En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

02.

Ces nouvelles techniques de swing qui révolutionnent le golf

03.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

04.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

05.

70.000 euros par mois en 2019, une Bentley, un bateau, des appartements et maisons, le ministre de la Justice dévoile son patrimoine

06.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'inspirer

07.

Et le navire de la gauche vint se briser sur l’écueil de l’Islam…

01.

Prix de l'essence : La France pas si mal lotie

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

05.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

04.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

05.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

06.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

ça vient d'être publié
light > Insolite
Aux décibels
Si le comptoir vous manque, vous pouvez toujours écouter le brouhaha des cafés en streaming
il y a 3 heures 25 min
pépites > Justice
Bavure
Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus
il y a 4 heures 33 min
pépites > France
Justice
Quatre adolescents placés en garde à vue dans le cadre de l'enquête de l'assassinat de Samuel Paty
il y a 5 heures 32 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Macron : tout faire pour éviter une contamination de la grogne sociale et surtout une résurgence poujadiste.

il y a 8 heures 4 min
décryptage > France
Derrière les annonces

Ce qui se cache vraiment derrière "l'inégal sens des responsabilités" évoqué par Emmanuel Macron à propos des failles françaises face au Covid

il y a 8 heures 44 min
pépites > Style de vie
Cash
70.000 euros par mois en 2019, une Bentley, un bateau, des appartements et maisons, le ministre de la Justice dévoile son patrimoine
il y a 9 heures 53 min
décryptage > Religion
Enfin Allah devient sélectif

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

il y a 10 heures 13 min
pépites > Politique
Communication
Voici ce qu'il faut retenir du discours de Jean Castex sur l'allègement du confinement
il y a 10 heures 31 min
décryptage > Environnement
Coeur de l'atome

Haro sur le nucléaire et l'hydraulique: l’Europe frappée d’imbécillité énergétique ?

il y a 10 heures 38 min
décryptage > France
Première vague

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

il y a 10 heures 58 min
pépites > Politique
Bien installé
Selon un sondage, Laurent Wauquiez remporterait largement les régionales en Auvergne-Rhône-Alpes
il y a 4 heures 13 min
pépites > International
Problème Européen
À la veille du Black Friday, des employés d'Amazon Allemagne se mettent en grève
il y a 5 heures 12 min
rendez-vous > Politique
Revue de presse des hebdos
L’actualité grise Macron dans « sa vision romanesque de la vie »; Le PS clarifie sa ligne sur la laïcité, EELV s’embrouille sur la sienne; Hidalgo s’inquiète de l’impact du gauchisme des Verts (sur son image); Mélenchon peu présidentiable aux yeux des Fra
il y a 5 heures 52 min
décryptage > Environnement
Ecologie

Ecocide : entre impensés, mal-pensé et arrières pensées, un nouveau délit à l’application piégée

il y a 8 heures 16 min
pépite vidéo > Sport
R.I.P
Maradona s'en va, les Argentins célèbrent leur héros national
il y a 9 heures 30 min
décryptage > International
Les yeux ouverts

Le grand défi d’Aliyev

il y a 10 heures 4 min
décryptage > Politique
Fluctuat et mergitur

Et le navire de la gauche vint se briser sur l’écueil de l’Islam…

il y a 10 heures 21 min
décryptage > Sport
Dieu du football

Maradona, l’immortalité haut le pied

il y a 10 heures 33 min
décryptage > France
Aimons nous les uns les autres

Après la résilience, la bienveillance : peut-on gouverner efficacement un pays avec des objectifs de développement personnel ?

il y a 10 heures 48 min
décryptage > France
Génie

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'inspirer

il y a 11 heures 9 min
© DR
Le CSM (Conseil supérieur de la magistrature) a choisi de ne pas émettre d’avis sur l’affaire du Mur des cons du Syndicat de la magistrature.
© DR
Le CSM (Conseil supérieur de la magistrature) a choisi de ne pas émettre d’avis sur l’affaire du Mur des cons du Syndicat de la magistrature.
Stratégie de l'autruche

Le CSM se déclare incompétent dans l’affaire du Mur des cons : vide juridique ou pure hypocrisie ?

Publié le 22 mai 2013
Saisi par la ministre de la Justice Christiane Taubira, le Conseil supérieur de la magistrature refuse de rendre un avis au sujet de l'affaire du Mur des cons, au motif que se prononcer sur ces faits "excéderait la compétence que lui reconnaît la Constitution". Stratégie d'évitement ?
Alexandre Giuglaris
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alexandre Giuglaris est délégué-général de l’Institut pour la Justice. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Saisi par la ministre de la Justice Christiane Taubira, le Conseil supérieur de la magistrature refuse de rendre un avis au sujet de l'affaire du Mur des cons, au motif que se prononcer sur ces faits "excéderait la compétence que lui reconnaît la Constitution". Stratégie d'évitement ?

Atlantico : Le CSM (Conseil supérieur de la magistrature) a choisi de ne pas émettre d’avis sur l’affaire du « mur des cons » du Syndicat de la magistrature. Il invoque un extrait de l’article 65 de la Constitution pour se déclarer incompétent. Comment analysez-vous cette décision ?

 

Alexandre Giuglaris : C’est une décision regrettable car elle renforce le soupçon de corporatisme à l’égard de tous les magistrats alors que l’affaire du « mur des cons » met en cause uniquement les pratiques extrémistes et idéologiques du Syndicat de la Magistrature (SM). Le CSM en se déclarant incompétent donne le sentiment de couvrir ce syndicat. Tous les magistrats vont en pâtir ainsi que toute l’autorité judiciaire.

 

Le CSM évoque un extrait alors qu’au complet l’article 65-8 précise que la formation plénière se prononce « sur toute question relative au fonctionnement de la justice » et pas uniquement sur « les questions relatives à la déontologie » comme cela est avancé par le CSM pour ne pas donner son avis en précisant par ailleurs qu’il s’agit d’un cas particulier. C’est assez étonnant et dommageable pour l’institution…

 

Cet avis a-t-il pour objectif de masquer les pratiques de certains magistrats et ainsi protéger toute l’autorité judiciaire ?

 

Je ne l’espère pas mais la question est posée car il est impossible de dissocier l’affaire du « mur des cons » de son contexte à savoir, la réforme du CSM.

 

La formation plénière du CSM a indiqué que les formations disciplinaires auraient été plus compétentes. Est-ce à dire, à demi-mot, qu’une faute a été commise ? Il aurait mieux valu le dire clairement et il faut espérer qu’un justiciable saisira les formations disciplinaires compétentes.

 

Mais je le répète, on affaiblit toute la justice avec cet avis au lieu de sanctionner l’organisation et les magistrats coupables. On l’affaiblit car il y a peut-être un objectif inavoué derrière cet avis. Eviter de faire des vagues et mettre en lumière l’idéologie de certains juges alors que le Parlement débat d’une réforme du CSM. En ce moment même, Madame Taubira mène une réforme du CSM qui permettrait d’assoir définitivement l’influence des magistrats redevenus majoritaires au sein du CSM. On voudrait contenter quelques syndicats et éloigner davantage les Français de leur justice que l’on ne s’y prendrait pas autrement. Il faut que cette réforme soit retirée.  

 

Madame Taubira, en saisissant la formation plénière du CSM, incompétente en matière disciplinaire, a-t-elle fait preuve d’ignorance du fonctionnement de l’institution ou a-t-elle choisi de protéger le Syndicat de la Magistrature dont elle est proche ?

 

Peut-être les deux ? C’est à la garde des Sceaux d’expliquer pourquoi elle n’a pas fait mener une enquête, même rapide, par l’Inspection générale des services judiciaires. Elle aurait alors pu saisir les formations disciplinaires compétentes du CSM. Mais le voulait-elle vraiment ?

 

On connait la grande proximité de Mme Taubira et de la majorité avec le Syndicat de la Magistrature. François Hollande a récemment nommé Nicole Maestracci, une figure de ce syndicat, au Conseil constitutionnel sachant que ce syndicat avait appelé à voter pour lui avant le 2ème tour des présidentielles. Et c’est cette même Nicole Maestracci qui avait organisé la parodie de débat qu’était la « conférence de consensus » préconisant une avalanche de mesures laxistes. L’influence de ce syndicat minoritaire est considérable.



Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (23)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
cpamoi
- 23/05/2013 - 05:39
Avis aux futur mis en cause.
Je suggère à tous les futurs mis en cause de se rendre au tribunal avec une grande écharpe rouge, une faucille et un marteau en bandoulière et une oeuvre de Marx sous chaque bras - voire avec un petit pavé mémoriel "mai 68" en sautoir pour les plus coquets. Oublier sa cervelle chez soi, personne ne vous demandera de l'utiliser. Faut mettre toutes les chances de son côté.
gueux et preux
- 23/05/2013 - 00:34
Gueux et preux
La meilleure blague dans cette affaire c'est quand Mme Taubira conseillait aux "cons" de porter plainte s'ils se sentaient insultés.
Porter plainte à qui? Ben aux juges...
Decebal
- 23/05/2013 - 00:31
ILS ONT RAISONS
Ils ont raisons ils sont incompétents, mais cela on le savait.