En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Covid-19 : plusieurs départements vont basculer en alerte maximale jeudi

02.

Coup de gueule de François Cluzet contre les acteurs et humoristes qui participent au "climat anxiogène actuel"

03.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

04.

Mort de Samuel Paty : le terroriste était en contact avec les auteurs des vidéos qui visaient l'enseignant

05.

Ce mea culpa qu’Emmanuel Macron devrait prononcer avant qu’on puisse vraiment croire à sa détermination contre l’islamisme

06.

Discours d’Emmanuel Macron à la Sorbonne : "Samuel Paty est devenu vendredi le visage de la République"

07.

Terrorisme islamiste : comment les princes qui nous gouvernent ont réussi à faire en 72 heures ce qu’ils n’avaient pu faire en 30 ans

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

03.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

04.

Islamisme : la République de la complaisance

05.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

06.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
light > Terrorisme
Biopic
Le réalisateur Clint Eastwood sera convoqué au procès de l'attentat du Thalys
il y a 5 heures 36 min
pépites > France
Hommage national
Discours d’Emmanuel Macron à la Sorbonne : "Samuel Paty est devenu vendredi le visage de la République"
il y a 7 heures 3 min
pépites > Justice
PNAT
Attentat de Conflans-Sainte-Honorine : le procureur du Parquet national antiterroriste livre de nouveaux éléments sur l'enquête
il y a 11 heures 45 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Michel-Ange" de Andreï Konchalovsky : dans un film éloigné de toute prétention biographique, Michel-Ange, un artiste confronté à la fièvre et à la folie de sa force créatrice… Sublime

il y a 13 heures 44 min
décryptage > Santé
Lutte contre la Covid-19

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

il y a 15 heures 20 min
décryptage > Economie
Espoir face à la pandémie

Le rebond (modéré) de la croissance chinoise est-il une bonne ou une mauvaise nouvelle ?

il y a 15 heures 57 min
décryptage > Politique
Lutte contre le séparatisme

Julien Aubert : "La détermination d’Emmanuel Macron face à l’islamisme relève plus de l’air du temps que de la conviction"

il y a 16 heures 14 min
décryptage > Science
Osiris Rex

La NASA est sur le point d’entrer en contact avec l’astéroïde Bennu et voilà ce que ça pourra nous apporter

il y a 16 heures 48 min
décryptage > Santé
Un mal pour un bien

Couchés plus tôt ou plus tard...? Ce que nos habitudes du confinement nous enseignent sur l’impact prévisible du couvre-feu

il y a 17 heures 9 min
pépites > Justice
Terrorisme
Samuel Paty le professeur tué à Conflans a démenti avoir commis la moindre infraction quand les policiers l'ont interrogé après la plainte d'un parent d'élève
il y a 17 heures 26 min
pépite vidéo > France
Hommage national
Retrouvez l’hommage d’Emmanuel Macron à Samuel Paty
il y a 6 heures 20 min
pépites > Santé
Extension du couvre-feu
Covid-19 : plusieurs départements vont basculer en alerte maximale jeudi
il y a 10 heures 50 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Inconsolés" de Minh Tran Huy : une histoire d’amour tragique, un conte féérique, un thriller gothique, une intrigue magistrale, l’exotisme du Vietnam…, un superbe roman

il y a 13 heures 22 min
décryptage > France
Majorité pacifique

Sera-t-il possible d’inverser le tragique déclin des institutions françaises en évitant la case violence ?

il y a 14 heures 58 min
décryptage > Sport
L’hymne sans la joie

PSG / Manchester United : les Parisiens confondent Ligue des champions et ligue d’égoïstes

il y a 15 heures 47 min
pépites > Terrorisme
Justice
Plainte du ministre de l'Intérieur contre un blog du site Mediapart qui accuse la police d'avoir exécuté l'agresseur du professeur de Conflans parce que ce terroriste est musulman
il y a 16 heures 9 min
light > Justice
High-Tech
Le ministère américain de la Justice a ouvert une enquête contre Google pour abus de position dominante au détriment de ses concurrents
il y a 16 heures 25 min
pépites > Politique
Terrorisme
François Fillon réagit après le meurtre du professeur de Conflans estimant qu'il ne peut pas rester silencieux face à ce drame
il y a 16 heures 56 min
décryptage > Politique
Pire que la fachosphère : la lachosphère

Terrorisme islamiste : comment les princes qui nous gouvernent ont réussi à faire en 72 heures ce qu’ils n’avaient pu faire en 30 ans

il y a 17 heures 14 min
pépite vidéo > Education
Mort de Samuel Paty
Marine Le Pen : "Les enseignants n'ont pas le soutien de leur hiérarchie"
il y a 17 heures 27 min
Présidentielle US 2012

Mort de Ben Laden : une chance pour Obama ?

Publié le 02 mai 2011
Après la mort de Ben Laden, le peuple américain est descendu par milliers dans les rues de Washington et de New York, frappés en septembre 2001 par les terroristes d'Al-Qaida. Une aubaine pour Obama en vue de l'élection présidentielle américaine de 2012 ?
Olivier Chopin
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Olivier Chopin est enseignant-chercheur en sciences politiques à la Faculté des lettres et sciences humaines de Lille.Il a animé en 2011un séminaire à l'EHESS, intitulé La guerre à la terreur (2001-2010) : discours, doctrines, institutions. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Après la mort de Ben Laden, le peuple américain est descendu par milliers dans les rues de Washington et de New York, frappés en septembre 2001 par les terroristes d'Al-Qaida. Une aubaine pour Obama en vue de l'élection présidentielle américaine de 2012 ?

Atlantico : A un an des élections présidentielles américaines, la mort de Ben Laden constitue-t-elle une bonne nouvelle pour Barack Obama ?

Olivier Chopin : C’est une bonne nouvelle pour Obama, parce que c’était un objectif qu’il avait affiché dès sa campagne électorale. Il y avait eu des échanges très vifs avec John McCain sur ce point, et Obama avait affirmé qu’il n’hésiterait pas à aller au Pakistan avec ou sans l’accord des autorités pakistanaises si des informations lui permettaient de penser qu’il s’y trouvait. Obama voulait restaurer le véritable objectif de la lutte contre le terrorisme, sachant que l’Afghanistan n’était pas l’objectif pour lui.


Depuis quand les services de renseignements américains étaient-ils au courant de la localisation de Ben Laden ? 

D’après les déclarations des officiels de la Maison Blanche, il y avait un temps de collecte de renseignements très long. Ils ont appris qu’il était à cet endroit en août dernier, fait les premières réunions en septembre, et sont arrivés à la conclusion qu’ils pouvaient agir en février. Ensuite, vient le temps de l'action. C’est assez crédible, sur une opération aussi difficile, aussi complexe, que cela prenne autant de temps. Pour limiter les risques d’échec, il faut préparer l’opération très longtemps en avance.

Maintenant, je pense qu’il y a aussi des considérations de politique intérieure fortes pour Obama, car il est très affaibli dans sa politique domestique, il a obtenu difficilement le vote de son budget, face à une Chambre des représentants républicaine très vindicative, il ne peut faire fonctionner son gouvernement que s’il abandonne des pans significatifs de sa politique de santé votée lors de la première moitié de son mandant. Il est confronté à des divisions au sein de son gouvernement, et à une dette colossale.

Il ne faut pas se tromper : j’imagine très difficilement que l’agenda de lutte contre le terrorisime soit fixé en fonction de considérations politiques intérieures. En revanche, que cet agenda, fixé par les militaires, les forces spéciales, puisse être utlisé par Obama : oui.

Cela le repositionne comme Commandant en chef, un rôle qu’il a encore très peu utilisé lors de son mandat de président, et là je pense qu’il va l’utiliser plus. C’est un rôle qui marche bien aux Etats-Unis, même si ce n’est pas le meilleur rôle, le meilleur étant celui d’être l’artisan de la prospérité économique. Mais quand vous ne pouvez pas être dans un rôle purement économique, être le chef des armées, conquérant et vainqueur, cela vous donne une crédibilité. C’est surtout un des rares terrains sur lequels les républicains du Congrès ne peuvent pas le critiquer.

 

Quelles conséquences peut avoir la mort de Ben Laden sur la politique intérieure américaine ?

Il y a un risque majeur : que la mort de Ben Laden provoque un retour de flamme, avec une série d’attentats en représailles. Sans doute pas un attentant majeur type 11 septembre 2001, car l’organisation parait très affaiblie, et la mort de Ben Laden devrait accroitre cet affaiblissement, mais que des intérêts américains à l’étranger puissent être menacés, ou même une voiture piégée qui exploserait quelque part sur le territoire américain n’est pas impossible. Etre confronté à des questions de sécurité intérieure ou des intérêts américains à l’étranger, c’est un nouveau problème à gérer pour cette fin de mandat. Or l’expérience politique montre que les succès à l’international ou sécuritaires ne font pas le poids face aux problèmes de politique intérieure. Cela ne peut pas être un réel avantage politique, mais cela lui redonne une personnalité et une position forte. A lui de le capitaliser dans les autres domaines qui comptent vraiment dans les autres élections.

Maintenant, si les Etats-Unis devaient être frappés par une longue série d’attentats mineurs ou par un attentat majeur, paradoxalement, Obama pourrait apparaître comme le responsable indirect de cette situation. "A mesure que l'on lutte contre le terrorisme on le favorise" est un argument qui fait mouche.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
carioca
- 03/05/2011 - 12:28
un trucage suite..
que cache donc cette attaque au Pakistan qu'il a fallu exhiber un OBL pour faire passer la pilule de la violation de territoire?

carioca
- 03/05/2011 - 12:26
un trucage..
je ne suis pas conspirationniste, mais si les journalistes faisaient leur travail, avaient quelques amis dans les services secrets, ( ou même écoutaient l'excellente émission entretien avec Mr X) ils sauraient que OBL est très certainement mort de maladie depuis quelques années, ce qui explique que nous n'avons depuis que des enregistrements audio, bien plus faciles à truquer des des vidéos!!
Chamaco
- 02/05/2011 - 18:26
la relativité et l(Opération "complexe" ?
tuer OBL : sept. 2010 --> mai 2011 = 8 mois

entrer en guerre contre l'Afghanistan (opération TRES complexe) :
11/9/2001 --> 8 octobre 2001 = 27 jours.

Publication acte de naissance (depuis peu, simple coincidence) ; 3 ans...