À Propos

Sophie de Mijolla-Mellor est psychanalyste et professeur à l'université Paris-Diderot. Elle est présidente de l'Association internationale d'histoire de la psychanalyse et dirige la revue Topique.

Elle a écrit La mort donnée, essai de psychanalyse sur le meurtre et la guerre (PUF, 2011).

Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ses Contributions
CQFD

Pourquoi être riche, avoir une vie sociale et être épanoui dans notre travail ne suffit pas à être heureux

Le professeur américain Raj Raghunathan affirme dans son dernier livre que le modèle classique d'atteinte du bonheur, à savoir une réussite professionnelle, matérielle, et un "épanouissement", n'est pas suffisant.
01/08/2019 - 09h09
102
Recette du bonheur

Pourquoi est-ce que tant de gens intelligents ne sont pas heureux

Le professeur américain Raj Raghunathan affirme dans son dernier livre que le modèle classique d'atteinte du bonheur, à savoir une réussite professionnelle, matérielle, et un "épanouissement", n'est pas suffisant pour être véritablement heureux.
10/02/2019 - 09h09
155
Dream big

Freud avait raison : essayer d'évincer des souvenirs de son esprit les fait resurgir dans les rêves

Longtemps, les théories freudiennes sur le rêve ont été méprisées par la science. Depuis la parution d'une étude menée par un professeur d'Harvard, la donne a changé. Retour sur la progressive reconnaissance de ces idées osées.
02/09/2016 - 08h49
00
Sale guerre

La pulsion du triomphe : quand les soldats posent aux côtés des cadavres

Encore un dérapage en Afghanistan : des soldats américains se sont pris en photo aux côtés d'insurgés tués. D'Abou Ghraib à l'Afghanistan, qu'est-ce qui pousse profondément les militaires à multiplier de tels actes ?
22/04/2012 - 08h53
05
Armée de métier

Mourir pour la France. Pour défendre quelles valeurs ?

Hommage national ce mardi aux sept soldats français morts la semaine passée en Afghanistan. Pour la psychanalyste Sophie de Mijolla-Mellor, en s'identifiant à la patrie, ces soldats ont démontré "des valeurs complètement à contre-courant des valeurs marchandes dans lesquelles nous vivons aujourd'hui".
19/07/2011 - 18h07
044
Contributeurs les + lus
Période :
24 heures
7 jours