À Propos

Didier Chaudet est spécialiste de l’Asie centrale post-soviétique et de l’Asie du Sud-Ouest (Iran, Afghanistan, Pakistan). Il est directeur de la publication du CAPE et chercheur associé à l'IFEAC (Institut français d'études sur l'Asie Centrale). D'octobre 2013 à début 2015, il a vécu en Iran, en Afghanistan ou encore au Pakistan où il a été chercheur invité par plusieurs think tanks locaux. Auparavant, il a été chercheur à l'ISAS (Institute for South Asian studies) en charge de l'anaylse sur le Pakistan et l'Afghanistan. Il a également été enseignant à Sciences Po et chercheur à l'IFRI. 

Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Géopolitique

Le Cachemire, cette bombe à retardement géopolitique

Le lundi 5 août 2019, le Cachemire a perdu l’autonomie relative qu’il avait au sein de l’Union indienne. Cette décision peut avoir des conséquences majeures dans la région.
13/08/2019 - 10h55
46 2
Réalité et fiction

Les talibans revendiquent la mort de plusieurs ambassadeurs étrangers : le Pakistan est-il un allié aussi “pourri” que ce qu'on voit dans Homeland 4 ?

Les ambassadeurs norvégien et philippin au Pakistan ont trouvé la mort dans un crash d'hélicoptère ce vendredi 8 mai dans le nord du pays. Une "attaque" revendiquée par les talibans pakistanais. La capacité de ces derniers à se mouvoir dans le pays est souvent mise sur le compte d'autorités pakistanaises qui seraient un peu trop "arrangeantes", et peu fidèles à "l'alliance" supposée les lier aux occidentaux.
09/05/2015 - 15h17
0 0
Nouveau front

La guerre secrète entre l’Iran et le Pakistan

En plus de lutter contre l'Etat islamique, le régime chiite iranien est aux prises avec des djihadistes sunnites établis dans le sud du Pakistan.
08/02/2015 - 16h12
1 1
L'appel de l'Est

Ce que François Hollande va chercher au Kazakhstan (et les pièges dans lesquels il ne devra pas tomber)

François Hollande entame ce vendredi 5 décembre une visite de 48h au Kazakhstan, accompagné d'une cinquantaine de représentants d'entreprises et d'une vingtaines d'universitaires. Une visite à enjeux multiples qui peut rapporter gros, mais qui n'est pas sans risques.
05/12/2014 - 10h30
0 2
Contributeurs les + lus
Période :
24 heures
7 jours