En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

03.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Brexit : la France mal à l’aise dans un deal négocié principalement entre Londres et Berlin

06.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

07.

Bye bye Uber, Deliveroo ou WeWork ? Voilà pourquoi le mode de vie urbain des années 2010 est en train de s’effondrer

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

03.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

04.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

05.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

06.

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

ça vient d'être publié
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 16 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 3 heures 18 min
pépites > Justice
Recours
Eric Zemmour saisit la Cour Européenne des Droits de l'Homme
il y a 5 heures 13 sec
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : "L'un de nous deux" de Jean-Noël Jeanneney

il y a 6 heures 35 sec
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Exposition : “Bacon en toutes lettres” : Une singularité fascinante mais difficile à appréhender !

il y a 6 heures 8 min
pépite vidéo > Europe
Guerilla
Barcelone : Violents affrontements pour la troisième nuit consécutive
il y a 8 heures 25 min
décryptage > Culture
Critique

La réparation dans l’art : un livre virtuose étonnant

il y a 9 heures 26 min
décryptage > International
Un foulard sur les yeux

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

il y a 9 heures 53 min
décryptage > Environnement
Green-Washing

Quand les Etats européens trichent avec les règles de comptabilité pour faire croire à leur vertu énergétique

il y a 10 heures 45 min
décryptage > Economie
Analyse

Journée mondiale pour l'élimination de la pauvreté : croissance, recettes empiriques ou politiques sociales, qu’est-ce qui marche ?

il y a 10 heures 59 min
décryptage > Social
Atlantico Business

J’aime ma boite : 64 % des salariés aiment leur entreprise, mais l’inverse est-il vrai ?

il y a 11 heures 12 min
pépite vidéo > Faits divers
En vert et contre tous
Des activistes d'Extinction Rebellion violemment dégagés du toit d'un métro à Londres
il y a 4 heures 2 min
pépites > Politique
Commission
Blanquer contre Taché : LREM tente une médiation
il y a 5 heures 29 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre : "La porte sans entrée. Approche du Zen" : Devenez ou restez zen, vous vous en porterez mieux !

il y a 6 heures 5 min
pépites > Europe
At least
Brexit : Un accord a été trouvé
il y a 7 heures 52 min
décryptage > Société
Blog

Ce qu’être libéral signifie vraiment - Take Two

il y a 9 heures 13 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Patrick Besson : "J’ai toujours pris Salman Rushdie pour un triste con"

il y a 9 heures 34 min
décryptage > Social
Merci patron...

J'aime ma boite : mythe ou réalité ?

il y a 10 heures 7 min
décryptage > Economie
Nouveau Monde

Bye bye Uber, Deliveroo ou WeWork ? Voilà pourquoi le mode de vie urbain des années 2010 est en train de s’effondrer

il y a 10 heures 53 min
décryptage > Europe
Axe anglo-allemand

Brexit : la France mal à l’aise dans un deal négocié principalement entre Londres et Berlin

il y a 11 heures 48 sec
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Pour Finkielkraut, Zemmour est tombé dans le piège tendu par l’islam radical ; Bayrou essaie encore de faire partir Philippe de Matignon ; 40 salariés chez LREM pour la com digitale, 1 chez LR ; Pour Salvini le fascisme est aussi mort que le communisme
il y a 11 heures 18 min
Pirates !

Tous hackés ? Le point sur l'ampleur du cyber espionnage

Publié le 03 juin 2013
Le journal américain The Washington Post affirme que des espions chinois ont orchestré avec succès une cyber-attaque dans le but de dérober certains plans du système d'armement américain. Cette affaire donne au cyberespionnage une nouvelle ampleur à l'aube d'une rencontre entre les dirigeants des deux pays la semaine prochaine.
Antton Achiary est chargé de mission "économie numérique" au Commissariat général à la stratégie et à la prospective.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Antton Achiary
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Antton Achiary est chargé de mission "économie numérique" au Commissariat général à la stratégie et à la prospective.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le journal américain The Washington Post affirme que des espions chinois ont orchestré avec succès une cyber-attaque dans le but de dérober certains plans du système d'armement américain. Cette affaire donne au cyberespionnage une nouvelle ampleur à l'aube d'une rencontre entre les dirigeants des deux pays la semaine prochaine.

Atlantico : Le Washington Post vient de révéler que des espions chinois ont dérobé, via une attaque de cyber-espionnage, des plans du système d'armement américain. Il ne s'agit pas de la première attaque de ce type en provenance de Chine. Quelles proportions cette pratique a-t-elle prise dans le monde ? Quels sont les pays qui y ont le plus recours et dans quels domaines ?

Antton Achiary : Le cyberespionnage se développe assez massivement. Pour autant, il ne s’agit pas un phénomène nouveau : l’entreprise d’équipements de télécommunication Nortel a par exemple été victime d’un espionnage généralisé à partir du début des années 2000, pendant près de dix ans, et qui a très probablement provoqué sa faillite.

 

Il est très difficile, voire impossible d’établir une mesure de ce phénomène. L’absence d’information quantitative fiable dans le domaine de la cybersécurité est l’un des constats importants de la note d’analyse du Commissariat général à la stratégie et à la prospective (ex Centre d'analyse stratégique)  sur le sujet. Les attaques informatiques destinées à s’approprier des informations sensibles sont particulièrement conçues pour rester invisibles le plus longtemps possible et sont donc difficiles à détecter. Et quand elles le sont, les organisations qui en sont victimes peuvent être réticentes à le communiquer pour des questions d’image notamment.

 

De même, il est difficile, par manque d’informations, d’identifier des pays y ayant plus recours que d’autres. Statistiquement, en raison de sa population, la Chine fait partie des pays qui émettent le plus grand nombre de cyberattaques. Et les pouvoirs publics américains font régulièrement part de leurs soupçons, sans doute à juste titre, contre l’activité chinoise dans ce domaine. Cependant, on peut penser que la plupart des pays développés mènent des opérations de cyberespionnage, y compris contre leur propre alliés.

 

Les attaquants sont à la recherche de toutes les données « stratégiques » pouvant être exploitées ou revendues. Les plans de systèmes d’armement sont un bon exemple. En France, le ministère français de l’Économie et des Finances a subi une attaque qui avait pour but de recueillir des informations relatives à la présidence française du G8 et du G20. À noter que le cyberespionnage ne concerne pas uniquement les États : les entreprises en sont également victimes.

 

Comment ont évolué les différentes formes de cyber-espionnage ? Espionne-t-on "comme avant" et pour les mêmes raisons ? 

On ne peut pas réellement faire de classification du cyberespionnage qui est une utilisation des moyens informatiques pour surveiller et soutirer des informations. On espionne pour de nombreuses raisons, qui n’ont sans doute que peu changé dans l’histoire (copier, imiter, conquérir, se protéger, etc.). Mais ce qui change avec Internet, c’est la possibilité d’espionner depuis son ordinateur, avec de faibles chances d’être identifié et pour un coût relativement faible (mais qui dépend néanmoins du niveau des cibles visées). Ceci explique sans doute le développement préoccupant du cyberespionnage.

Quels intérêts et secteurs le cyber-espionnage cible-t-il en priorité ?

Toutes les organisations (publiques ou privées) et tous les individus détenant des informations ayant de la valeur sont susceptibles d’être espionnées. En espionnant les entreprises, les attaquants cherchent par exemple :

  • Des informations liées à la recherche et au développement ;

  • Des informations échangées par les dirigeants ;

  • Des données financières et commerciales (contrats, négociations en cours, etc.).

Quels sont les dangers qu'il peut faire courir ? 

Les particuliers seront plus touchés par la cybercriminalité (vol de données à caractère personnel, fraudes en tout genre) que par ce qu’on appelle le « cyberespionnage », même si la distinction entre les deux termes n’est pas si claire. Le principal danger du cyberespionnage est économique. Le vol du patrimoine informationnel des entreprises et des administrations peut avoir des effets sur la compétitivité nationale et la croissance. Si, par exemple, une start-up extrêmement innovante, au potentiel de croissance fort, se fait voler sa technologie clé, elle perd de grandes chances de pouvoir se développer, ou du moins de conserver son avantage concurrentiel. Mais le risque diplomatique existe également. Des pays hostiles peuvent s’emparer de plans de systèmes d’armes pour les développer à leur tour et les utiliser ou au moins y gagner en poids diplomatique. 

 

Comment peut-on expliquer l'impuissance des Etats face à cette pratique ? Comment est-il possible de lutter efficacement contre ?

La note d’analyse que nous avons rédigé, qui répond à la plupart de vos questions, fait le constat que les organisations sont insuffisamment protégées contre les cyberattaques, en raison notamment d’une trop faible sensibilisation au risque et de la sous-estimation du coût économique de l’insécurité numérique. Les risques liés aux défaillances humaines sont également à prendre en considération. Les techniques d’ingénierie sociale sont utilisées pour exploiter ces faiblesses et constituent souvent pour un "attaquant" la première porte d’entrée dans un système d’information.

En France, l’ANSSI (Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information) a pour mission d’élever le niveau de sécurité des systèmes d’information des administrations et des opérateurs d’importance vitale, et de sensibiliser les entreprises aux risques encourus.

Les organisations doivent adopter une démarche rationnelle et objective de gestion des risques, qui a pour objectif d’identifier, d’analyser et de hiérarchiser les menaces, les vulnérabilités et le patrimoine informationnel à protéger afin de mettre en œuvre une réponse adaptée, sur les plans technique et organisationnel. En fonction du degré de sensibilité des informations détenues, il est donc possible d’élever le niveau de sécurité et de rendre plus difficile la réalisation d’attaques d’espionnage, même si le risque zéro n’existe pas.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

03.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Brexit : la France mal à l’aise dans un deal négocié principalement entre Londres et Berlin

06.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

07.

Bye bye Uber, Deliveroo ou WeWork ? Voilà pourquoi le mode de vie urbain des années 2010 est en train de s’effondrer

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

03.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

04.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

05.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

06.

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Ravidelacreche
- 02/06/2013 - 12:20
Pirates...enrhumés
Toussent à quai !