En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'inspirer

02.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

03.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

04.

70.000 euros par mois en 2019, une Bentley, un bateau, des appartements et maisons, le ministre de la Justice dévoile son patrimoine

05.

À la veille du Black Friday, des employés d'Amazon Allemagne se mettent en grève

06.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

07.

Et le navire de la gauche vint se briser sur l’écueil de l’Islam…

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

05.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

04.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

05.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

06.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

ça vient d'être publié
light > Insolite
Aux décibels
Si le comptoir vous manque, vous pouvez toujours écouter le brouhaha des cafés en streaming
il y a 11 heures 58 min
pépites > Justice
Bavure
Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus
il y a 13 heures 7 min
pépites > France
Justice
Quatre adolescents placés en garde à vue dans le cadre de l'enquête de l'assassinat de Samuel Paty
il y a 14 heures 5 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Macron : tout faire pour éviter une contamination de la grogne sociale et surtout une résurgence poujadiste.

il y a 16 heures 38 min
décryptage > France
Derrière les annonces

Ce qui se cache vraiment derrière "l'inégal sens des responsabilités" évoqué par Emmanuel Macron à propos des failles françaises face au Covid

il y a 17 heures 17 min
pépites > Style de vie
Cash
70.000 euros par mois en 2019, une Bentley, un bateau, des appartements et maisons, le ministre de la Justice dévoile son patrimoine
il y a 18 heures 27 min
décryptage > Religion
Enfin Allah devient sélectif

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

il y a 18 heures 46 min
pépites > Politique
Communication
Voici ce qu'il faut retenir du discours de Jean Castex sur l'allègement du confinement
il y a 19 heures 5 min
décryptage > Environnement
Coeur de l'atome

Haro sur le nucléaire et l'hydraulique: l’Europe frappée d’imbécillité énergétique ?

il y a 19 heures 12 min
décryptage > France
Première vague

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

il y a 19 heures 31 min
pépites > Politique
Bien installé
Selon un sondage, Laurent Wauquiez remporterait largement les régionales en Auvergne-Rhône-Alpes
il y a 12 heures 47 min
pépites > International
Problème Européen
À la veille du Black Friday, des employés d'Amazon Allemagne se mettent en grève
il y a 13 heures 46 min
rendez-vous > Politique
Revue de presse des hebdos
L’actualité grise Macron dans « sa vision romanesque de la vie »; Le PS clarifie sa ligne sur la laïcité, EELV s’embrouille sur la sienne; Hidalgo s’inquiète de l’impact du gauchisme des Verts (sur son image); Mélenchon peu présidentiable aux yeux des Fra
il y a 14 heures 26 min
décryptage > Environnement
Ecologie

Ecocide : entre impensés, mal-pensé et arrières pensées, un nouveau délit à l’application piégée

il y a 16 heures 49 min
pépite vidéo > Sport
R.I.P
Maradona s'en va, les Argentins célèbrent leur héros national
il y a 18 heures 4 min
décryptage > International
Les yeux ouverts

Le grand défi d’Aliyev

il y a 18 heures 38 min
décryptage > Politique
Fluctuat et mergitur

Et le navire de la gauche vint se briser sur l’écueil de l’Islam…

il y a 18 heures 54 min
décryptage > Sport
Dieu du football

Maradona, l’immortalité haut le pied

il y a 19 heures 6 min
décryptage > France
Aimons nous les uns les autres

Après la résilience, la bienveillance : peut-on gouverner efficacement un pays avec des objectifs de développement personnel ?

il y a 19 heures 22 min
décryptage > France
Génie

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'inspirer

il y a 19 heures 42 min
La flambée des prix de l'immobilier en France sont-ils le fait de la spéculation ?
La flambée des prix de l'immobilier en France sont-ils le fait de la spéculation ?
Spéculation

Immobilier : l'État fait des bulles

Publié le 19 mai 2011
La flambée des prix de l'immobilier en France est-elle le fait de la spéculation ? Non répond mardi l'INSEE, qui souligne surtout la grave pénurie de biens sur le marché français. En cause ? L'ultra réglementation du secteur.
Daniel Tourre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Daniel Tourre est notamment l'auteur de Pulp Libéralisme, la tradition libérale pour les débutants (Tulys, 2012) et porte-parole du "Collectif Antigone".  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La flambée des prix de l'immobilier en France est-elle le fait de la spéculation ? Non répond mardi l'INSEE, qui souligne surtout la grave pénurie de biens sur le marché français. En cause ? L'ultra réglementation du secteur.

Se loger, que l’on soit locataire ou propriétaire, est devenu un gouffre financier sans fond en particulier pour les faibles revenus et les primo-accédants. Le prix du logement abaisse de manière considérable le niveau de vie d’une partie de plus en plus importante de la population. Cette situation n’est pas le fruit du hasard et encore moins d’un marché libre. Le secteur immobilier est un cas d’école sur les ravages de l’étatisme.

Terrains minés réglementairement

Le plan local d’urbanisme (PLU), produit incertain des conseils municipaux et des recours d’associations en tout genre, transforme l’ensemble du territoire en parcelles affublées d’acronymes incompréhensibles pour le commun des mortels. Le droit de la propriété n’est plus qu’un lointain souvenir. L’usage et la valeur du terrain sont désormais soumis au bon vouloir d’une large caste d’élus, de représentants d’associations négociant, menaçant, arbitrant sa constructibilité de blocages interminables en faits du prince (1). Peu de seigneurs féodaux avaient un tel pouvoir sur la propriété de leurs paysans libres.

Il faut retourner à un système libéral : la liberté et la responsabilité individuelle. Sauf pour quelques sites exceptionnels, chacun doit être libre d’user de sa propriété sans mendier des autorisations à une cohorte inutile de petits seigneurs bureaucrates. En contre partie, les risques, les infrastructures nécessaires pour les nouvelles habitations ou les éventuels dommages aux propriétés contingentes sont de la responsabilité du propriétaire.

Constructions aux pays des Soviets

Toute personne travaillant dans la construction, de l’architecte à l’entreprise en bâtiment patauge dans un marécage de réglementations incohérentes et changeantes. Des injonctions kafkaïennes jalonnent tout processus de construction, normes de sécurité pour des risques qui n’existent pas, exigences environnementales de façade sans évaluation des coûts/avantages. Les étatistes peuvent se lâcher avec bonheur sur la construction. Sans provoquer une manifestation, ils peuvent arroser quelques lobbies, annoncer des mesures urgentes au journal de 20h pour un fait divers, illustrer de manière tonitruante leur supériorité morale en écologie pour augmenter la bureaucratie.

Le résultat est un surcoût réglementaire énorme pour le neuf tandis que partout en France des bâtiments en bon état sont détruits plutôt que d’être rénovés.

Un toilettage et une refonte majeure des normes de constructions doit être entrepris. Pendant des siècles, les hommes ont pu construire et se loger sans des strates calcifiées de réglementations et une lourde bureaucratie à flatter. Rendons-leur la liberté, leurs exigences seront plus vives et plus adaptées à leurs besoins.

Fiscalité : taxer ce qui bouge, subventionner ce qui ne bouge plus

De la main droite, l’Etat taxe, retaxe, impose la construction, la rénovation, la location puis les transactions sur l’immobilier rendant ces investissements peu intéressants par rapport à des actions en Chine ou des trackers en bourse. Puis de la main gauche, il multiplie les niches fiscales, Robien, Scellier, niches surtout intéressantes pour les banques ou les courtiers proposant des montages sophistiqués. La distorsion fiscale a des conséquences désastreuses. Si un investissement n’est pas rentable sans une niche fiscale, il détruit de la valeur et génère une surproduction locale.

Nos technocrates fiscalistes ne servent à rien. Des gens souhaitent se loger et d’autres gens souhaitent construire ou louer. Il faut les laisser faire avec une fiscalité lisible, et les logements pousseront là où ils sont nécessaires.

Propriétaire : l'ennemi public n°1

Devenir petit propriétaire est devenu en France un sacerdoce. Aucune grande société privée ne possède des parcs de logement à louer : c’est trop risqué et ce n’est pas rentable, il vaut mieux laisser cela à des particuliers. Les petits propriétaires sont à la merci de locataires indélicats. L’expulsion pour retrouver son bien prend maintenant plus de deux ans et encore si le processus n’est pas freiné par un politicien local. Ce viol du droit à propriété privée en plus d’être immoral est la source de nombreux dysfonctionnements : logements restant vides plutôt que d’être loués, appartements réservés aux salaires de cadres en CDI, enfants de fonctionnaires depuis deux générations. Tant pis pour les autres, même honnêtes et solvables, il faut acheter ou vivre chez papa maman.

Le droit de propriété, inscrit dans la Déclaration des droits de l’homme de 1789, n’est pas soumis au bon vouloir d’une classe politique démagogique. Il doit être rétabli et les locataires comme les propriétaires retrouveront un intérêt commun : louer.

Monnaie de singe sur le crédit 

Le tableau ne serait pas complet sans les manipulations des taux d’intérêts des banques centrales. La presse à billet fonctionne à plein régime pour forcer les taux à des niveaux sans lien avec l’épargne disponible. Ce flot de liquidités sortant de nul part arrose les banques privées créant à travers le crédit des bulles spéculatives totalement déconnectées de la réalité économique. Les prix de l’immobilier explosent artificiellement grâce à des instituts paraétatiques : les banques centrales. Seul un retour à une monnaie saine nous sortira de cet engrenage.

Solution : 1789 plutôt que l'étatisme 

Les larmes de crocodiles des interventionnistes sont obscènes. Les politiciens étatistes actuels sont les principaux artisans de cette pénurie organisée et en sont les grands bénéficiaires avec quelques professions (bureaucrates, élus locaux, inspecteurs en tout genre, associations, notaires, banques proposant des montages).

Tous ces dysfonctionnements ont une origine : un mépris prononcé pour la liberté et la propriété des personnes, droits pourtant fondamentaux inscrits dans la déclaration des Droits de l’Homme de 1789.

Sur ce sujet comme sur d’autres, la France ne sortira pas de son ornière sans une piqure de rappel de sa révolution libérale de 1789 : abolition des privilèges, protections des libertés individuelles, droit de propriété pour le peuple, dissolution des corporations.

 

(1) Lire à ce sujet l’ouvrage de l’un des meilleurs spécialistes en France de l’économie de l’immobilier, Vincent Benard : Le logement : crise publique, remèdes privés (Editions Romillat, 2007).

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (12)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Vent d'Ouest
- 19/05/2011 - 10:24
6 commentaires?
6 commentaires consécutifs, c'est autorisé? Surtout pour s'écouter parler et pondre un pavé 100% hors-sujet...

"si vous autorisez tout dans n'importe quel lieu, nos villes se transformeront en villes du tiers monde"
Emporio
- 19/05/2011 - 01:26
De la surprotection vient la disparition
On a voulu surprotéger le locataire, faisant ainsi du bailleur un presque délinquant. Donc plus personne ne veut être bailleur (proprio).
On a aussi surprotégé le salarié, ainsi il ne fait plus bon être employeur de nos jours.
Tout comme on a voulu protéger l'épouse, contre le mari forcément brutal ! Du coup, les femmes cherchent désespérément un homme à épouser.
C'est une loi de la nature !
raphaelric
- 18/05/2011 - 22:47
Article démagogique: bravo pour le manque de mesure (6)

L'Europe est un des seuls continents ou des plans d'urbanismes cohérents ont été pensés précocement à la fin du XIXeme. C'est ce qui nous a permis d'éviter les dégats de l'urbanisme incontrolés des US, de l'Afrique ou de l'Asie...

Merci de ne pas nous faire revenir à l'age des cavernes. Améliorer l'organisation de notre société, oui. Y renoncer non.

Signé: un entrepreneur épris de liberté