En direct
Best of
Best of du 9 au 15 janvier
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

02.

Petite revue des raisons qui expliquent que les emplois essentiels par temps de pandémie soient si mal payés

03.

Emmanuel Macron et Recep Tayyip Erdogan s'écrivent pour apaiser les tensions

04.

"Vagabondages" de Lajos Kassak : sur les routes de Budapest à Paris avant 14, le savoir survivre d’un artiste prolétaire… une pépite de la littérature hongroise

05.

Quand les billes précisent le moment et quand les disques détournent les heures : c’est l’actualité hivernale des montres

01.

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

02.

Alerte aux nouveaux variants du Coronavirus : l’Occident peut-il encore échapper à un bilan humain tragique sans adopter les méthodes asiatiques face à l’épidémie ?

03.

Mais qui peut encore stopper les magistrats dans les dommages qu’ils infligent (inconsciemment) à la démocratie française ?

04.

Emmanuel Macron, victime d’impuissance ?

05.

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

06.

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

01.

Éviction d’Alain Finkielkraut : les bienfaits de la condamnation des dérapages, les dangers de l’épuration

02.

Alerte aux nouveaux variants du Coronavirus : l’Occident peut-il encore échapper à un bilan humain tragique sans adopter les méthodes asiatiques face à l’épidémie ?

03.

Ne dites plus "amen" mais "awomen"

04.

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

05.

Communication politique : Jean Castex et Olivier Veran, perdus pour la France

06.

Certificats de virginité : Marlène Schiappa accuse les "évangélistes" de propager cette détestable pratique

ça vient d'être publié
pépites > Politique
« Cher Tayyip »
Emmanuel Macron et Recep Tayyip Erdogan s'écrivent pour apaiser les tensions
il y a 4 jours 23 heures
pépites > Justice
Révélations de Mediapart
Justice : enquête ouverte contre Nicolas Sarkozy pour « trafic d’influence » dans le cadre d’activités de conseil pour le groupe russe Reso-Garantia
il y a 5 jours 4 heures
pépites > Politique
Jupiter
Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres
il y a 5 jours 5 heures
décryptage > International
Démocratie américaine en danger

Assaut sur le Capitole : autopsie de trois jours de folies américaines

il y a 5 jours 5 heures
pépite vidéo > Santé
Eviter la pénurie
Le PDG de Moderna, Stéphane Bancel, alerte sur la question de l'approvisionnement des vaccins pour l'hiver prochain
il y a 5 jours 6 heures
décryptage > International
Université de Bogazici

Révolte étudiante à Istanbul ou les prémices d’un printemps turc

il y a 5 jours 6 heures
pépites > Santé
Coronavirus
Bruno Le Maire et Gabriel Attal indiquent qu'un confinement est toujours possible
il y a 5 jours 7 heures
décryptage > Santé
Espoir

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

il y a 5 jours 8 heures
décryptage > Environnement
instrumentalisation judiciaire

Procès contre l’inaction de l’Etat : l’affaire du siècle est aussi la pire imaginable pour... le climat lui-même

il y a 5 jours 8 heures
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Face à la Covid-19, finissons-en avec l’amateurisme public ! Le diagnostic implacable de fonctionnaires de la santé

il y a 5 jours 8 heures
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les billes précisent le moment et quand les disques détournent les heures : c’est l’actualité hivernale des montres
il y a 5 jours 2 heures
pépites > Santé
Pénurie
Le maire de Neuilly-sur-Seine déplore que les quantités de vaccins annoncées ne soient pas au rendez-vous
il y a 5 jours 4 heures
pépites > Santé
Coronavirus
La présence du virus dans les eaux usées de l'Ile-de-France en forte augmentation
il y a 5 jours 5 heures
pépites > Santé
Bug
Après avoir été volontairement fermé hier le site Santé.fr de rendez-vous pour les vaccinations est ouvert en version simplifiée aujourd'hui
il y a 5 jours 6 heures
décryptage > France
Couvre-feu à 18h

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

il y a 5 jours 6 heures
décryptage > International
Guerre de l'information

A propos d’infox : la tentation de Joe Biden de suivre la politique des néoconservateurs

il y a 5 jours 7 heures
décryptage > Santé
Mesures efficaces contre le virus

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

il y a 5 jours 7 heures
décryptage > Economie
Impact économique de la pandémie

Records à l’export : la Chine est-elle en train de gagner une bataille... ou la guerre des puissances commerciales ?

il y a 5 jours 8 heures
décryptage > France
"Je ne livre pas les Juifs"

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

il y a 5 jours 8 heures
pépites > Politique
Voile
Aurore Bergé dépose un amendement interdisant le port du voile aux petites filles
il y a 5 jours 8 heures
© Reuters
François Hollande semble avoir de petits problèmes de communication avec les classes populaires.
© Reuters
François Hollande semble avoir de petits problèmes de communication avec les classes populaires.
Friture sur la ligne

Allô François, ici les catégories populaires… : et le président oublia (encore) que son public n'était pas forcément assis en face de lui

Publié le 16 janvier 2014
Les annonces formulées mardi par le président social-démocrate s'adressaient essentiellement à de hauts fonctionnaires et des gens extrêmement bien intégrés qui peuvent se permettre de ne raisonner qu’en termes de contexte macroéconomique. François Hollande a en revanche totalement oublié de s'adresser aux angoisses personnelles des Français.
Louis Maurin
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Louis Maurin est directeur de l’Observatoire des inégalités.   
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les annonces formulées mardi par le président social-démocrate s'adressaient essentiellement à de hauts fonctionnaires et des gens extrêmement bien intégrés qui peuvent se permettre de ne raisonner qu’en termes de contexte macroéconomique. François Hollande a en revanche totalement oublié de s'adresser aux angoisses personnelles des Français.

Atlantico : Mardi lors de sa conférence de presse, François Hollande a parlé de nombreux sujets. Mais, notamment en ce qui concerne les mesures du pacte de responsabilité, le chef de l'État s'est montré très technique. Qu'est-ce que les gens ont pu vraiment comprendre lorsque, par exemple, le chef de l'État a parlé de la suppression des cotisations familiales ?

Louis Maurin : La très grande majorité a eu beaucoup de mal à comprendre ce programme, si cela en est un. On mélange les systèmes de protection sociale et le budget de l'État, tout ça dans un projet un peu flou. Les citoyens ne connaissent d'ailleurs pas les grandeurs économiques. Pour eux, 30 milliards d'euros – le montant d'économie annoncés – ça n'a aucun sens. 30 milliards d'euros, cela représente les deux tiers du budget de l'enseignement maternel, primaire et secondaire, 6 fois le budget de la Justice, etc.

Quand on parle de suppression des cotisations patronales pour la famille, l'immense majorité des Français est d'accord. Il faut vraiment être un intellectuel de gauche fou furieux pour dire qu'il faut augmenter les cotisations. L'immense majorité des veut une baisse parce qu'elle veut gagner d'avantage. Mais si on leur précisait que, en contrepartie de cette baisse d'impôt, on aurait pu injecter de l'argent directement dans l'économie, par le biais d'une allocation familiale par exemple, ils ne seraient peut-être pas tous du même avis.

Qu'ont entendu les citoyens lorsque François Hollande a parlé de baisse des charges ? Ont-ils compris le message qu'a voulu faire passer le président ?

Ce n'est pas forcément le rôle de la gauche, dans ce pays, d'augmenter le profit des entreprises alors que l'on traverse une crise comme on n'en a jamais connu. Aujourd'hui, le niveau de vie des plus démunis baisse et la réponse du gouvernement est nulle. Hormis quelques emplois d'avenir, il n'y a rien à destination des classes populaires. On a une République commandée par des énarques et des patrons. Le discours de Hollande ressemble comme deux gouttes d'eau à une note de synthèse du gouvernement.

Le citoyen lambda ne comprend donc pas grand-chose. Il ne réfléchit pas à ce qui aurait pu être fait à la place. Les gens s'intéressent beaucoup à la politique mais ils estiment aussi qu'on ne s'intéresse pas beaucoup à eux.

Dans le message qui a été passé, a qui s'est adressé François Hollande ? S'est-il vraiment adressé aux gens ordinaires ?

François Hollande n'a pas vraiment parlé aux Français. Il ne sait d'ailleurs certainement pas vraiment lui-même à qui il s'adresse. Il a parlé essentiellement au Medef. Il y a un problème de marge d'action de l'État : il y a un mois, le Premier ministre nous parlait de réforme fiscale, où est-elle ? Les mots changent tous le temps, il y a des cafouillages. Les gens peuvent donc se dire que la politique ne répond pas à leurs attentes.

Quand la gauche largue les catégories populaires, qu'est-ce qui peut se passer à part un renforcement des extrêmes ? Il y a un décalage entre le politique et notre société avec une élite intellectuelle qui est en phase avec la société culturelle parisienne mais très loin des catégories populaires. C'est pourtant leur responsabilité d'avoir des programmes réalistes et populaires. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (13)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
ignace
- 17/01/2014 - 15:46
gliocyte ...je n'arrive pas a trouver l'allusion aux emplois
aidés 'd'avenir) dans l'article....je dois être aveugle...SVP aidez moi

PS : Je suis d'accord que les emplois aidés ne sont qu'une piteuse solution aux emplois des jeunes
ignace
- 17/01/2014 - 15:39
gliocyte ...je n'arrive pas a trouver l'allusion aux emplois
aidés dans l'article....je dois être aveugle...SVP aidez moi

PS : Je suis d'accord que les emplois aidés ne sont qu'une piteuse solution aux emplois des jeunes
gliocyte
- 17/01/2014 - 07:49
@ignace
Si vous êtes de ceux qui applaudissent à la création des emplois d'avenir, effectivement mon commentaire est nul. Je crois que vous n'avez pas compris le sens de mon commentaire ou que vous refusez de l'entendre. Dans les deux cas, vous êtes l'auditeur rêvé de ce contributeur.