En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Covid-19 : plusieurs départements vont basculer en alerte maximale jeudi

02.

Coup de gueule de François Cluzet contre les acteurs et humoristes qui participent au "climat anxiogène actuel"

03.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

04.

Mort de Samuel Paty : le terroriste était en contact avec les auteurs des vidéos qui visaient l'enseignant

05.

Ce mea culpa qu’Emmanuel Macron devrait prononcer avant qu’on puisse vraiment croire à sa détermination contre l’islamisme

06.

Discours d’Emmanuel Macron à la Sorbonne : "Samuel Paty est devenu vendredi le visage de la République"

07.

Terrorisme islamiste : comment les princes qui nous gouvernent ont réussi à faire en 72 heures ce qu’ils n’avaient pu faire en 30 ans

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

03.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

04.

Islamisme : la République de la complaisance

05.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

06.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
light > Terrorisme
Biopic
Le réalisateur Clint Eastwood sera convoqué au procès de l'attentat du Thalys
il y a 5 heures 25 min
pépites > France
Hommage national
Discours d’Emmanuel Macron à la Sorbonne : "Samuel Paty est devenu vendredi le visage de la République"
il y a 6 heures 52 min
pépites > Justice
PNAT
Attentat de Conflans-Sainte-Honorine : le procureur du Parquet national antiterroriste livre de nouveaux éléments sur l'enquête
il y a 11 heures 34 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Michel-Ange" de Andreï Konchalovsky : dans un film éloigné de toute prétention biographique, Michel-Ange, un artiste confronté à la fièvre et à la folie de sa force créatrice… Sublime

il y a 13 heures 33 min
décryptage > Santé
Lutte contre la Covid-19

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

il y a 15 heures 9 min
décryptage > Economie
Espoir face à la pandémie

Le rebond (modéré) de la croissance chinoise est-il une bonne ou une mauvaise nouvelle ?

il y a 15 heures 46 min
décryptage > Politique
Lutte contre le séparatisme

Julien Aubert : "La détermination d’Emmanuel Macron face à l’islamisme relève plus de l’air du temps que de la conviction"

il y a 16 heures 3 min
décryptage > Science
Osiris Rex

La NASA est sur le point d’entrer en contact avec l’astéroïde Bennu et voilà ce que ça pourra nous apporter

il y a 16 heures 37 min
décryptage > Santé
Un mal pour un bien

Couchés plus tôt ou plus tard...? Ce que nos habitudes du confinement nous enseignent sur l’impact prévisible du couvre-feu

il y a 16 heures 58 min
pépites > Justice
Terrorisme
Samuel Paty le professeur tué à Conflans a démenti avoir commis la moindre infraction quand les policiers l'ont interrogé après la plainte d'un parent d'élève
il y a 17 heures 16 min
pépite vidéo > France
Hommage national
Retrouvez l’hommage d’Emmanuel Macron à Samuel Paty
il y a 6 heures 9 min
pépites > Santé
Extension du couvre-feu
Covid-19 : plusieurs départements vont basculer en alerte maximale jeudi
il y a 10 heures 39 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Inconsolés" de Minh Tran Huy : une histoire d’amour tragique, un conte féérique, un thriller gothique, une intrigue magistrale, l’exotisme du Vietnam…, un superbe roman

il y a 13 heures 11 min
décryptage > France
Majorité pacifique

Sera-t-il possible d’inverser le tragique déclin des institutions françaises en évitant la case violence ?

il y a 14 heures 47 min
décryptage > Sport
L’hymne sans la joie

PSG / Manchester United : les Parisiens confondent Ligue des champions et ligue d’égoïstes

il y a 15 heures 36 min
pépites > Terrorisme
Justice
Plainte du ministre de l'Intérieur contre un blog du site Mediapart qui accuse la police d'avoir exécuté l'agresseur du professeur de Conflans parce que ce terroriste est musulman
il y a 15 heures 58 min
light > Justice
High-Tech
Le ministère américain de la Justice a ouvert une enquête contre Google pour abus de position dominante au détriment de ses concurrents
il y a 16 heures 14 min
pépites > Politique
Terrorisme
François Fillon réagit après le meurtre du professeur de Conflans estimant qu'il ne peut pas rester silencieux face à ce drame
il y a 16 heures 45 min
décryptage > Politique
Pire que la fachosphère : la lachosphère

Terrorisme islamiste : comment les princes qui nous gouvernent ont réussi à faire en 72 heures ce qu’ils n’avaient pu faire en 30 ans

il y a 17 heures 3 min
pépite vidéo > Education
Mort de Samuel Paty
Marine Le Pen : "Les enseignants n'ont pas le soutien de leur hiérarchie"
il y a 17 heures 16 min
© Reuters
Chaque jour, 13 % des Américains consomment de la pizza.
© Reuters
Chaque jour, 13 % des Américains consomment de la pizza.
Sous pression

Pourquoi les Américains mangent autant de pizzas ou le poids des lobbies agro-alimentaires sur nos régimes

Publié le 18 février 2014
Chaque jour, c'est 13 % de la population américaine qui consomme de la pizza. Un chiffre étonnant qui démontre une certaine gourmandise pour les produits gras mais surtout le poids historique du lobby agro-alimentaire américain qui influe largement sur les habitudes de consommation.
Valérie Orsoni
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Valérie Orsoni est experte dans les méthodes de motivation et de coaching. Fondatrice du #1 de la perte de poids online LeBootCamp.com, elle est le coach attitré de nombreuses stars et de titres de presse français et américains. Elle a publié La méthode...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Chaque jour, c'est 13 % de la population américaine qui consomme de la pizza. Un chiffre étonnant qui démontre une certaine gourmandise pour les produits gras mais surtout le poids historique du lobby agro-alimentaire américain qui influe largement sur les habitudes de consommation.

Atlantico : Le Dairy Management Inc (DMI) est un programme gouvernemental dépendant du ministère américain de l'Agriculture (l'USDA). Il perçoit un impôt sur chaque vente de produit laitier, notamment. Cet argent – correspondant à des millions de dollars par an – est ensuite utilisé pour soutenir les activités de marketing et de promotion qui encouragent la consommation de produits laitiers. Quel lien peut-on établir entre consommation de produits laitiers et gouvernement américain ?

Valérie Orsoni : L'industrie agro-alimentaire américaine dépense en moyenne $14 milliards par an dans des campagnes de publicité et dans un lobbying très agressif, notamment à Washington. Le but ? Faire pression sur des organes considérés comme "crédibles", "sérieux" et au-delà de toute influence, afin de justement les influencer dans leur choix. Les techniques ? Cela va de la simple invitation au restaurant pour faire ami-ami à des voyages tous frais payés, en passant par du sponsoring d'événements ou de constructions diverses et variées : "je te finance ça, et tu m'aides à faire passer cet aliment dans la case "santé". Il est très facile de vendre son âme au diable.

La division de l'USDA, qui détermine les grandes lignes de l'alimentation conseillée s'appelle le CNPP, le Centre pour la Promotion de la Nutrition. A sa tête, Robert Post, qui a passé de nombreuses années dans l'industrie agroalimentaire comme chercheur, une industrie qui dépense plus de 10 milliards de dollars par an dans des campagnes de publicité. Quelle est la place des lobbies agro-alimentaires et laitiers dans la consommation excessive de pizzas par les Américains ?

L'association "dollars + influence + pouvoir + négociation non encadrée" peut entraîner des situations dangereuses pour la santé des consommateurs. En effet, quand fin 2009 Domino's pizza réalise que la consommation de pizza est en forte baisse, le management de cette société cotée en Bourse (ticket : DPZ) n'avait pas le choix : il fallait frapper vite et fort. Pour cela, un chevalier blanc, Dairy Management Inc., trouva une idée de génie : une pizza nouvelle génération avec 40% de plus de fromage lancée à grand renfort d'affichage et de pub TV pour un budget de $12 millions. Le résultat ? Des ventes en hausse massive et des pizzas dangereuses pour la santé, puisqu'une simple part de cette nouvelle pizza contient les 2/3 de l'apport maximum recommandé en graisses saturées. On pourrait s'arrêter là et saluer le coup de génie de Domino... mais il y a plus... de fromage. En effet, Dairy Management  Inc. n'est pas une simple société de conseil. Non, il s'agit d'une création de la USDA, le Ministère de l'Agriculture, dont une des missions est de pousser à la consommation de fromage, et l'autre, à réduire le taux d'obésité via des campagnes publicitaires soutenues par Michelle Oabama. Pendant ce temps-là, son mari et son administration signent des accords avec les producteurs de lait. De quoi devenir schizophrène.

Quels sont les autres produits qui font l'objet d'un fort lobbying aux Etats-Unis ? Retrouve-t-on cette tendance en France ? Comment s'opère le lobbying laitier à l'échelle française et européenne ?

Tous les produits alimentaires produits à grande échelle font l'objet de lobbying à Washington, que cela soit le ketchup ou la pizza (souvenez-vous du scandale, quand la pizza a réussi l'exploit de devenir un légume).

Des firmes d'avocats et "d'influencers" sont d'ailleurs très actives à Washington, comme le tableau ci-dessous l'atteste.

En 2013, L'Association des Industriels de l'Agro-alimentaire a dépensé plus de 14 millions de dollars en efforts de lobbying, un budget 4 fois supérieur à celui de l'année précédente. L'Association des Producteurs de Boissons, a ajouté a ce budget plus de 1 million de dollars pour financer ses efforts de lobbying auprès des instances fédérales.

Des sociétés comme Nestlé dépensent en frais directs de lobbying plus de 5 millions de dollars par an, Coca Cola, 10 millions, Kraft Foods, 3 millions, et le petit dernier des produits laitiers, Chobani, investit un quart de million par an pour que ses yaourts soient bien vus par le gouvernement et les régulateurs. Aucune marque n'y échappe.

La différence entre la France et l'Amérique, est qu'aux USA, grâce à des groupes de consommateurs très puissants, les chiffres de ses investissements sont rendus public. Beaucoup plus de transparence donc.

En France, en 2011 Danone était le premier annonceur toutes catégories confondues, avec des stars comme Zinedine Zidane en chef de file de leurs campagnes publicitaires (budget de plus de 10 millions de dollars sur 10 ans) et des médecins à l'image publique bien ancrée dans le paysage français. Ces médecins se servent de leur médiatisation pour faire passer des messages, par exemple que le lait est indispensable pour la santé. 

Exemple : Jean-Michel Cohen, nutritionniste très proche des groupes Nestlé et Danone, qui fait sponsoriser son programme de coaching de réduction de cholestérol par Danone, puis qui devient le nutritionniste officiel des produits laitiers Danacol (Danone). Et, cerise sur le gâteau, son dernier ouvrage sur les aliments, "Savoir manger : le guide des aliments" est écrit avec Patrick Serog, membre du conseil d’administration de la Fondation Nestlé France. La boucle est bouclée, les lobbies ont bien fait leur travail.

En France, les recommandations nutritionnelles officielles sont ainsi confiées à des chercheurs proches de l'industrie laitière (ce qui a d'ailleurs été dénoncé à maintes reprises et a donné lieu à l'interpellation des ministres concernés par la revue Sciences et Avenir en 2001).

Pour constater l'impact du lobbying français auprès des membres du gouvernement, je vous laisse méditer sur cette phrase de Louis Le Pensec, Ministre de l'Agriculture interrogé au Sénat (4 novembre 1997) sur la campagne "Le Lait à l'Ecole" : "Il s'agissait de stimuler la consommation de lait et de certains produits laitiers par les enfants en créant une habitude alimentaire de consommation". 

Peut-on encadrer les lobbies ? Y a-t-il un moyen de les réglementer ?

Par définition, les modes de pression restent aussi puissants qu'ils sont variés. Il est tout bonnement impossible de vouloir (croire) contrôler le fonctionnement des lobbies. Néanmoins, à l'américaine, il pourrait être obligatoire que les sociétés cotées en Bourse publient leur budget "lobbying", ainsi que les firmes et "influencers" retenus. La publication de ces chiffres permettrait aux "watchdogs" européens d'être informés des efforts fournis par certaines marques, et de veiller à ce que les gouvernements ne modifient pas leurs recommandations en fonctions de l'argent perçu, mais en fonction des dernières recherches sur le sujet.

Jim Hightower a dit : "Les corporations n'ont plus besoin de faire du lobbying auprès du gouvernement, elles sont le gouvernement".

Propos recueillis par Marianne Murat

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
HectorC
- 20/02/2014 - 09:23
Les lobbies font la loi
Comme d’habitude c'est le consommateur qui trinque... Pour que les plus gros s'en mettent plein les choses. Bêtement on nous dit de manger nos 3 à 4 produits laitiers par jour pour être en bonne santé et en nous culpabilisant (si, si) si on n'en mange que peu. Et finalement dans quelques années on se rendra compte que beaucoup de maladies y sont liées. Mais on nous fera passer la pilule avec un nouvel autre aliment miracle et nous nous jetterons dessus à nouveau...
Satan
- 18/02/2014 - 22:35
Et en France quand on ait que Quick appartient à l'état!!!
Les fonctionnaires de la restauration rapide! Au pays de la gastronomie... Normal quand on voit la merde distribuée dans les cantines scolaires, enfants incapables de faire la différence entre du cheval et du boeuf! Triste France! Pays de collaborateur restaurationniste!
Isabella
- 18/02/2014 - 21:40
Excellent article
on aimerait en savoir beaucoup plus sur tous ces hommes et toutes ces femems influentes qui nous font croire tant de balivernes. Valérie, vous êtes la JP Coffe des régimes et de l'agro-alimentaires ! (ps : c'est un compliment)