À Propos

Rafik Smati est Président du parti politique Objectif France. Entrepreneur, Il a publié  « French Paradise » (juin 2014), « Révolution Y : la génération qui va redessiner l'Europe » (2013),  « Eloge de la vitesse : la revanche de la génération texto » (2011),  « Vers un capitalisme féminin » (2010).

Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ses Contributions
Lutte contre le séparatisme

La nouvelle bataille de France

Le séparatisme islamiste n’est pas la cause du mal, il est l’un de ses symptômes.
23/10/2020 - 09h22
7 0
"Belle et grande Histoire"

Lettre ouverte à un jeune Français prénommé Youssef

Il s’appelle Youssef. Il a 19 ans, et vit dans une « cité » à Toulouse. Je ne le connais pas. Youssef m’a adressé un message dans lequel il me partage ses angoisses et ses incertitudes, et me fait part du racisme dont il se sent l’objet. Cette lettre ouverte est une réponse à Youssef, et à tous les jeunes Français qui se reconnaîtront en lui.
15/06/2020 - 12h07
14 7
Liberté d'expression

Loi Avia : la mort d’une liberté

Rafik Smati revient sur la Loi Avia et sur ses conséquences et ses implications sur la société française et sur le plan démocratique.
19/05/2020 - 12h30
100 10
Essentialisation

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

Alors qu'une tribune publiée dans le Monde et signée par 90 personnalités demande à Emmanuel Macron "d'agir contre l'islamophobie", le climat actuel se teinte d'une recrudescence de paranoïa, dans plusieurs secteurs de la société.
16/10/2019 - 09h03
27 18
Convention de la droite

Rafik Smati : « La droite doit apprendre à se libérer des intimidations morales comme des surenchères d’indignation »

Dans un contexte marqué par les interrogations croissantes sur le centre de gravité idéologique de la droite, de quoi celle-ci doit-elle se libérer pour avancer ? Interview avec le président d'Objectif France
01/10/2019 - 13h16
43 6
Contributeurs les + lus
Période :
24 heures
7 jours