À Propos

Christophe Bouillaud est professeur de sciences politiques à l’Institut d’études politiques de Grenoble depuis 1999. Il est spécialiste à la fois de la vie politique italienne, et de la vie politique européenne, en particulier sous l’angle des partis.

Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Une saison en enfer

Brexit / élections italiennes : l’automne à risque qui attend l’Europe

Les échecs ou les succès de Matteo Salvini et de Boris Johnson vont impacter lourdement l'avenir de l'Europe.
12/08/2019 - 09h40
1915
Drôle de guerre

Nominations européennes : le compromis franco-allemand remis en cause

La Présidente désignée de la Commission Européenne, Ursula von der Leyen doit recevoir aujourd’hui la majorité absolue au Parlement européen pour être confirmée dans son poste, mais cela ne sera pas aussi facile que prévu.
16/07/2019 - 08h42
83
Elections législatives en Grèce

Grèce : cette tragédie économique et sociale qu’Athènes et la zone euro auraient pu s’éviter

Les Grecs ont voté à 39,7% aux législatives pour le parti de droite Nouvelle Démocratie, dirigé par Kyriakos Mitsotakis qui va devenir ainsi Premier Ministre, remplaçant Alexis Tsipras. Le contexte social dans le pays est toujours critique, et s'explique en partie par les mauvaises décisions prises par les dirigeants européens depuis l'entrée du pays dans la zone euro.
09/07/2019 - 08h24
84
Union européenne

Nominations européennes : le bras de fer entamé par Emmanuel Macron avec l’Allemagne peut-il aboutir ?

D'après le journaliste de L'Opinion Luc de Barochez, Daniel Caspary chef du groupe CDU / CSU au Parlement européen, accuse Emmanuel Macron d'être "antiallemand" et de vouloir "détruire la démocratie européenne".
26/06/2019 - 07h20
192
Francfort vaut bien une messe d'accommodement monétaire

Conseil européen : faut-il croire au changement de discours de l’Allemagne pour tenter d’obtenir la tête de la BCE ?

Jens Weidmann, candidat allemand à la présidence de la BCE pour succéder à Mario Draghi, vient d'expliquer qu'il avait changé d'avis sur le rachat d'obligations par la BCE.
20/06/2019 - 08h35
00
Contributeurs les + lus
Période :
24 heures
7 jours