À Propos

Loïk Le Floch-Prigent est ancien dirigeant de Elf Aquitaine et Gaz de France, et spécialiste des questions d'énergie.

Ingénieur à l'Institut polytechnique de Grenoble, puis directeur de cabinet du ministre de l'Industrie Pierre Dreyfus (1981-1982), il devient successivement PDG de Rhône-Poulenc (1982-1986), de Elf Aquitaine (1989-1993), de Gaz de France (1993-1996), puis de la SNCF avant de se reconvertir en consultant international spécialisé dans les questions d'énergie (1997-2003).

Dernière publication : Il ne faut pas se tromper, aux Editions Elytel.

Son nom est apparu dans l'affaire Elf en 2003. Il est l'auteur de La bataille de l'industrie aux éditions Jacques-Marie Laffont.

En 2017, il a publié Carnets de route d'un africain.

 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ses Contributions
Energie
Renoncer au diesel tue
La Fonderie du Poitou Fonte (FPF) et ses 408 employés, installée à Ingrandes sur Vienne près de Châtellerault vient de demander son placement en règlement judiciaire, la faute à la chute des ventes de ses produits destinés aux véhicules diesel.
06/02/2019 - 09h41
141
Balle dans le pied
La fusion Siemens-Alstom inquiète la commission européenne car elle limite la concurrence à l’intérieur de l’Europe
Une nouvelle fois l’Europe de la concurrence marche sur la tête , alors que la concurrence asiatique dans le domaine ferroviaire bat son plein et que nos sociétés européennes sont menacées de disparaitre , elle s’inquiète de la fusion Alstom -Siemens qui est une des seules chances de pouvoir résister !
18/01/2019 - 09h36
10
Acte II
Renault-Nissan acte deux de l’Alliance
Loïk Le Floch-Prigent revient sur l'affaire Carlos Ghosn et ses conséquences pour Renault/Nissan.
17/01/2019 - 09h32
20
Pragmatisme
Carlos Ghosn : et si on parlait industrie ?
Depuis l’arrestation de Carlos Ghosn à sa sortie d’avion sur l’aéroport de Tokyo, il n’y en a que pour le train de vie du célèbre industriel et les « révélations » distillées dans la presse japonaise par le Procureur Japonais.
07/01/2019 - 09h28
42
Mise au vert
De Fessenheim aux éoliennes, ces gaspillages massifs dont l’Etat se rend responsable
Une question reste sans réponse : qui va payer la facture de la fermeture de Fessenheim ; et, question subsidiaire : qui paiera les prochaines fermetures ?
11/12/2018 - 09h38
105
Contributeurs les + lus
Période :
24 heures
7 jours