À Propos

François Ecalle est ancien rapporteur général du rapport annuel de la Cour des comptes sur la situation et les perspectives des finances publiques ;  ancien membre du Haut Conseil des finances publiques, Président de FIPECO et fondateur du site www.fipeco.fr sur les finances publiques.

Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ses Contributions
Cherchez l'erreur

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

Depuis l'élection d'Emmanuel Macron, les dépenses publiques au coût exorbitant et à la rentabilité quasiment nulle se sont multipliées.
12/07/2019 - 08h33
106 19
Fausse bonne idée

Niches fiscales : pourquoi leur suppression pour les plus riches coûterait beaucoup plus que ce que quantifie Gérald Darmanin

Lors d'une interview donnée à RMC-BFMTV, Gérald Darmanin a déclaré : "Des gens qui gagnent 20 000€/mois ont ils besoin d'être aidés autant que les classes populaires et moyennes? Si l'on récupérait 1 milliard sur les niches qui profitent aux plus aisés, nous pourrions baisser de 180€ l'impôt sur le revenu de ceux qui gagnent jusqu'à 1800€/mois."
07/02/2019 - 07h39
29 10
Bras de fer sur l'île de beauté

Fiscalité en Corse : en marche vers la même impasse que tous les quinquennats précédents

Un rapport de l'inspection générale des finances intitulé « Pour une économie corse du XXIe siècle » a suscité l'ire de Jean-Guy Talamoni qui a qualifié le document de "calamiteux".
24/10/2018 - 09h30
0 0
Modération

PLF 2019 : ce que risque le gouvernement (et les contribuables) si les perspectives de croissance étaient encore trop optimistes

Alors que le gouvernement vient de réviser à la baisse ses prévisions de croissance pour 2018, à 1.7%, certains économistes, comme Philippe Waechter, tablent sur un chiffre plus modéré.
12/09/2018 - 10h28
0 0
Choix cornélien

Rentrée budgétaire : Emmanuel Macron pourra-t-il vraiment tenir sa promesse de suppression de 50 000 postes de fonctionnaires ?

Avec la baisse de la croissance, le gouvernement va devoir faire face à ses promesses de réduction des déficits, notamment autour de la question de la réduction de 50 000 fonctionnaires.
22/08/2018 - 08h20
0 0
Contributeurs les + lus
Période :
24 heures
7 jours