En direct
Best of
Best of du 12 au 18 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

02.

Séparatisme : LREM pris dans les phares de la voiture de l’islam politique

03.

COVID-19 : les derniers chiffres en France ne sont pas bons. Nous allons le payer

04.

Polémique : un lycée de Rome demande à des élèves de ne pas porter de mini-jupes pour ne pas troubler les professeurs

05.

Les chirurgiens dentistes font face à une épidémie de dents cassées depuis le confinement

06.

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

07.

Séparatisme : cachez moi cet islamisme que je ne saurais nommer

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

03.

Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan

04.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

05.

Capitalisme de connivence : d’Edouard Philippe à Jean-Marie Le Guen, tous administrateurs

06.

Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

03.

Mort d'un cousin d'Adama Traoré : la famille envisage de porter plainte

04.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

05.

L'Europe gruyère d'Ursula von der Leyen

06.

55% des Français favorables au rétablissement de la peine de mort : il est terrible ce sondage mais à qui la faute ?

ça vient d'être publié
light > Culture
Icône du théâtre et du cinéma
Mort de l'acteur Michael Lonsdale à l'âge de 89 ans
il y a 20 min 1 sec
pépites > Justice
ENM
Eric Dupond-Moretti propose l'avocate Nathalie Roret pour diriger l'Ecole nationale de la magistrature
il y a 1 heure 50 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Bananas (&Kings)" de Julie Timmerman au Théâtre de la Reine blanche : une pièce courageuse et engagée, qui nous adresse un avertissement sans frais

il y a 3 heures 26 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le métier de mourir" de Jean-René Van Der Plaetsen : spécial rentrée littéraire, un avant-poste confiné en territoire hostile. Le roman inoubliable d'une histoire vraie

il y a 3 heures 37 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

La Chine plus forte que le Covid. La France et les autres, au garde-à-vous

il y a 4 heures 3 min
pépites > Politique
Bérézina
Déroute de la République en Marche au premier tour des élections législatives partielles
il y a 5 heures 27 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Comment choisir l'iPad qu'il vous faut parmi tous les modèles qui existent désormais ?
il y a 6 heures 26 min
pépite vidéo > Politique
Campagne électorale
Marine Le Pen "réfléchit" à quitter la présidence du Rassemblement national avant la présidentielle
il y a 7 heures 5 min
light > Politique
Etourdi
Pressé, le député Jean Lassalle se gare sur un passage à niveau et bloque un train
il y a 7 heures 39 min
décryptage > Justice
Horizons et moyens limités

Insécurité : pourquoi les ministères régaliens sont condamnés à l’esbroufe

il y a 8 heures 15 min
pépites > Santé
Briser les chaînes de contaminations
Coronavirus : de nouvelles mesures de restrictions vont être appliquées à Lyon
il y a 50 min 40 sec
pépites > Société
Annonces
Emmanuel Macron présentera sa stratégie de lutte contre les "séparatismes" le 2 octobre prochain
il y a 2 heures 53 min
pépites > International
Argent sale
« FinCEN Files » : l'argent sale et les grandes banques mondiales
il y a 3 heures 35 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le Détour" de Luce D'Eramo : survivre et revenir de l’enfer, un témoignage poignant, un livre rare

il y a 3 heures 45 min
pépites > Social
Paradoxe
La Métropole du Grand Paris est marquée par de fortes inégalités sociales qui ont augmenté
il y a 4 heures 23 min
décryptage > Economie
Evolution de l'épidémie

COVID-19 : les derniers chiffres en France ne sont pas bons. Nous allons le payer

il y a 5 heures 54 min
décryptage > Politique
Assemblée nationale

Séparatisme : LREM pris dans les phares de la voiture de l’islam politique

il y a 6 heures 40 min
décryptage > Santé
Le bouclier du sommeil profond

Journée mondiale d’Alzheimer : comment nos rythmes de sommeil peuvent prédire le moment de l'apparition de la maladie

il y a 7 heures 34 min
décryptage > Europe
Camp de Moria

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

il y a 8 heures 9 min
décryptage > Religion
Quand faut y aller, il y va très fort

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

il y a 8 heures 44 min
© Reuters
Dernière trouvaille de la ministre de la Culture : taxer les livres d'occasion.
© Reuters
Dernière trouvaille de la ministre de la Culture : taxer les livres d'occasion.
Imagination trop fertile

Et Aurélie Filippetti eut une nouvelle idée : taxer la revente des livres d'occasion

Publié le 17 novembre 2013
Avec H16
Interrogée par le député UMP Hervé Gaymard sur les sites qui permettent la revente de livres d'occasion, la ministre de la Culture n'écarte pas un encadrement de ce secteur, avec une mise à contribution.
H16
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
H16 tient le blog Hashtable.Il tient à son anonymat. Tout juste sait-on, qu'à 37 ans, cet informaticien à l'humour acerbe habite en Belgique et travaille pour "une grosse boutique qui produit, gère et manipule beaucoup, beaucoup de documents".
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Interrogée par le député UMP Hervé Gaymard sur les sites qui permettent la revente de livres d'occasion, la ministre de la Culture n'écarte pas un encadrement de ce secteur, avec une mise à contribution.
Avec H16

Billet publié initialement sur le blog Hashtable, petites chroniques désabusées d'un pays en lente décomposition

Au gouvernement, tout le monde est sur le pont. Il ne faut plus laisser transparaître ce petit parfum de peur, ces phéromones de mammifères paniqués qui suintent de façon entêtante à chaque apparition d’un ministre en public. François s’est sagement retranché dans son palais. Jean-Marc joue, l’air un peu perdu, avec la purée qui lui coule de l’oreille gauche. Arnaud, toujours bouillant, s’amuse avec les arroseurs automatiques. Mais que fait Aurélie ?

Ah, la voilà ! Elle est discrète, mais oui, pas de doute, elle est bien en train de faire une bêtise. Elle n’aurait pourtant pas dû rester sans surveillance aussi longtemps. Et voilà, ça n’a pas loupé : l’insupportable gamine a remis ça et a mis ses petits doigts un peu trop agiles dans la belle mécanique d’un énième lobbying…

Aiguillonnée par un député UMP sans intérêt, l’un de ces débris politiques dont on n’arrive pas à se débarrasser en France, qui pleurnichait bien évidemment sur une question en rapport direct avec l’entreprise qui lui verse la soupe (en plus de ses indemnités d’élu), l’actuelle ministrette de la Culture Superficielle et des Cacas Thermomoulés s’est retrouvée devant une question dont l’absence totale de pertinence dans la vie courante des Français aurait dû l’alerter. Évidemment, c’est un échec.

Tout part en effet de la question du pauvre Gaymard, second couteau UMP émoussé qui émarge au conseil d’administration des éditions Dargaud entre deux ronflettes à l’Assemblée : celui-ci trouve scandaleux que certains individus, éventuellement sur le net, se permettent d’acheter et vendre des livres d’occasion, ou que des intermédiaires touchent des ronds pour servir, justement, d’intermédiaires dans ces ventes de biens usagés, sans que les éditeurs (comme lui) puisse croquer du gâteau.

La solution, bien évidemment, ne consiste surtout pas à mettre en place une plateforme permettant justement d’assurer la mise en relation des acheteurs et des vendeurs de livres d’occasion et de rafler ainsi une part de marché à Amazon, la Fnac ou Ebay. Que nenni : ce serait du travail, chose qu’un député aura toujours choisi de tenir aussi éloignée que possible de sa personne afin de conserver une peau douce et lisse (pour Gaymard, c’est raté, mais c’est un autre problème). La solution, en revanche, consistera à taxer les acteurs de ce juteux trafic parce que a/ ils sont identifiables, b/ ils ne sont majoritairement pas français, et c/ parce qu’ils le valent bien, ces salauds de capitalistes qui écument les ventes d’occasion et retirent le pain de la bouche des éditeurs et la TVA de celle de Bercy, les abominables.

Et s’il faut ainsi taxer les méchants, c’est parce qu’en effet,

« Si cette pratique n’est pas réglementée en faveur des propriétaires des œuvres, c’est tout le secteur de l’édition qui, à l’instar de l’industrie du disque face au téléchargement illégal, est menacée »

Vous comprenez ? Tu as acheté un livre au départ neuf. Il est maintenant d’occasion. Je te le rachète. Conclusion : c’est comme si je me téléchargeais ton livre dans ma main, c’est trop pas glop du tout mon dieu mon dieu.

Gaymard. N’oubliez pas ce nom. Ce type a été élu. Il a présenté un truc qu’il a titré « programme » et des gens ont voté pour lui. Si. C’est stupéfiant. Mais si, tous ensemble, on s’y mets tous, il peut ne pas être réélu. Il peut être enfin remis dans les poubelles déjà bien pleines de l’histoire législative de ce pays.

Mais ce n’est rien à côté de la suite. La petite Aurélie, devant cette vibrante débilité, n’a pas pouffé. Elle n’a pas renvoyé l’impétrant, pourtant son opposant dans l’hémicycle, à ses études et ses petites turpitudes livresques chez Dargaud. Non. Aurélie Filippetti doit, probablement, s’ennuyer à inaugurer des salles de musées remplies de papier peint chiffonné et autres ballons en latex transparent gonflés en forme de caniche. Alors Aurélie, lisant cette consternante proposition, acquiesce. Elle sent bien que c’est une énorme connerie de plus à son palmarès déjà rutilant, mais elle ne peut pas s’empêcher d’abonder dans le sens de l’idiot inutile.

On hésite à ne pas voir dans cette adhésion ridicule le trait presque pathologique d’une petite fille en mal de reconnaissance, qui enchaînera les bêtises pour montrer qu’elle existe ; ou alors, on peut comprendre cette décision comme une espèce de surenchère dans le débile décontracté : Gaymard tente un truc parfaitement crétin, ne soyons pas en reste, surenchère et tout le fatras : on peut faire mieux. Tentons d’inscrire tout ça dans le cadre d’une loi aussi illisible et complexe que possible, pardi !

Eh oui, cela pend au nez des Français : de la bonne grosse taxe sur la revente des biens d’occasion, physiques ou numériques. Que voilà une idée géniale qui aidera le commerce. Eh oui : plus on taxe les cigarettes, plus on pousse les consommateurs au marché noir ; et plus on taxera les livres…

Cependant, ne croyez pas que la pauvre Aurélie soit atteinte d’un syndrome rare de taxite aiguë. En réalité, c’est un syndrome partagé par un nombre conséquent d’élus divers et variés, investis du Pouvoir d’Enquiquiner Les Autres que seule l’onction du suffrage universel offre avec une prodigalité vraiment stupéfiante. Et pendant qu’Aurélie envisage donc très sérieusement de pourrir la vie des revendeurs de biens d’occasion, de diminuer le pouvoir d’achat des Français avec une nouvelle taxe débile dans ce pays qui n’a jamais autant ressemblé au Taxatoovah, pendant qu’elle entend propulser de ses minables coups de boutoirs les objets d’occasion dans le marché noir et sous les manteaux des individus, d’autres élus, aussi indispensables et affûtés que le Gaymard à roulettes, proposent entre deux bâillements post-prandiaux de taxer la location de voitures entre particuliers.

Oui, vous avez bien lu : les députés de Courson, Jégo, Vigier et Lagarde ont déposé un amendement visant à obliger ceux qui pratiquent cette activité scandaleuse contre une rémunération à déclarer les sommes perçues au titre des bénéfices industriels et commerciaux. Paf. Non mais.

Ne vous y trompez pas : le but de ces élus n’est pas le bien être général. Il n’est pas de protéger qui que ce soit ici d’un abus ou d’un danger quelconque. Le but d’une telle mesure, tout comme pour celle proposée par l’improbable couple de branquignoles précédents que même le mariage pour tous n’arriverait pas à concilier, est exclusivement DE RAMENER ENCORE ET TOUJOURS PLUS DE POGNON DANS LES CAISSES D’UN ÉTAT INCONTINENT QUI N’A JAMAIS ÉTÉ FOUTU D’ÉQUILIBRER UN SEUL BUDGET EN 40 ANS.

Chaque jour qui passe démontre l’importance d’une saine discipline qui n’est absolument pas respectée à l’Assemblée Nationale. Si, par exemple, à chaque proposition de taxe supplémentaire, si à chaque question à la débilité chimiquement pure, ou à chaque débat intellectuellement indigne que nos élus nous font supporter à nos frais, un huissier était légalement mandaté pour aller filer un grand coup de gourdin républicain et démocratique dans les genoux de ceux qui sont impliqués dans le dérapage, l’habitude de nos élus d’ouvrir leur grande jatte pour demander ces trucs invraisemblables disparaîtrait assez vite après une rapide mais nécessaire épidémie de jambes cassées et de rotules broyées (ce qui aurait l’avantage supplémentaire de permettre d’identifier les élus imbéciles à leur boitillement caractéristique).

En attendant, malheureusement, nous sommes obligés de supporter ces crétins. Et bien évidemment, comme aucun huissier n’aura le sain réflexe de porter, enfin, quelques coups judicieux dans les jointures de ces ponctionneurs à la petite semaine, les idioties continueront.

Et, par voie de conséquence, ce pays est foutu.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (36)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
yt75
- 18/11/2013 - 13:32
Et pendant ce temps sur le numérique
La niaiserie continue pendant que les deux ou trois monstres se mettent en place.
Résumé de situation :
http://iiscn.wordpress.com/2013/10/16/contenu-sur-le-net-piratage-offre-legale-resume/
osamoelle
- 18/11/2013 - 11:21
Image de la France
Excellent texte plein de réalisme et de réalité, c'est bien cette image que la France a à l'extérieur de ses frontière; malheureusement!!
Les Français sont des veaux a t-il dit! Oseront-ils prouver le contraire!
La déliquescence dans la quelle le pays est engagée est très grave, je suis déjà obligé d'en parler et de demander pardon à ma fille de lui laisser un avenir où elle sera obligée de renier son appartenance ethnique sauf a fuir ailleurs!! Les socialiste sont redevables de crime contre la nation!!!
chrisbord
- 18/11/2013 - 10:58
Quels bandes d'imb......es
Je pensais pourtant avoir vu pas mal de choses dans ma vie tumultueuse, mais là, j’avoue que je suis bluffé par la stupidité de toute cette clique d'imbéciles !
Et dire qu'ils vont aller encore plus bas dans le domaine de la bêtise !