En direct
Best of
Best of du 19 au 25 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Yannick Noah se fait plaquer; Julien Doré réfléchit à l'adoption d'un enfant avec Francis Cabrel, Jean Dujardin & Nathalie Péchalat en attendent un 2éme: Kanye West pense être le Moïse du peuple noir, Carla Bruni que Nicolas S. écrit comme Balzac

02.

Un rapport officiel allemand souligne que l’agriculture biologique n’est absolument pas plus durable que l’agriculture conventionnelle

03.

"Olivier véreux de mes c***lles" : Jean-Marie Bigard insulte le ministre de la Santé

04.

Emmanuel Macron s’est souvenu qu’il avait une mère et un père

05.

Darmanin sait tout sur la taqiya. Et il n'aime pas du tout

06.

Nous aurons la Chine de nos mérites

07.

Louis Hausalter : "L'histoire de Marion Maréchal éclaire l’état de décomposition et de recomposition du paysage politique"

01.

Un rapport officiel allemand souligne que l’agriculture biologique n’est absolument pas plus durable que l’agriculture conventionnelle

02.

Yannick Noah se fait plaquer; Julien Doré réfléchit à l'adoption d'un enfant avec Francis Cabrel, Jean Dujardin & Nathalie Péchalat en attendent un 2éme: Kanye West pense être le Moïse du peuple noir, Carla Bruni que Nicolas S. écrit comme Balzac

03.

Un militant communiste assassiné à Saint-Ouen *

04.

Séparatisme : LREM pris dans les phares de la voiture de l’islam politique

05.

Santé mentale : ces millions de Français que la pandémie fait chanceler ou s’écrouler en silence

06.

Journée mondiale d’Alzheimer : comment nos rythmes de sommeil peuvent prédire le moment de l'apparition de la maladie

01.

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

02.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

03.

Édouard Philippe ou le vrai-faux espoir de la droite : radioscopie d’un malentendu idéologique

04.

Nouvelles mesures face au Covid-19 : Gribouille gouvernemental à la barre

05.

Eric Zemmour condamné pour injure et provocation à la haine

06.

J’aime les sapins de Noël : je suis un facho

ça vient d'être publié
pépites > International
Poudrière
Violents affrontements au Haut-Karabakh : l'Arménie et l’Azerbaïdjan au bord de la guerre
il y a 4 min 56 sec
pépites > International
Etats-Unis
Cour suprême : Donald Trump nomme Amy Coney Barrett
il y a 1 heure 25 min
décryptage > International
Suprêmement explosif

Trump a nommé à la Cour suprême une juge extrêmement conservatrice : normal, les États-Unis sont le pays des extrêmes

il y a 3 heures 36 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Tel est sur toi le sceau de ma haine, ou les possédés

il y a 5 heures 2 min
décryptage > Economie
Business

Bourse : les nouveaux gagnants et perdants post-Covid

il y a 5 heures 20 min
décryptage > International
Géopolitique

La Turquie, un enjeu existentiel pour l'Europe et pour le monde arabo-musulman

il y a 5 heures 36 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Poser des plaques de verre sur la banquise pourrait-il sauver les glaces de l’Arctique ?
il y a 5 heures 56 min
décryptage > Société
La responsabilité du gouvernement… et la nôtre...

Covid-19 : à quelles libertés sommes-nous réellement prêts à renoncer pour enrayer l'épidémie ?

il y a 6 heures 25 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Les aidants, ces soutiens vitaux au quotidien pour les personnes âgées et dont la France aura cruellement besoin face au vieillissement de la population

il y a 7 heures 49 min
décryptage > Politique
Il a lu attentivement le Coran

Darmanin sait tout sur la taqiya. Et il n'aime pas du tout

il y a 7 heures 49 min
pépites > Economie
Votation
Les Suisses ont dit "non" à la fin de la libre circulation avec l'Union européenne
il y a 52 min 17 sec
pépites > International
Crise
Bélarus : Loukachenko "doit partir", affirme Emmanuel Macron
il y a 2 heures 2 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Débris spatiaux : la Station spatiale a évité la catastrophe pour la 3e fois cette année ; Un détecteur de vie extraterrestre qui tient dans une boîte à chaussures !
il y a 3 heures 36 min
décryptage > Politique
Biographie

Louis Hausalter : "L'histoire de Marion Maréchal éclaire l’état de décomposition et de recomposition du paysage politique"

il y a 5 heures 12 min
décryptage > International
Relever le nez du guidon

Nous aurons la Chine de nos mérites

il y a 5 heures 27 min
décryptage > Politique
Claque en vue

Sénatoriales : petit panorama des enjeux à surveiller

il y a 5 heures 42 min
décryptage > Science
Inventées ou découvertes ?

Mais au fait, c'est quoi les maths ? Et la petite question candide posée par une ado sur Tik Tok déclencha un grand débat entre scientifiques et philosophes

il y a 6 heures 6 min
décryptage > Economie
Pensée magique

Relance made in France : les impasses du techno-colbertisme

il y a 6 heures 32 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Plongée dans les coulisses de l’organisation de la Convention de la droite : l'engagement de Marion Maréchal et Eric Zemmour en faveur de l’union des droites

il y a 7 heures 49 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Emmanuel Macron où l'art de la mondialisation heureuse

il y a 7 heures 49 min
Dans les coulisses de...

Derrière les murs du Vatican : Rome J+5 après la renonciation de Benoît XVI

Publié le 16 février 2013
Lundi le pape annonçait renoncer à son pontificat. Depuis, l'agitation est à son comble. Retour sur la semaine où tout a basculé au Vatican.
Nicolas Diat
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nicolas Diat est considéré comme un des meilleurs spécialistes du Vatican.  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lundi le pape annonçait renoncer à son pontificat. Depuis, l'agitation est à son comble. Retour sur la semaine où tout a basculé au Vatican.

Atlantico : Depuis que le pape a annoncé sa renonciation, quand l'a-t-on vu en public ?

Nicolas Diat :  Cette semaine, le Saint-Père est apparu quatre fois en public. Lundi pour le consistoire où il a annoncé, en latin, sa renonciation. Ensuite il est apparu une deuxième fois mercredi matin pour l'audience traditionnelle avec les pèlerins, Salle Paul VI, demandant de prier pour lui, pour l'Eglise et pour son successeur. Il est apparu une troisième fois mercredi soir pour la messe des Cendres à la Basilique Saint Pierre de Rome et une nouvelle fois jeudi matin où il a prononcé une conférence « improvisée », sans notes, sans discours préparé par son entourage, devant tous les prêtres et séminaristes de Rome, qui est son diocèse en tant qu'évêque de la ville éternelle.

Comment allait-il lors de chacune de ses sorties ?

Lors de chacune de ces rencontres, il a fait des interventions particulièrement pointues, avec une précision et une finesse intellectuelle telle qu'on lui a toujours connue. Mais il ne fait aucun doute qu’il est vraiment très fatigué, comme une petite flamme qui peut s’éteindre si le vent souffle trop. Mais je crois aussi qu'il ne faut pas minimiser l'émotion que ces jours représentent pour lui. Mercredi soir, la messe à Saint Pierre de Rome était un moment assez extraordinaire. Une messe d'adieu d’un Pape, unique dans l'histoire de l'Eglise. A la fin de la cérémonie, il a été applaudit pendant près de dix minutes et cela aurait pu durer plus longtemps s'il n'avait pas demandé lui-même aux fidèles d’interrompre les applaudissements. Il vit ce moment comme une dernière épreuve émotionnelle.

Depuis l'annonce de cette renonciation quelle est l'ambiance à Rome et au Vatican ?

Le temps s’est accéléré et en même temps, il s’est aussi arrêté. Les fidèles ne réalisent pas vraiment que dans quelques jours ils ne verront plus jamais Benoît XVI. La surprise a été forte. Il y a un vrai choc aussi pour les habitants de Rome. Beaucoup de cardinaux confient à voix basse que Benoît XVI leur avaient demandé de prier, pour lui et pour sa mission. Aujourd'hui, Benoît XVI part et ces prélats se demandent s'ils ont vraiment aidé le Saint Père comme ils auraient du le faire. Je ne dis pas qu'ils se sentent coupables mais je pense qu'il y a une vraie tristesse coupable qui enveloppe les esprits.

La date du conclave pourrait être avancée. Est-ce une forme de précipitation ou est-ce dans la logique des choses ?

Oui, c'est dans l'air du temps. Cela pourrait être avancé au 10 mars. Il y a là une certaine logique dans la mesure où la semaine Sainte, qui commence après le dimanche des Rameaux, cette année le 24 mars, est un moment très important. La fête de Pâques est le sommet de la vie de l'Eglise, il serait tout de même étrange qu'elle n'ait pas de Pape pour les Rameaux et la Semaine Sainte. Par ailleurs, les cardinaux du monde entier viendront à Rome dès le 27 février afin d'assister à la dernière audience de Benoît XVI, et en cela à ses derniers adieux publics.

Comment les cardinaux se préparent au futur ? Y a-t-il des favoris qui se détachent ?

Parmi les Italiens, il y a toujours deux favoris, les cardinaux Scola et Bagnasco. Plus qu'en début de semaine, le cardinal africain Robert Sarah revient dans beaucoup de conversations. Né en 1945, ce Guinéen est présent à Rome et s'occupe du conseil pontifical Cor unum, une congrégation caritative. Il est vrai qu’il s’agit d’un homme tout à fait exceptionnel. On sent qu'il y a un certain nombre de réflexions autour de son nom.

En 2005, il y avait eu des fuites. Comment le Vatican compte-t-il s'y prendre cette fois-ci ?

Effectivement, une rumeur circule beaucoup dans Rome, selon laquelle en 2005 un cardinal serait entré au conclave avec son téléphone portable – ce qui est bien sûr absolument interdit. Il semble donc que des précautions soient prises, et redoublent même d'intensité. De même, il ne faut pas oublier qu'en septembre 2005, un cardinal a donné à la revue de géopolitique Limes le détail des scrutins. La gendarmerie pontificale et son commandant Domenico Giani coordonneront l'ensemble des mesures permettant de respecter le secret de l’élection. Enfin, le Vatican sort à peine de l’affaire Vatileaks où des dizaines de notes confidentielles des appartements pontificaux ont échoué dans un livre à scandale…

Propos recueillis par Maxime Ricard

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
géodith
- 16/02/2013 - 14:46
Je suis toujours surprise de ne pas entendre
un mot sur la maladie de Parkinson de Ben !
C'est tabou ?