En direct
Best of
Best of du 9 au 15 janvier
En direct
ça vient d'être publié
pépites > Politique
« Cher Tayyip »
Emmanuel Macron et Recep Tayyip Erdogan s'écrivent pour apaiser les tensions
il y a 2 jours 2 heures
pépites > Justice
Révélations de Mediapart
Justice : enquête ouverte contre Nicolas Sarkozy pour « trafic d’influence » dans le cadre d’activités de conseil pour le groupe russe Reso-Garantia
il y a 2 jours 7 heures
pépites > Politique
Jupiter
Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres
il y a 2 jours 7 heures
décryptage > International
Démocratie américaine en danger

Assaut sur le Capitole : autopsie de trois jours de folies américaines

il y a 2 jours 8 heures
pépite vidéo > Santé
Eviter la pénurie
Le PDG de Moderna, Stéphane Bancel, alerte sur la question de l'approvisionnement des vaccins pour l'hiver prochain
il y a 2 jours 9 heures
décryptage > International
Université de Bogazici

Révolte étudiante à Istanbul ou les prémices d’un printemps turc

il y a 2 jours 9 heures
pépites > Santé
Coronavirus
Bruno Le Maire et Gabriel Attal indiquent qu'un confinement est toujours possible
il y a 2 jours 10 heures
décryptage > Santé
Espoir

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

il y a 2 jours 10 heures
décryptage > Environnement
instrumentalisation judiciaire

Procès contre l’inaction de l’Etat : l’affaire du siècle est aussi la pire imaginable pour... le climat lui-même

il y a 2 jours 11 heures
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Face à la Covid-19, finissons-en avec l’amateurisme public ! Le diagnostic implacable de fonctionnaires de la santé

il y a 2 jours 11 heures
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les billes précisent le moment et quand les disques détournent les heures : c’est l’actualité hivernale des montres
il y a 2 jours 5 heures
pépites > Santé
Pénurie
Le maire de Neuilly-sur-Seine déplore que les quantités de vaccins annoncées ne soient pas au rendez-vous
il y a 2 jours 7 heures
pépites > Santé
Coronavirus
La présence du virus dans les eaux usées de l'Ile-de-France en forte augmentation
il y a 2 jours 8 heures
pépites > Santé
Bug
Après avoir été volontairement fermé hier le site Santé.fr de rendez-vous pour les vaccinations est ouvert en version simplifiée aujourd'hui
il y a 2 jours 8 heures
décryptage > France
Couvre-feu à 18h

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

il y a 2 jours 9 heures
décryptage > International
Guerre de l'information

A propos d’infox : la tentation de Joe Biden de suivre la politique des néoconservateurs

il y a 2 jours 10 heures
décryptage > Santé
Mesures efficaces contre le virus

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

il y a 2 jours 10 heures
décryptage > Economie
Impact économique de la pandémie

Records à l’export : la Chine est-elle en train de gagner une bataille... ou la guerre des puissances commerciales ?

il y a 2 jours 11 heures
décryptage > France
"Je ne livre pas les Juifs"

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

il y a 2 jours 11 heures
pépites > Politique
Voile
Aurore Bergé dépose un amendement interdisant le port du voile aux petites filles
il y a 2 jours 11 heures
© Reuters
Le contexte politique dans lequel s’inscrit le projet du géant pétrolier n’est pas anodin : il fait suite à la taxe sur les revenus à 75% en France.
© Reuters
Le contexte politique dans lequel s’inscrit le projet du géant pétrolier n’est pas anodin : il fait suite à la taxe sur les revenus à 75% en France.
Déménagement

Total peut-il avoir de bonnes raisons de déménager sa trésorerie au Royaume-Uni ?

Publié le 07 août 2013
Le groupe pétrolier Total délocalise la gestion de sa trésorerie à Londres, comme l'a indiqué Mediapart. Une annonce que le groupe tente de minorer, arguant que les raisons ne sont pas fiscales.
Frédéric Bonnevay
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Frédéric Bonnevay est Associé d’Anthera Partners. Il conseille des institutions financières en Europe et au Moyen-Orient.Il est notamment l'auteur de l'étude Pour un Eurobond - Une stratégie coordonnée pour sortir de la crise (Février 2010, Institut...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le groupe pétrolier Total délocalise la gestion de sa trésorerie à Londres, comme l'a indiqué Mediapart. Une annonce que le groupe tente de minorer, arguant que les raisons ne sont pas fiscales.

Atlantico : Le groupe Total a confirmé vouloir transférer la gestion de sa trésorerie ainsi que sa communication financière à Londres, ce qui concernerait entre 60 et 70 personnes. La société explique vouloir se rapprocher de la principale place financière européenne qu’est Londres. Quels avantages Total pourrait-il, de bonne foi, en retirer ? Quelles autres bonnes raisons pourraient être avancées ?

Frédéric Bonnevay : Il est parfaitement logique pour l'un des plus grands groupes au monde, présent sur un secteur de nature globale et dont l'actionnariat est international, de vouloir se rapprocher de l'une des principales places financières. C'est une démarche logique qui offrira d'évidents gains d'efficacité. Total pourra ainsi se rapprocher de la communauté des analystes qui suivent son titre, des représentants des plus grands investisseurs, et se rapprocher du cœur du marché des changes - un enjeu clef, étant donné le rôle central des échanges en devises pour le groupe. En synthèse, c'est une initiative de grand bon sens.

Pourquoi ne pas avoir envisagé d’effectuer ce transfert plus tôt ? Y voir une coïncidence avec les projets fiscaux du gouvernement est-il hors sujet ?

La gestion de groupes aussi vastes n'est jamais chose facile. Bien souvent, les fonctions financières sont éclatées entre différentes branches, différentes filiales, différentes zones géographiques, etc. Les réorganisations ne peuvent intervenir du jour au lendemain. Il ne faut y voir, à mon sens, que le fruit d'une volonté de gagner en efficacité par l'intégration de ces services dans le lieu le plus adapté à leur bonne conduite. Pour répondre à votre question, les considérations fiscales ne jouent à mon sens aucun rôle dans ce mouvement. Total, d'ailleurs, a clairement indiqué que ce changement serait sans impact à cet égard.

La direction a indiqué que sur le plan fiscal, « pas un centime ne sera perdu par la France. » L’opération n’a donc rien d’un exil fiscal ? Les choses pourraient-elles être amenées à évoluer ?

En effet, la position de Total, de ce point de vue, semble dénuée de toute ambiguïté. Il s'agit d'une réorganisation interne dans un souci de pure efficacité, rien d'autre, aujourd'hui comme demain.

Le contexte politique dans lequel s’inscrit le projet du géant pétrolier n’est pas anodin. Il fait suite à la taxe sur les revenus à 75% en France et au projet de taxe sur les transactions financières en Europe, auquel doit échapper le Royaume-Uni. Total prend-il ses précautions pour l’avenir ? Contre quoi pourrait-il ainsi se prémunir ?

Je ne vois, pour ma part, aucun lien entre ces deux sujets. D'ailleurs, concernant ces différentes taxes, Total ne se prémunit contre rien, ou ne pourrait vraisemblablement espérer de ce changement qu'un bénéfice dérisoire, d'un point de vue fiscal, à l'échelle de Total. Les choses me paraissent parfaitement claires concernant les motivations du groupe.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
sbgf43
- 08/08/2013 - 08:01
Je me suis trompé..
Dans un monde ultra & interconnecté...je continuais de penser naïvement que le lieu d'implantation n'avait pas d'importance jusqu'à ce jour.
Ali ce
- 07/08/2013 - 21:11
total
et d'autres probablement, plus discrets, moins médiatisés, le tapis rouge promis, ce n'était pas une blague de l'excellent et exubérant maire de Londres.
Pourquoi cette entreprise devrait être condamnée à rester en France, enfer fiscal, parce que les français tapent de leurs petits poings et ragent, on peut toujours rêver.
quesako
- 07/08/2013 - 20:56
La holding Renault-Nissan est en Hollande depuis le début.
Je pense que ça révèle surtout que la France, de droite ou de gauche, a le même problème : ne rien comprendre à l'économie libérale qui, qu'on le veuille ou non, gère le monde (même chez Castro et Chavez).