En direct
Best of
Best of du 28 novembre au 4 décembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

02.

Macron skie français

03.

Pour une Charte de l'Islam de France : la primauté des lois françaises sur la charia n'est pas négociable

04.

L'Union européenne envisage d'exclure la Hongrie et la Pologne du fonds européen de relance

05.

Trois étranges monolithes métalliques de 3 m de haut sont apparus aux Etats-Unis et en Roumanie

06.

Loi de Dieu ou loi de la République ? Ce que Jean-Luc Mélenchon feint de ne pas comprendre sur la différence entre l’islam politique et les autres religions

07.

Crise économique : l'OCDE prévoit que la planète va se redresser en 2021... sauf l'Europe qui restera à la traîne. Mais pas par hasard

01.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

02.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

03.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

04.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

05.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

06.

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

01.

Valéry Giscard d’Estaing, le plus grand président de la Ve République après De Gaulle

02.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

03.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

04.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

05.

Socle citoyen : l’Assemblée nationale vote pour l’exploration d’un revenu universel qui ne dit pas son nom mais demeure une très bonne idée

06.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Qui veut risquer sa vie la sauvera (Mémoires)" de Jean-Pierre Chevènement : heureux qui comme Chevènement a eu plusieurs vies dans sa vie en maintenant la même trajectoire. Un panorama exhaustif de l’histoire de notre pays de 1962 à 2019

il y a 11 min 25 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Rachel et les siens" de Metin Arditi : un roman superbe et, évidemment, bouleversant, La Palestine, Israël, le XXe siècle...

il y a 1 heure 2 min
pépites > Politique
Brut.
Emmanuel Macron : « Je n'ai pas de problème à répéter le terme de violences policières mais je le déconstruis »
il y a 5 heures 28 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les bracelets se noient dans le marc de raisin et quand les tortues ont l’accent italien : c’est l’actualité décembriste des montres
il y a 6 heures 57 min
light > Loisirs
Bingo
La popularité croissante de “All I Want for Christmas is You” montre que l'industrie de la musique valorise les vieilles chansons
il y a 9 heures 29 min
light > Insolite
Bizarre
Trois étranges monolithes métalliques de 3 m de haut sont apparus aux Etats-Unis et en Roumanie
il y a 11 heures 32 min
light > Social
Convivial et efficace
Une recherche en psychologie montre l'intérêt des discussions devant la machine à café
il y a 12 heures 48 sec
pépites > Economie
Coronavirus
Le Fonds de solidarité universel s'arrêtera le 31 décembre annonce Bruno Le Maire
il y a 12 heures 44 min
décryptage > France
Vive nous

Macron skie français

il y a 13 heures 1 min
décryptage > Société
Placements privilégiés

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

il y a 13 heures 10 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Femmes puissantes" de Léa Salamé : curiosité et plaisir à la lecture des aveux (en toute honnêteté…) de 12 personnalités féminines, découvrir leur force intérieure, leur parcours, leur influence

il y a 32 min 7 sec
pépite vidéo > Politique
Interview
Retrouvez l’intégralité de l’entretien d’Emmanuel Macron accordé à Brut
il y a 2 heures 2 min
pépites > International
Rebondissement
Ziad Takieddine a été arrêté au Liban
il y a 6 heures 37 min
décryptage > Europe
Négociations

Brexit : qui de Londres ou de Bruxelles (et de Paris...) prend le plus grand risque dans le bras de fer ?

il y a 8 heures 26 min
décryptage > France
Article 24

Police, manifestants et libertés publiques : les images de violence servent-elles la Vérité... ou de munitions aux combattants de nos guerres idéologiques ?

il y a 11 heures 25 min
pépite vidéo > Economie
Commerçants face à la crise
Nouveau calendrier : Bruno Le Maire confirme le report des soldes d'hiver au 20 janvier prochain
il y a 11 heures 52 min
rendez-vous > Religion
Géopolitico-scanner
Pour une Charte de l'Islam de France : la primauté des lois françaises sur la charia n'est pas négociable
il y a 12 heures 37 min
pépites > Economie
Voyage moins cher
La SNCF envisage de plafonner le prix des billets de TGV en seconde classe
il y a 12 heures 56 min
pépites > Politique
Scandale
Dominique Strauss-Kahn annonce la sortie d'un documentaire sur sa vie à l'automne 2021
il y a 13 heures 10 min
décryptage > Science
Espace

ClearSpace-1 : l’opération anti-débris spatiaux qui sauvera nos satellites (et nos GPS)

il y a 13 heures 28 min
Pensée inique

Zemmour, Ménard, Lévy et Cohen, ces hérétiques !

Publié le 27 avril 2011
Accusés d'être réactionnaires, populistes, voire fascistes, Eric Zemmour, Elisabeth Lévy, Robert Ménard et Philippe Cohen sont actuellement les cibles favorites du petit milieu journalistique. L'écrivain et journaliste Dominique Jamet défend ces mousquetaires médiatiques.
Dominique Jamet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dominique Jamet est journaliste et écrivain français.Il a présidé la Bibliothèque de France et a publié plus d'une vingtaine de romans et d'essais.Parmi eux : Un traître (Flammarion, 2008), Le Roi est mort, vive la République (Balland, 2009) et Jean...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Accusés d'être réactionnaires, populistes, voire fascistes, Eric Zemmour, Elisabeth Lévy, Robert Ménard et Philippe Cohen sont actuellement les cibles favorites du petit milieu journalistique. L'écrivain et journaliste Dominique Jamet défend ces mousquetaires médiatiques.

L’heure est grave. Jean Daniel délaisse les hauteurs stratosphériques où il dialogue d’ordinaire avec les grands hommes ses pairs, les grands aigles ses familiers et les grandes idées ses compagnes pour s’inquiéter de ce qui se passe ici-bas, maintenant, et fulminer une bulle d’excommunication.

Jean-François Kahn s’accuse d’avoir réchauffé dans son sein les serpents qui sifflent à présent sur nos têtes et publie un bref (vingt-sept feuillets en version abrégée) déclarant hérétiques et relaps ses anciens petits protégés.

Laurent Joffrin renouvelle l’assurance de son indéfectible attachement aux grands principes qui fondent notre démocratie. Pascale Clark se départ de son habituelle impartialité et de sa légendaire urbanité. Le Monde, Libération, Le Nouvel Observateur, L’Express, Le Point, Le Canard enchaîné, Charlie hebdo, France Inter décrètent la mobilisation générale, l’état de danger de guerre et proclament l’Aphatie en danger.

Au bûcher, les Zemmour, Lévy, Ménard et Cohen !

Eric Zemmour, Elisabeth Lévy, Robert Ménard, Philippe Cohen… Ils sont quatre, comme les trois mousquetaires, autour desquels on fait du bruit comme s’ils étaient quatre cents, quatre qui disposent ici d’une chronique, là d’une tribune, ailleurs d’une carte permanente d’invitation, quatre qui depuis quelque temps, régulièrement bien que marginalement, ont accès aux tables de jeu du grand casino médiatique et qui profitent de ce qu’ils ont – provisoirement ? – conquis le droit à la parole pour ne pas tenir le discours qu’il faut et même, selon leurs détracteurs, pour murmurer le discours qu’il ne faut pas. 

Quatre qui disent haut et fort devant les micros et les caméras ce que des millions de Français privés qui n’ont droit qu’au silence, aux sarcasmes des gens comme il faut et, une fois tous les deux ou trois ans, à glisser dans les urnes un bulletin de vote, désespéraient de lire un jour dans la presse, d’entendre à la radio ou à la télévision.

Ces quatre-là, chacun à sa manière, avec son style propre, avec son tempérament, sont les porte-parole de ce peuple qui souffre dans sa vie quotidienne et craint pour son identité. Populistes. Ils disent leur attachement à la nation, à son histoire, à sa langue, à sa culture. Réactionnaires. Ils s’insurgent contre la société inégalitaire et injuste qu’au nom du libéralisme, sous l’égide des Etats-Unis et des grandes organisations internationales nous ont construite des oligarques et des banquiers. Réactionnaires. Ils affirment que l’afflux mal contrôlé de populations dont la religion, les coutumes, les valeurs ne sont pas toujours en phase avec les nôtres, que leur concentration dans des conditions socialement et humainement indignes pose quelques problèmes de cohabitation, d’ordre public et de civilisation. Fascistes. Ils professent que ce n’est pas en censurant une opinion ou en bâillonnant une idée qu’on les fait disparaître. Négationnistes…

L'inquisition médiatique à l'œuvre

Car il a suffi de cette modeste brèche dans le mur des certitudes, de cette faille dans l’habituel ronron des membres du cercle de la raison, de cette soudaine irruption du parler-vrai dans le monde ouaté du politiquement correct pour qu’on dénonce de toutes parts dans ces quatre insolents les nouveaux tsars des médias, pour que les « grandes signatures » et tous les petits conformistes qui naviguent dans leur sillage prétendent que le drapeau noir flottait désormais sur la marmite médiatique.

Ceux qui n’occupent le devant de la scène que depuis trente à cinquante ans, et dont certains ont le culot de souhaiter platoniquement de temps à autre un renouvellement de la distribution, demandent désormais, en attendant de l’exiger, la mise à l’index, prélude de la mise à l’écart des nouveaux venus.  

On a vu une rédaction citer à son tribunal l’un de ses collaborateurs (Cohen) coupable de n’avoir pas traité comme il le fallait (mal) Marine Le Pen et le sommer d’abjurer son erreur ou de dégager. On a vu un présentateur, à l’antenne, semoncer, désavouer et inviter à ne plus y revenir un journaliste (Ménard) qui, dans sa tribune officiellement libre, avait dit son désaccord avec l’abolition de la peine de mort.

Un tribunal a condamné, certes symboliquement, mais bel et bien condamné un polémiste (Zemmour) qui n’avait pas craint de rappeler une évidence connue et vérifiée, qu’il y a une surreprésentation de certaines catégories de la population devant les tribunaux et dans les prisons et que cela n’est pas sans influer sur le comportement de la police. Or, chose inouïe, non seulement l’ensemble de la profession ne s’est pas solidarisé avec le confrère condamné pour cet étrange et tout nouveau délit d’expression, mais l’on a vu des journalistes, ou supposés tels, regretter qu’un autre journaliste n’ait pas été plus sévèrement puni.

Les choses sont claires. Taïaut, taïaut ! La chasse aux sorcières est ouverte. La mauvaise herbe s’est mêlée au gazon si bien tenu. Si l’on n’y veille pas, elle pourrait bien proliférer. Il est urgent de l’éradiquer. Il y a des limites à la tolérance, et ces limites se confondent précisément avec celles de l’opinion dominante, qui seule à a vocation à être autorisée. Où irait-on, je vous le demande, si chacun était admis à dire ce qu’il pense et si quelques voix discordantes troublaient l’unisson de ceux qui ont le monopole du chœur ?       

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (50)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Socialosout
- 25/04/2011 - 16:58
Moins pire que la censure de gauche
Il est fou que les gauchistes bien pensants s'inquiètent de la présence sur les ondes de nos 4 mouquetaires alors que la gauchisation des idées est partout. J'en cite pour exemple le plus récent "le duel" de France Info ce ce matin qui "opposait" Brossolette du Point et Dhély maintenant au Nouvel Obs. On pouvait s'attendre à un duel? Non,les 2 attaquent Sarko à mort, même diatribe gauchiste. Beurk
FIGAROCB
- 25/04/2011 - 09:36
Enfin des gens qui parlent vrai !
Tous les médias sont de tendance de gauche, le FN est diabolisé mais pas le P.C. Pourquoi ? Il convient de dire la vérité, hors la gauche n'aime pas que l'on dise la vérité au peuple. Celui qui s'oppose à cette pratique est traité de "populiste" Pourquoi ? Si, comme en Suisse, le peuple pouvait s'exprimer directement les choses changeraient radicalement exit la diversité dehors les piquesassiettes
Socialosout
- 24/04/2011 - 14:48
Bravo Atlantico!
Ça nous change de mediapart, du Post, de rue89 qui ne sont que des poubelles trash de gauche.