À Propos

Universitaire, Edouard Husson a dirigé ESCP Europe Business School de 2012 à 2014 puis a été vice-président de l’Université Paris Sciences & Lettres (PSL). Il est actuellement professeur à l’Institut Franco-Allemand d’Etudes Européennes (à l’Université de Cergy-Pontoise). Spécialiste de l’histoire de l’Allemagne et de l’Europe, il travaille en particulier sur la modernisation politique des sociétés depuis la Révolution française. Il est l’auteur d’ouvrages et de nombreux articles sur l’histoire de l’Allemagne depuis la Révolution française, l’histoire des mondialisations, l’histoire de la monnaie, l’histoire du nazisme et des autres violences de masse au XXème siècle  ou l’histoire des relations internationales et des conflits contemporains. Il écrit en ce moment une biographie de Benjamin Disraëli. 
  
Ancien élève de l'Ecole Normale Supérieure (1988, aujourd’hui école de l’Université PSL), agrégé d'histoire (1992) et docteur de l'Université Paris-Sorbonne (1998, aujourd’hui membre de Sorbonne Université), Edouard Husson a été chercheur à l'Institut für Zeitgeschichte de Munich (1999-2001) et chercheur invité au Center For Advanced Holocaust Studies de Washington (en 2005 et 2006). Il a co-fondé le CERRESE (Centre Européen de Ressources pour la Recherche et l'Enseignement sur la Shoah à l'Est), dont il préside toujours le conseil scientifique. 
  
Edouard Husson a été assistant au Centre d'Etudes Germaniques de l'Université de Strasbourg (1995-1998), maître de conférences à l'Université Paris-Sorbonne (2001-2009) et chargé de cours magistral au 1er cycle franco-allemand de Sciences Po (campus de Nancy) (2001-2009). Il a été élu en mai 2009 professeur à l'Université de Picardie-Jules Verne (Amiens) puis en 2018 à l’Université de Cergy-Pontoise

Entre juillet 2009 et août 2010, il a travaillé auprès de Valérie Pécresse, Ministre de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche, en charge des sciences humaines et sociales. Il était en même temps rapporteur des travaux du Conseil pour le Développement des Humanités et des Sciences Sociales (CDHSS). 

D’août 2010 à août 2012, il a occupé les fonctions de Vice-Chancelier des universités de Paris. Il assistait le Recteur de l'académie sur les questions relatives à l’enseignement supérieur, sur les questions communes aux enseignements secondaires et supérieurs et dans les affaires de la Chancellerie des universités de Paris comme établissement public. 
  
Edouard Husson est Docteur honoris causa de l’Academia Brasileira de Filosofia (2010) et Chevalier des palmes académiques. Il a été  président du Conseil d’orientation de l’Université Cergy Pontoise (2013-2015), il est vice-président de la Fondation IFRAP (2013) et membre des Comités d’orientation du collège des Bernardins et de QS. Il est membre du Conseil Scientifique de la Fondation Charles de Gaulle.   

Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Exemple historique

Eurobonds et survie de l’Europe : cette vieille histoire américaine que l’UE ferait bien de sérieusement méditer

L'Europe se divise sur la question des Eurobonds, ces dettes qui pourraient être mutualisées. Les Etats-Unis, au sortie de la guerre de sécession en 1790, ont déjà eu ce débat, lorsque le premier secrétaire au Trésor américain, Alexander Hamilton, a proposé d'assumer les dettes des 13 États qui s'étaient unis pour combattre les Britanniques.
05/04/2020 - 09h44
18 4
Besoin de sens

Sauver Pâques : les catholiques se mobilisent pour communier malgré le confinement

Les catholiques lancent un appel à leurs évêques et aux pouvoirs publics pour assurer la communion le jour de Pâques.
04/04/2020 - 10h54
5 8
Choix cornélien

Sauver l’économie ou sauver des vies ? Pourquoi les citoyens occidentaux ne sont pas plus au clair que leurs gouvernements

Face à l'actuelle épidémie de coronavirus la marche à suivre paraît simple : il faut protéger la population au détriment de l'économie. Mais le choix est-il vraiment aussi simple qu'il peut le paraître ?
30/03/2020 - 09h48
31 6
Politique

Covid-19 : Face au feu de la critique, Philippe ajuste le tir, Macron ne change rien

Les annonces d'Édouard Philippe, samedi, semblent avoir rassuré une partie de l'opinion qui réclamait ce type de mesure depuis des semaines. De son côté Emmanuel Macron continue d'endosser le rôle de chef suprême de la Nation.
29/03/2020 - 09h39
14 8
Effet boule de neige

Le gouvernement est-il allergique au principe de responsabilité ?

Selon des informations du Monde, Edouard Philippe serait mécontent des plaintes déposées contre le gouvernement et des possibles recours à des enquêtes parlementaires sur la question de la gestion de la crise sanitaire du coronavirus par le gouvernement.
27/03/2020 - 10h06
19 11
Contributeurs les + lus
Période :
24 heures
7 jours