À Propos

David Engels est historien et professeur à l'Université Libre de Bruxelles. Il est notamment l'auteur du livre : Le déclin. La crise de l'Union européenne et la chute de la République romaine. Quelques analogies, Paris, éditions du Toucan, 2013.

Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
C’est la crise finale (de l’Occident) ?

Si un virus n’a pas réussi à nous donner le sentiment d’un destin commun, qu’est-ce qui le pourrait ?

Face au coronavirus, nos sociétés semblent incapables de s'unir derrière un destin commun. La crise du Covid-19 a-t-elle sonné la fin du modèle de société libérale occidentale ? Quelles sont les pistes pour recréer une union nationale autour d'un socle de valeurs communes ?
09/06/2020 - 09h03
14 3
Meilleur des mondes

Cyber-guerre : vers la guerre du tous contre tous ?

Diffusion de Fake News, entreprises de destabilisation à base de rumeurs, manipulation...Combien de temps nous reste-t-il avant de devoir réapprendre que deux et deux font quatre.
13/12/2017 - 09h52
0 2
Clivage

Gauche /droite, mondialiste contre nationaliste, peuple ou élites, globe-trotter ou assignés à résidence etc… : sur lequel des nouveaux clivages politiques allez-vous voter ?

Le monde change, les clivages politiques font de même. Le simple clivage gauche-droite semble s'essouffler en ce début de 21e siècle et est progressivement remplacé par l'apparition de nouvelles ruptures.
12/05/2017 - 11h47
0 12
Open Gov

Réunion de chefs d’Etat pour le sommet pour un gouvernement ouvert : sauvetage de la démocratie ou aggravation de cette e-lutte des classes qui monte ?

Ce mercredi s'est ouvert à Paris le sommet mondial du Partenariat pour un gouvernement ouvert. Cette initiative, destinée à renforcer la transparence et à promouvoir la créativité démocratique, accentue en réalité les clivages entre les élites "connectées" et ceux qui sont exclus de cette "citoyenneté numérique". mocratie.
09/12/2016 - 13h37
0 3
First I was afraid, then I realized

L’Europe est-elle capable de sortir de sa sidération face à la montée de l’extrême droite en Autriche… et ailleurs (ah qu’il est loin le temps des sanctions unanimes anti Jörg Haider) ?

Mardi 17 mai, l'Autriche a désigné son nouveau chancelier issu du SPÖ. La percée des extrême droites européennes pose un dilemme pour le projet européen, imaginé pour des sociétés libérale "apaisées". Un phénomène qui obligera l'Union à faire son auto-critique et à se réinventer.
20/05/2016 - 15h58
0 21
Contributeurs les + lus
Période :
24 heures
7 jours