En direct
Best of
Best of du 19 au 25 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Yannick Noah se fait plaquer; Julien Doré réfléchit à l'adoption d'un enfant avec Francis Cabrel, Jean Dujardin & Nathalie Péchalat en attendent un 2éme: Kanye West pense être le Moïse du peuple noir, Carla Bruni que Nicolas S. écrit comme Balzac

02.

Un rapport officiel allemand souligne que l’agriculture biologique n’est absolument pas plus durable que l’agriculture conventionnelle

03.

"Olivier véreux de mes c***lles" : Jean-Marie Bigard insulte le ministre de la Santé

04.

Emmanuel Macron s’est souvenu qu’il avait une mère et un père

05.

Nous aurons la Chine de nos mérites

06.

Darmanin sait tout sur la taqiya. Et il n'aime pas du tout

07.

Louis Hausalter : "L'histoire de Marion Maréchal éclaire l’état de décomposition et de recomposition du paysage politique"

01.

Un rapport officiel allemand souligne que l’agriculture biologique n’est absolument pas plus durable que l’agriculture conventionnelle

02.

Yannick Noah se fait plaquer; Julien Doré réfléchit à l'adoption d'un enfant avec Francis Cabrel, Jean Dujardin & Nathalie Péchalat en attendent un 2éme: Kanye West pense être le Moïse du peuple noir, Carla Bruni que Nicolas S. écrit comme Balzac

03.

Un militant communiste assassiné à Saint-Ouen *

04.

Séparatisme : LREM pris dans les phares de la voiture de l’islam politique

05.

Santé mentale : ces millions de Français que la pandémie fait chanceler ou s’écrouler en silence

06.

Journée mondiale d’Alzheimer : comment nos rythmes de sommeil peuvent prédire le moment de l'apparition de la maladie

01.

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

02.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

03.

Édouard Philippe ou le vrai-faux espoir de la droite : radioscopie d’un malentendu idéologique

04.

Eric Zemmour condamné pour injure et provocation à la haine

05.

Nouvelles mesures face au Covid-19 : Gribouille gouvernemental à la barre

06.

J’aime les sapins de Noël : je suis un facho

ça vient d'être publié
pépites > International
Poudrière
Violents affrontements au Haut-Karabakh : l'Arménie et l’Azerbaïdjan au bord de la guerre
il y a 34 min 10 sec
pépites > International
Etats-Unis
Cour suprême : Donald Trump nomme Amy Coney Barrett
il y a 1 heure 54 min
décryptage > International
Suprêmement explosif

Trump a nommé à la Cour suprême une juge extrêmement conservatrice : normal, les États-Unis sont le pays des extrêmes

il y a 4 heures 5 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Tel est sur toi le sceau de ma haine, ou les possédés

il y a 5 heures 31 min
décryptage > Economie
Business

Bourse : les nouveaux gagnants et perdants post-Covid

il y a 5 heures 49 min
décryptage > International
Géopolitique

La Turquie, un enjeu existentiel pour l'Europe et pour le monde arabo-musulman

il y a 6 heures 5 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Poser des plaques de verre sur la banquise pourrait-il sauver les glaces de l’Arctique ?
il y a 6 heures 26 min
décryptage > Société
La responsabilité du gouvernement… et la nôtre...

Covid-19 : à quelles libertés sommes-nous réellement prêts à renoncer pour enrayer l'épidémie ?

il y a 6 heures 54 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Les aidants, ces soutiens vitaux au quotidien pour les personnes âgées et dont la France aura cruellement besoin face au vieillissement de la population

il y a 8 heures 18 min
décryptage > Politique
Il a lu attentivement le Coran

Darmanin sait tout sur la taqiya. Et il n'aime pas du tout

il y a 8 heures 18 min
pépites > Economie
Votation
Les Suisses ont dit "non" à la fin de la libre circulation avec l'Union européenne
il y a 1 heure 21 min
pépites > International
Crise
Bélarus : Loukachenko "doit partir", affirme Emmanuel Macron
il y a 2 heures 31 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Débris spatiaux : la Station spatiale a évité la catastrophe pour la 3e fois cette année ; Un détecteur de vie extraterrestre qui tient dans une boîte à chaussures !
il y a 4 heures 5 min
décryptage > Politique
Biographie

Louis Hausalter : "L'histoire de Marion Maréchal éclaire l’état de décomposition et de recomposition du paysage politique"

il y a 5 heures 42 min
décryptage > International
Relever le nez du guidon

Nous aurons la Chine de nos mérites

il y a 5 heures 56 min
décryptage > Politique
Claque en vue

Sénatoriales : petit panorama des enjeux à surveiller

il y a 6 heures 11 min
décryptage > Science
Inventées ou découvertes ?

Mais au fait, c'est quoi les maths ? Et la petite question candide posée par une ado sur Tik Tok déclencha un grand débat entre scientifiques et philosophes

il y a 6 heures 35 min
décryptage > Economie
Pensée magique

Relance made in France : les impasses du techno-colbertisme

il y a 7 heures 1 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Plongée dans les coulisses de l’organisation de la Convention de la droite : l'engagement de Marion Maréchal et Eric Zemmour en faveur de l’union des droites

il y a 8 heures 18 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Emmanuel Macron où l'art de la mondialisation heureuse

il y a 8 heures 18 min
© Reuters
Leonardo Boff, l'un des chefs de file de la "théologie de la libération" dans les années 1980 au Brésil, d'inspiration marxiste, affirme que le nouveau souverain pontife est en train d'opérer un virage doctrinal.
© Reuters
Leonardo Boff, l'un des chefs de file de la "théologie de la libération" dans les années 1980 au Brésil, d'inspiration marxiste, affirme que le nouveau souverain pontife est en train d'opérer un virage doctrinal.
Gauchiste or not gauchiste

Le pape François s'inscrit-il vraiment "dans l'héritage de la théologie de la libération" comme le pense le chef de file des "prêtres rouges" ?

Publié le 26 juillet 2013
Le pape François dont les apparitions publiques, notamment sur l'île de Lampedusa, ont beaucoup interrogé les spécialistes du Vatican est à présent considéré par la mouvance "rouge" de l'Eglise comme se rapprochant d'eux.
Bernard Lecomte
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ancien grand reporter à La Croix et à L'Express, ancien rédacteur en chef du Figaro Magazine, Bernard Lecomte est un des meilleurs spécialistes du Vatican. Ses livres sur le sujet font autorité, notamment sa biographie de Jean-Paul II qui fut un succès...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le pape François dont les apparitions publiques, notamment sur l'île de Lampedusa, ont beaucoup interrogé les spécialistes du Vatican est à présent considéré par la mouvance "rouge" de l'Eglise comme se rapprochant d'eux.

Atlantico : A l’occasion du voyage du Pape François à Rio, Leonardo Boff, l'un des chefs de file de la "théologie de la libération" dans les années 1980 au Brésil, d'inspiration marxiste, affirme que le nouveau souverain pontife est en train d'opérer un virage doctrinal qui se rapprocherait selon lui de la sienne. Partagez-vous ce point de vue ? François est-il un ambassadeur de la théologie de la libération ?

Bernard Lecomte : La « théologie de la libération » a été condamnée par Jean-Paul II à Puebla, en janvier 1979, parce que ses partisans menaient un combat politique fondé sur la lutte des classes. Joseph Ratzinger, préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi, a mis en pratique cette condamnation. Si l’Eglise catholique a mis le holà à cette dérive, c’est à cause de son inspiration marxiste-léniniste, et non pour son souci de défendre les pauvres. Le Mur de Berlin est tombé en 1989, ce qui a changé la donne ! Que l’Eglise d’Amérique du sud prône l’« option préférentielle pour les pauvres » n’est plus un problème dès lors que le communisme n’est plus un danger : c’est sûrement ce qu’a voulu dire Leonardo Boff.

Pour en savoir plus retrouvez aux Editions Atlantico le livre de Benoit Rayski : Le gauchisme, maladie sénile du communisme. 

Connaissant les positions passées du pape vis-à-vis des thèses marxistes, cela est-il crédible ?

Si Jean-Paul II a insisté pour nommer évêque le père Bergoglio en 1992, c’est qu’il n’était pas marxiste ! Mais Bergoglio avait su rester équilibré dans la crise qu’a traversée l’Eglise latino-américaine, et c’est pour sa capacité de synthèse et de réconciliation que le pape polonais l’a promu archevêque de Buenos Aires en 1998. Or il était déjà ce qu’il est aujourd’hui, un pasteur proche des pauvres et des opprimés : je ne vois pas qu’il y ait eu rupture dans le parcours du pape François. 

Quels sont aujourd'hui les différents idéologiques qui séparent l’Eglise et les partisans de la théologie de la libération ?

La « théologie de la libération » correspond à une époque ancienne, où la lutte armée entre les « communautés de base » et certains responsables d’Eglise trop proches des dictateurs risquait de mettre face à face des prêtres et leurs évêques. Ce danger est écarté aujourd’hui. De même que la situation économico-sociale du Brésil, pays « émergent », n’est plus la même qu’il y a trente ans : ce n’est plus la misère qui mine la société, mais l’injustice : c’est une problématique très différente, qui permet sans doute à Leonardo Boff de parler de « rapprochement » et ne plus condamner l’attitude de l’Eglise officielle.

Le pape François pourrait-il finir par tendre la main aux partisans de Boff mis à l'écart sous le pontificat de Benoît XVI ? A quelles conditions ?

Je ne sais pas bien qui sont aujourd’hui les « partisans de Leonardo Boff ». Celui-ci explique qu’il reviendra dans le giron de l’Eglise quand celle-ci permettra le mariage des prêtres, ce qui est une position personnelle très respectable, mais sans grand rapport avec l’ancienne dérive marxiste d’une partie des catholiques sud-américains qui date, je le répète, d’une bonne trentaine d’années.


Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
bp50lecture
- 29/07/2013 - 19:14
Le message très chrétien du pape François
C'est bien de la glose journalistique pour essayer de classer dans les doctrines matérialistes fausses un pape qui renouvelle, à la suite de Jean-Paul II le message du Christ: La libération de l'Homme du péché vaincu par l'Amour rédempteur! Ce qui veut dire que l'amour désintéressé pour son prochain est la seule chose qui devrait être la préoccupation première de l'Homme, ainsi il n'y aurait pas de spéculation bancaire, les pauvres seraient moins nombreux et mieux secourus, pas de ghettos etc...etc...Il n'y aurait surtout pas de SOCIALISME, de COMMUNISME, de FASCISME .
Benvoyons
- 27/07/2013 - 09:51
Le Pape est bien la représentation du Christ, qui lui faisait la
séparation entre la pensée religieuse et la pensée politique.

L'athée avec sa philosophie et le musulman pensent que les deux sont liés et cela fait systématiquement des dictatures.

L'homme Chrétien à une époque en a abusé car l'homme aime le pouvoir mais le Christ n'en a pas fait le prêche du tout.

Ce que peut dire l'homme de sa religion pour avoir le pouvoir n'est rarement proche de la vérité d'un Dieu, de Dieu.
quesako
- 26/07/2013 - 18:31
Esprit de synthèse : un Hollande charismatique ?
Enfin il est très très catholique :
Le culte mariale en premier
L'anti avortement, contraception, etc
Et un brin de populisme charismatique : mais pour ça les évangélistes font mieux !!