En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

02.

Alerte au déficit : ce que personne n’ose vraiment rappeler sur les hypothèses de travail du Conseil d’orientation des retraites

03.

(Excès de l’)Inspection du travail : l’étrange méthode de Muriel Pénicaud

04.

Une jeune femme, fichée S, qui espionnait les policiers et qui avait été arrêtée samedi place d’Italie lors de la manifestation des Gilets jaunes aurait été relaxée

05.

Yann Barthès diffuse l'enquête de Valeurs actuelles sur Quotidien et sur la tyrannie des bien-pensants

06.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

07.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Insécurité : les tricheries statistiques du ministère de l’intérieur

01.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

02.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

05.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Picasso, tableaux magiques" : la magie des signes

il y a 1 heure 3 min
décryptage > France
Immobilier

Michel Platero : "si on veut faire baisser les prix de l’immobilier, il faut décorréler la propriété du bâti de celle du foncier"

il y a 1 heure 27 min
pépite vidéo > Politique
Réformes
Retraites, hôpital : Edouard Philippe s'est confié sur France Inter sur les dossiers sensibles de cette fin d'année
il y a 2 heures 26 min
décryptage > Politique
Stratégie de défense

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

il y a 4 heures 18 min
décryptage > Politique
Le Macron nouveau est arrivé

Le nouvel entre-deux stratégique d’Emmanuel Macron

il y a 5 heures 16 min
décryptage > Société
Protection de l'enfance

Parents dangereux : ces violences contre les enfants dont on parle si peu

il y a 5 heures 55 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
LREM voudrait (a)battre Pécresse en Ile-de-France ; Macron, le décideur solitaire ; L'Express enquête sur le danger des militants armés de l'ultra-droite ; Rachida Dati s'exempte du logo LR ; Valeurs actuelles dézingue la "machine infernale" de Barthès
il y a 6 heures 35 min
pépites > Justice
"Acab land"
Une jeune femme, fichée S, qui espionnait les policiers et qui avait été arrêtée samedi place d’Italie lors de la manifestation des Gilets jaunes aurait été relaxée
il y a 16 heures 13 min
pépites > Social
Marche de la colère Acte II ?
Grève du 5 décembre : la police pourrait rejoindre la mobilisation contre la réforme des retraites
il y a 17 heures 44 min
pépite vidéo > Media
Bras de fer médiatique
Yann Barthès diffuse l'enquête de Valeurs actuelles sur Quotidien et sur la tyrannie des bien-pensants
il y a 20 heures 17 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Pechkoff, le manchot magnifique" de Guillemette de Sairigné : un héros de légende endormi réveillé par la plus noble des biographes

il y a 1 heure 11 min
décryptage > Santé
Plan palliatif

Cette liberté que la France ne se décide toujours pas à accorder à ses hôpitaux

il y a 1 heure 46 min
décryptage > Culture
Vive la liberté !

Je nique Conrad et... ceux qui l'écoutent

il y a 3 heures 43 min
décryptage > France
Culture

Repeignez-moi donc ces statues blanches que je ne saurais voir : l’antiracisme en pleine crise d’intolérance

il y a 4 heures 43 min
décryptage > Economie
Réalité des chiffres

Hôpitaux, retraites ou inégalités : la fiscalité, ce verrou français qui étrangle toute vraie réforme.

il y a 5 heures 34 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Hong-Kong s’enflamme, sa jumelle historique, Singapour, récupère les flux de capitaux et redoute la contagion…

il y a 6 heures 17 min
décryptage > Politique
2022

Les Français tous prêts à la bataille retour Macron Le Pen… ou majoritairement orphelins de la politique…?

il y a 6 heures 45 min
light > Europe
Famille royale
Affaire Jeffrey Epstein : le prince Andrew décide de mettre fin à ses engagements publics
il y a 16 heures 59 min
pépites > Sport
Colère
JO 2024 à Paris : les hôteliers décident de suspendre leur participation à l'organisation des Jeux olympiques suite au partenariat avec Airbnb
il y a 18 heures 12 min
pépites > Justice
Lutte contre le terrorisme
Attentat déjoué dans le Thalys : le parquet national antiterroriste demande un procès pour Ayoub El Khazzani et pour trois autres suspects
il y a 20 heures 46 min
Cher Pascal Perri...

Pourquoi nous devons sortir du nucléaire

Publié le 01 avril 2011
"Les énergies alternatives dites vertes ne marchent pas", affirmait Pascal Perri sur Atlantico. Matthieu Baumier lui répond.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"Les énergies alternatives dites vertes ne marchent pas", affirmait Pascal Perri sur Atlantico. Matthieu Baumier lui répond.

Autrefois il fallait fumer. C’était bon pour la santé. Aujourd’hui, il faut admettre qu’il n’est pas de salut en dehors du nucléaire, sauf à être un hurluberlu souhaitant reconduire l’homme à l’époque de la dynamo (Balkany) ou des cavernes (Allègre).

Pour Pascal Perri, les choses sont différentes : sortir du nucléaire plomberait notre économie au point de nous placer sous la menace de courants politiques autoritaires. Ah bon ? Notre économie n’est-elle pas déjà plombée et la crainte n’existe-t-elle pas déjà ? Cette mobilisation générale des « tout nucléaire », du gouvernement à certains scientifiques (les autres n’ont pas le droit à la parole, ainsi ceux du réseau Sortir du nucléaire) en passant par les communicants d’Areva et d’EDF, est une façon de refuser tout débat sur la pertinence du nucléaire. Un débat qui mettrait en lumière un ensemble de contre-vérités.

La France serait la championne de la sécurité nucléaire

C’est pour ce faire que des analyses pointues d’évaluation des risques sont réalisées, allant jusqu’à étudier les écrits de moines du 13e siècle. Ce n’est pas l’âge des cavernes mais, bon. Nous limitons d’autant plus les risques que nous sommes à l’abri de catastrophes naturelles importantes. Jusqu’à l’accident. On ne peut pas tout prévoir. Cependant, il est assez aisé d’imaginer que la nature produit toujours des catastrophes imprévisibles. Aucun espace n’est à l’abri de l’imprévisible. L’idée de la maîtrise du risque est un mythe. Qui évalue la sureté ? Sur quelle base ? Celle des données fournies par AREVA et EDF, juges et parties ? Depuis 2003, quiconque s’intéresse à cela sait que les données relatives aux risques naturels sont falsifiées.

Le nucléaire serait un choix économique et stratégique nécessaire

Nous sommes les champions du KW bon marché. Afin de donner cette image, la communication en faveur du tout nucléaire exclut une partie des coûts : celle du démantèlement des centrales. Cela coûtera environ 500 millions d’euros par centrale. Aucune des centrales françaises actuelles ne pourra être en activité à la fin du siècle. Un démantèlement global que l’on peut estimer à 10 milliards d’euros. Ces centrales devront être remplacées et multipliées pour satisfaire aux besoins. Coût d’un réacteur ? 5 milliards d’euros.

L’idée d’un coût modéré de cette énergie est fausse. AREVA et EDF le savent bien, eux qui divisent automatiquement par quatre le prix prévisionnel avant de lancer les chantiers. Coût élevé, mais aussi fausse indépendance stratégique : nous produisons environ 80 % de notre électricité mais nous sommes obligés d’importer. Notre parc nucléaire ne permet pas de suivre nos besoins exponentiels. Le nucléaire est un choix sans avenir : combien le nucléaire coûte-il chaque année à la nation ?

Le nucléaire serait une énergie propre

Réussir à faire circuler une telle « information » est un tour de force. Aucun bilan carbone sérieux n’a été fait. Affirmer, à l’image du président de la République ou de la ministre de l’écologie, que le nucléaire est un mode de lutte contre le réchauffement climatique tient de la pétition de principe. Une fois que l’accident a lieu, la théorie du nucléaire propre tient-elle ? Et d’après l’Agence pour l’Energie Nucléaire (OCDE), il faudrait construire une quinzaine de réacteurs par an dans le monde pour que le nucléaire joue le rôle décrit par NKM. 150 tous les dix ans. C’est envisageable ?

Propre, le nucléaire bien maîtrisé ne menacerait pas notre santé. L’argument est à ce point méprisant pour les Biélorusses, les Japonais, et les hommes qui refroidissent maintenant les réacteurs de Fukushima que je préfère ne pas insister. Ceux qui agissent actuellement au Japon sont des morts-vivants. Et les déchets ? Leur transport et leur stockage produisent du carbone. Le centre de stockage de Bure, en France, a été imposé à la population par inscription dans la loi, un déni de démocratie.

Ici, ce ne sont pas nos petits enfants qui annonceront la fin de la surveillance du danger de ce centre mais nos descendants de la six millième génération. Eux, trouveront peut être un espace propre, s’il y a encore des êtres humains dans le coin. A l’échelle de la planète, 450 réacteurs devront être démantelés avant la fin du siècle, produisant ce type de déchets à surveiller, sur cette durée.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

02.

Alerte au déficit : ce que personne n’ose vraiment rappeler sur les hypothèses de travail du Conseil d’orientation des retraites

03.

(Excès de l’)Inspection du travail : l’étrange méthode de Muriel Pénicaud

04.

Une jeune femme, fichée S, qui espionnait les policiers et qui avait été arrêtée samedi place d’Italie lors de la manifestation des Gilets jaunes aurait été relaxée

05.

Yann Barthès diffuse l'enquête de Valeurs actuelles sur Quotidien et sur la tyrannie des bien-pensants

06.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

07.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Insécurité : les tricheries statistiques du ministère de l’intérieur

01.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

02.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

05.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
licorne007
- 02/04/2011 - 03:27
Encore plus cher
Au coût d'une centrale et son démantèlement il serait bon d'ajouter les centaines de milliards que coûtent les catastrophes comme celle de Fukushima, entre autre !
oblomov
- 02/04/2011 - 00:31
Régression économique
Les arguments du style "comment voulez-vous remplacer le nucléaire" sont secondaires : les dangers inhérents au nucléaire sont simplement inacceptables.
Une centrale est littéralement une bombe à retardement, sans refroidissement, la centrale explose.
Le seul argument : "ça n'arrivera jamais." On n'en sait rien.
Au-delà d'un incident au niveau 4 (local, rayon de 5km) absolument rien n'est prévu.
Moonray
- 01/04/2011 - 23:04
Choix de société en effet, dont l'article ne dit mot
Baumier ne nie pas que l'abandon du nucléaire induira une régression économique. Tout au plus dit-il "c'est déjà le cas". En fait, sans aller jusque là, l'abandon du nucléaire induira et nécessitera un profond changement de société, dont les français ne voudront pas s'ils en perçoivent toutes les conséquences. Et c'est pour cela que cet article se garde bien d'en parler.