En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

02.

Ces nouvelles techniques de swing qui révolutionnent le golf

03.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

04.

70.000 euros par mois en 2019, une Bentley, un bateau, des appartements et maisons, le ministre de la Justice dévoile son patrimoine

05.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

06.

Et le navire de la gauche vint se briser sur l’écueil de l’Islam…

07.

Trop polluant : le gouvernement veut faire disparaître le chauffage au gaz dans les constructions neuves

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

05.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

05.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

06.

Martin Gurri : "Les vents de révolte ne sont pas prêts d’arrêter de souffler en Occident car nos élites et institutions ne sont plus adaptées au monde actuel"

ça vient d'être publié
light > Insolite
Aux décibels
Si le comptoir vous manque, vous pouvez toujours écouter le brouhaha des cafés en streaming
il y a 52 min 22 sec
pépites > Justice
Bavure
Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus
il y a 2 heures 59 sec
pépites > France
Justice
Quatre adolescents placés en garde à vue dans le cadre de l'enquête de l'assassinat de Samuel Paty
il y a 2 heures 59 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Macron : tout faire pour éviter une contamination de la grogne sociale et surtout une résurgence poujadiste.

il y a 5 heures 32 min
décryptage > France
Derrière les annonces

Ce qui se cache vraiment derrière "l'inégal sens des responsabilités" évoqué par Emmanuel Macron à propos des failles françaises face au Covid

il y a 6 heures 11 min
pépites > Style de vie
Cash
70.000 euros par mois en 2019, une Bentley, un bateau, des appartements et maisons, le ministre de la Justice dévoile son patrimoine
il y a 7 heures 21 min
décryptage > Religion
Enfin Allah devient sélectif

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

il y a 7 heures 40 min
pépites > Politique
Communication
Voici ce qu'il faut retenir du discours de Jean Castex sur l'allègement du confinement
il y a 7 heures 59 min
décryptage > Environnement
Coeur de l'atome

Haro sur le nucléaire et l'hydraulique: l’Europe frappée d’imbécillité énergétique ?

il y a 8 heures 6 min
décryptage > France
Première vague

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

il y a 8 heures 25 min
pépites > Politique
Bien installé
Selon un sondage, Laurent Wauquiez remporterait largement les régionales en Auvergne-Rhône-Alpes
il y a 1 heure 40 min
pépites > International
Problème Européen
À la veille du Black Friday, des employés d'Amazon Allemagne se mettent en grève
il y a 2 heures 40 min
rendez-vous > Politique
Revue de presse des hebdos
L’actualité grise Macron dans « sa vision romanesque de la vie »; Le PS clarifie sa ligne sur la laïcité, EELV s’embrouille sur la sienne; Hidalgo s’inquiète de l’impact du gauchisme des Verts (sur son image); Mélenchon peu présidentiable aux yeux des Fra
il y a 3 heures 20 min
décryptage > Environnement
Ecologie

Ecocide : entre impensés, mal-pensé et arrières pensées, un nouveau délit à l’application piégée

il y a 5 heures 43 min
pépite vidéo > Sport
R.I.P
Maradona s'en va, les Argentins célèbrent leur héros national
il y a 6 heures 58 min
décryptage > International
Les yeux ouverts

Le grand défi d’Aliyev

il y a 7 heures 32 min
décryptage > Politique
Fluctuat et mergitur

Et le navire de la gauche vint se briser sur l’écueil de l’Islam…

il y a 7 heures 48 min
décryptage > Sport
Dieu du football

Maradona, l’immortalité haut le pied

il y a 8 heures 24 sec
décryptage > France
Aimons nous les uns les autres

Après la résilience, la bienveillance : peut-on gouverner efficacement un pays avec des objectifs de développement personnel ?

il y a 8 heures 15 min
décryptage > France
Génie

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'inspirer

il y a 8 heures 36 min
info atlantico
© Reuters
Des membres de l'Armée syrienne libre.
© Reuters
Des membres de l'Armée syrienne libre.
Sondage exclusif CSA / Atlantico

45% des Français favorables à une intervention militaire de l'ONU en Syrie mais la part de ceux qui y sont opposés augmente

Publié le 29 août 2013
Alors que la proportion des Français qui soutiennent une intervention militaire en Syrie se maintient, l'opposition est passée de 34 à 40%.
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alors que la proportion des Français qui soutiennent une intervention militaire en Syrie se maintient, l'opposition est passée de 34 à 40%.

Les Français apparaissent très partagés dans la perspective d’une intervention militaire en Syrie

Question : Vous personnellement,seriez-vous favorable ou opposé à une intervention militaire des Nations Unies en Syrie ?

Cliquer pour agrandir

Atlantico : Les chiffres du sondage CSA pour Atlantico sur l’adhésion des Français quant à une éventuelle intervention militaire internationale révèlent un niveau d'opinion favorable sensiblement similaire, 45%, entre mai et aout 2013. Les raisons de ce soutien et les Français qui y prennent part sont-ils cependant les mêmes qu'il y a trois mois ?

Yves-Marie Cann : Les résultats du sondage apportent plusieurs enseignements. En premier lieu, et ce à l’image de la classe politique française, ils attestent d’une opinion publique très partagée quant à la perspective d’une intervention militaire en Syrie. Si une majorité relative se déclare favorable au recours à la force (45%), la proportion de personnes opposées atteint un niveau non négligeable (40%). De même, il est intéressant de noter que si la proportion de personnes soutenant une intervention militaire est inchangée par rapport à notre précédente enquête réalisée en mai pour BFMTV, la cristallisation des opinions sur ce sujet s’opère uniquement en faveur des opposants, sensiblement plus nombreux qu’il y a trois mois (40%, soit +5 points).

Aujourd’hui, les principaux soutiens à une intervention militaire en Syrie se recrutent surtout parmi les hommes (52% y sont favorables contre 39% des femmes), au sein des classes d’âge intermédiaires (55% des 25-34 ans y sont favorables, de même que 48% des 35-49 ans contre 40% des plus de 65 ans), ainsi que chez les cadres (60%). La principale évolution observée depuis mai concerne l’attitude des moins de 35 ans, davantage sensibilisés à l’actualité du conflit syrien qu’il y a 3 mois. Les révélations concernant l’emploi d’armes chimiques et les images diffusées ces derniers jours par les média ont sans doute eu un effet persuasifA contrario, les plus âgés s’avèrent plus réticents qu’au printemps : chez les plus de 65 ans, les opposants à une intervention militaire sont désormais plus nombreux que les soutiens (49% contre 40%).

La non-adhésion à cette intervention a, quant à elle, augmenté de 6 points dont on devine qu’il s’agit en grande partie des Français qui ne se prononçait pas en mai. Quels sont les éléments qui ont encouragé cette évolution ?

En effet, nous observions en mai dernier une proportion élevée de personnes se déclarant « sans opinion » à propos d’une intervention militaire en Syrie. Celle-ci est passée de 21% à 15%, probablement en raison des informations diffusées ces dernières semaines et de l’accélération de la mobilisation internationale ces derniers jours.

S’il est difficile d’analyser avec précision les raisons de la progression de l’opposition à une intervention militaire, nous pouvons toutefois supposer que les révélations sur l’emploi d’armes chimiques contribuent à accroître la perception des risques auxquels s’exposeraient les militaires dans l’hypothèse d’une intervention. La volonté affichée des dirigeants occidentaux de privilégier une intervention rapide et exclusivement via des frappes aériennes pourrait rassurer à ce sujet.

Détail des résultats selon le sexe, l’âge, la catégorie socioprofessionnelle et la région

Cliquer pour agrandir

Des résultats concrets sur l’origine de l'utilisation des armes chimiques pourraient-ils changer la donne dans l’opinion ou les Français veulent-ils de toute façon une intervention ? Quelle influence sur l'opinion peut-on accorder à la parole des leaders politiques sur ce sujet ?

L’origine des armes chimiques est en effet un élément qui peut peser sur les réponses des personnes interrogées. Si certains dirigeants semblent avoir peu de doutes à ce sujet, des voix discordantes se font entendre. Une mission d’enquête des Nations Unies a débuté sur site, leurs conclusions pourraient être déterminantes. 

Détail selon la proximité politique

Cliquer pour agrandir

Détail selon le vote au 1er tour de l'élection présidentielle de 2012

Cliquer pour agrandir

Dans quelle mesure l’envoi de troupes françaises pourrait-il influencer l’opinion ?

La communauté internationale ne semble pas s’orienter vers l’envoi de troupes au sol. Cette hypothèse apparaît donc très peu probable à ce stade. Sur la base des expériences passées, on peut toutefois émettre l’hypothèse qu’une telle mobilisation pourrait favoriser une progression du soutien des Français qui resserreraient les rangs, au moins dans un premier temps, derrière leur armée. Une telle intervention devrait toutefois être justifiée en ayant clairement établi la responsabilité du régime syrien.

Propos recueillis par Jean-Baptiste Bonaventure

Méthodologie : Sondage exclusif CSA / ATLANTICO réalisé par Internet les 27 et 28 août. Echantillon national représentatif de 963 personnes résidant en France âgées de 18 ans et plus, constitué d'après la méthode des quotas (sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle du répondant), après stratification par région et taille d’agglomération.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (49)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
la saucisse intello
- 30/08/2013 - 03:34
Et encore.........
Un "sondage bourdin" ! Décidemment, on n'en sort pas !
Un Lys Noir
- 30/08/2013 - 01:53
Sondage bidon
Qui veut de cette guerre : quelques sionistes, des francs-mac, le reste veut la paix et la prospérité...
Roban
- 29/08/2013 - 23:18
Syrie
"45% des Français favorables à une intervention militaire de l'ONU en Syrie"
Et combien y aurait-il de volontaires pour y aller ?
Je ne m'imaginais pas qu'il y avait tant d'inconscients en France et tant de pro-djihadistes !
D'accord Assad est un dictateur, mais il n'a jamais exterminé les chrétiens ni les juifs, il est contre les djihadistes, moi aussi.