

Emmanuel Macron a présenté ses engagements après les propositions de la Convention citoyenne sur le climat. Ces décisions et cette allocution du chef de l'Etat interviennent alors que La République en marche a connu un échec lors des élections municipales, marquées notamment par la victoire de nombreux maires EELV. Ces annonces d'Emmanuel Macron sont-elles un nouveau coup de communication politique ?
30/06/2020 - 08h18
39 8
Unité ?

Ce nouveau leadership vert de la gauche qui ressemble à un mirage

De nombreux observateurs estiment que la gauche va se reconstruire autour de principes écologiques. Le centre de gravité de EELV n’est pourtant pas celui du PS ou de LFI. Le nouvel espoir de l’union d’une gauche autour de l’écologie est-il un trompe-l’oeil ?
29/06/2020 - 09h13
12 5
Élections en vue

Municipales à Marseille : la guerre des secteurs fait rage entre les candidats

À Marseille, la bataille des municipales prend une tournure quasi nationale. Entre accusations de corruption, clivage gauche-droite, affrontements des partis dans les arrondissements et opposition entre quartiers modestes et quartiers riches, ces élections ont un fort enjeu politique.
21/06/2020 - 12h17
1 1
Fractures politiques

Crise de foi : la majorité En Marche malade de la faiblesse de son chef

Les départs en série de députés se poursuivent au sein du groupe La République en marche à l'Assemblée nationale. En juin 2017, l’effectif de la majorité présidentielle était de 314 députés et désormais il se situe à 295 députés. Qu’est-ce que cela nous apprend de la nature même du macronisme ?
18/05/2020 - 08h55
36 12
Contributeurs les + lus
Période :
24 heures
7 jours