En direct
Best of
Best of du 13 au 19 juillet
En direct
© Reuters
Parmi les victimes se trouvent un Français, Yann Desjeux, âgé d'une cinquantaine d'années ainsi qu'un Américain.
Live

En Algérie, 7 otages étrangers ont péri et 11 ravisseurs ont été abattus dans l'assaut final

Publié le 19 janvier 2013
Laurent Fabius aurait déjà confirmé qu'un otage français était décédé lors de l'opération militaire algérienne sur le site d'In Amenas, où de nombreux Algériens et expatriés ont été pris en otage par des islamistes. Le bilan provisoire des morts est estimé entre 25 et 27 otages.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Laurent Fabius aurait déjà confirmé qu'un otage français était décédé lors de l'opération militaire algérienne sur le site d'In Amenas, où de nombreux Algériens et expatriés ont été pris en otage par des islamistes. Le bilan provisoire des morts est estimé entre 25 et 27 otages.
Ce qu'il faut retenir
 
  • un otage français est mort, trois ont été sauvés selon Laurent Fabius
  • le bilan provisoire des morts est estimé entre 25 et 27 otages
  • 7 otages étrangers ont péri et 11 ravisseurs ont été abattus dans l'assaut final lancé samedi matin par les forces spéciales algériennes
  • 500 Algériens auraient été libérés
  • l'un des chefs du groupe islamiste a été tué dans l'assaut
  • Les terroristes réclament "l'arrêt de l'agression" au Mali
     
 

Retrouvez ici notre live du jeudi 17 janvier

Retrouvez ici notre live du vendredi 18 janvier

 

 

19h :

 

Un porte-parole du groupe terroriste la Katiba "Signataires par le sang", Hassan Ould Khelil, a accusé l’armée militaire algérienne d’avoir assassiné les otages étrangers détenus au site gazier d’In Amenas.  Selon ce chef djihadiste « un général des services de renseignement algériens a refusé de négocier avec nos éléments et a ordonné l’assaut contre les 4X4 qui transportaient des otages » a-t-il confié au site mauritanien Sahara Médias.

 

18h : 85 otages sur 132 auraient été libérés

 

La télévision Ennahar TV a diffusé une vidéo où l’on voit les cadavres d’otages algériens et étrangers. Cette vidéo montre entre 8 et 9 cadavres qui gisent sur le sol saharien. Une source militaire confirme la libération de 85 otages étrangers sur les 132 qui travaillaient dans cette base on ignore le sort des autres restants à savoir 47 personnes.

 

L’Algérie est désormais pleinement entrée dans la crise du Sahel: L’attaque conduite par Aqmi le 16 janvier cont... bit.ly/10qj0cW

— TSA Algérie (@TSAlgerie) Janvier 19, 2013

 

Un notable d’In Amenas à TSA : les 16 otages étrangers libérés aujourd’hui étaient cachés dans la base de vie.tsa-algerie.com/divers/prise-d…

— TSA Algérie (@TSAlgerie) Janvier 19, 2013

 

 

15h50 : le bilan provisoire des morts est estimé entre 25 et 27 otages

 

Les forces militaires confirment que le groupe terroriste était composé de personnes de diverses nationalités, sans pour autant préciser de quels pays elles étaient originaires. Des étrangers faisaient partie des ravisseurs, comme cela avait été évoqué hier.

 

Le bilan provisoire des morts est estimé entre 25 et 27 otages étrangers et algériens depuis le début de l’attaque, d’après l’AFP.

William Hague, Le chef de la diplomatie britannique, est inquiet, il a déclaré que Londres était sans nouvelle de moins de dix ressortissants britanniques dans le secteur.

 

15h40 : 7 otages étrangers sont morts ainsi que 11 ravisseurs dans l'assaut final

 

Sept otages étrangers ont péri et 11 ravisseurs ont été abattus dans l'assaut final lancé samedi matin par les forces spéciales algériennes sur le site gazier du Sahara algérien, a-t-on appris de source de sécurité algérienne. 

"L'assaut a été donné en milieu de matinée. Onze terroristes ont été abattus et les otages étrangers ont péri. Nous pensons qu'ils ont été assassinés en représailles", a déclaré cette source à l'AFP. 

Les installations du site sont en cours de déminage par les forces de l'ANP, annonce Sonatrach.tsa-algerie.com/divers/prise-d…

— TSA Algérie (@TSAlgerie) Janvier 19, 2013

 

13h :

 

Les corps brulés de 15 personnes auraient été retrouvés sur place sans avoir pu être identifiés.

 

12h50 : le chef des assaillants islamistes serait un nigérien

 

Selon le réseau de surveillance des réseaux islamistes SITE, qui cite plusieurs agences mauritaniennes, l'homme qui mène la prise d'otages serait Abdul Rahman al Nigeri, un combattant nigérien très proche de Mokhtar Belmokhtar, dirigeant de la «Brigade al-Moulathamin» (les "Signataires par le sang"). Une photo a été diffusée via l'agence de presse mauritanienne ANI.

 

 

 Il n'y a plus de Français retenus sur le site gazier de In Amenas en Algérie, a indiqué aujourd'hui Jean-Yves Le Drian. Le ministre de la Défense s'exprimait lors d'une interview télévisée sur France 3 Bretagne. Prié de confirmer qu'il n'y a plus de Français pris en otage sur le site gazier, il a répondu: "Oui. Il y a aujourd'hui, à notre connaissance, un Français qui a été tué, malheureusement, et des Français qui ont été libérés." Le ministre n'a cependant pas confirmé la présence d'un Français parmi les ravisseurs.

 

11h : réunion prévue à Abidjan au sujet du déploiement d'une force d'intervention au Mali

Abidjan


Un sommet doit s'ouvrir samedi matin en présence des chefs d'Etat d'Afrique de L'Ouest, pour discuter du déploiement d'une force d'intervention au Mali, où une insurrection islamiste sévit dans le Nord du pays. Cette insurrection et l'intervention militaire de l'armée malienne, épaulée par l'armée française, sont à la source de la prise d'otages sur le site d'In amenas en Algérie, les ravisseurs islamistes réclamant l’"arrêt de l'agression" au Mali. L'assaut de ce groupe djihadiste a porté un coup à la stratégie antiterroriste algérienne, qui peine à se tenir à l'écart de l'insurrection islamiste à ses frontières, et qu'elle espérait contenir au Mali et au Niger.

Au Mali, l'opération Serval se poursuit. L'armée malienne, aidée par l'armée française, a repris la ville de Konna qui était sous l'emprise des islamistes. La prise de Konna par les islamistes avait été le déclencheur de l'intervention française au Mali. L'armée poursuit ainsi sa progression vers le Nord.

l'armée, appuyée par les troupes françaises, a repris la ville de Konna aux islamistes.

10h30 :

 

De source sécuritaire, plus de 500 Algériens ont été libérés.

 

"On est venus pour renforcer l'islam, pour apprendre aux États-Unis ce que c'est que l'islam" : c'est ainsi que se seraient exprimés les preneurs d'otages selon un témoin.

 

 9h45 : trois otages roumains libérés

Dans la nuit de vendredi à samedi, trois otages roumains ont été libérés.

Parmi les victimes se trouvent un Français d'une cinquantaine d'années, Yann Desjeux, ainsi qu'un Américain. Dans la nuit de vendredi à samedi, le Conseil de sécurité de l'ONU a "condamné dans les termes les plus vifs l'attaque terroriste à In Amenas".

 

 


Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls a appelé à la prudence concernant les informations diffusées.

 




Vendredi 18...

21h50 :

Selon le quotidien algérien El Watan, le Groupement d’intervention spéciale (GIS) est parvenu à capturer un terroriste parmi les ravisseurs lors de l’assaut ; les sources sécuritaires qui n’ont pas précisé sa nationalité.

21h40 : Un bilan officiel fait état de 12 morts civiles et 18 terroristes

L'information est relayée par le journaliste algérien Rabia Mahrez.

#InAménas Premier bilan officiel 12morts coté civiles et 18 terroristes abattu. Action de #ANP toujours en cours.

— Rabia Mahrez (@mahrezrabia) Janvier 18, 2013

 

L’opération terrestre menée par l’Armée Nationale Populaire est normalement terminée, selon Algérie Focus. Les gendarmes enquêtent et recueillent des informations auprès des otages algériens libérés. Les terroristes ont-ils bénéficié du soutien de complices si parmi les travailleurs du site gazier ? Depuis 12h30, des centaines d’otages algériens sont à la brigade de gendarmerie d’In Amenas où ils sont interrogés les uns après les autres pour savoir leur version des faits.

Certains otages ont été relâchés mais beaucoup sont encore à In Amenas au niveau de l’hôpital de campagne installé par les forces militaires.
 

De son côté, le spécialiste Mohamed Sifaoui procède à des mises au point linguistiques sur Twitter :

Pour tous nos amis et principalement Laurent Delahousse : La prononciation de #InAmenas c'est Aïn Aménass (phonétique) @laurentdelahous

— Mohamed Sifaoui (@Sifaoui) Janvier 18, 2013

 

 21h : l'otage français mort serait le responsable de la sécurité du site gazier

La journaliste Leila Beratto cite un de ses confrères :

Selon un confrère, Yann Desjeux, l'otage français décédé, était le responsable de la sécurité du site de #Inamenas #algerie #otage

— Leila Beratto (@LeilaBeratto) Janvier 18, 2013


"Je présente, au nom du gouvernement, mes condoléances les plus sincères à la famille de Yann Desjeux et à celles des autres victimes qui ont péri du fait de cette prise d'otages", a déclaré Laurent Fabius, ajoutant que trois autres otages français ont pu être sauvés et sont en vie.

20h45 : un otage français tué pendant le raid, selon Laurent Fabius

Le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius annonce qu'un otage français a été tué pendant le raid de l'armée algérienne sur le site gazier. 

19h30 : 7 otages étrangers seraient encore détenus

#Algérie : l'agence mauritanienne ANI affirme que les jihadistes détiennent encore sept otages étrangers #InAmenas

— Jeune Afrique Direct (@Direct_JA) Janvier 18, 2013

 

19h20 :

Questionnée au sujet de l'offre faite par les ravisseurs de libérer des Américains en échange d'islamistes détenus aux Etats-Unis, la porte-parole du département d’Etat américain, Victoria Nuland, a expliqué que les Etats-Unis refuseront catégoriquement de négocier avec des "terroristes". La politique de l’Algérie de non-négociation est donc également partagée par les Etats-Unis.

19h10 :

Un article de Challenges relaie le point de vue étonnant d'un expert britannique de la région Sahel, Jeremy Keenan, qui envisagela possibilité que l'Etat algérien soit  "complice" de l'opération terroriste. Dans une interview vidéo diffusée à l'été 2012, ce professeur à Université de Londres avait déjà accusé les services de sécurité algériens de double jeu avec les groupes djihadistes. 

Une chaine algérienne de télévision liste les armes qui ont servi à la prise d'otages :

Missiles , lance roquette mitraillettes etc ce sont les armes que détenaient les terroristes #algerie TV

— Tahar Hani (@taharhani) Janvier 18, 2013

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ces raisons pour lesquelles le marché de l’immobilier n’est pas vraiment favorable à ceux qui veulent se loger malgré des taux d’intérêt historiquement bas

02.

Un million de personnes veulent envahir la zone 51 aux Etats-Unis

03.

Les accusations de racisme et de sexisme portées contre Zohra Bitan pour avoir critiqué les tenues et la “coupe de cheveux sans coupe” de Sibeth NDiaye sont-elles justifiées ? Petits éléments de réflexion

04.

Dépenses publiques : Emmanuel Macron s’est-il définitivement converti au chiraquo-hollandisme ?

05.

Implants cérébraux : se dirige-t-on vers un accroissement des inégalités sans précédent dans l’histoire de l’humanité ?

06.

Vous croyez que l'Algérie a gagné par 1:0 ? Erreur : le score final est de 3:0 !

07.

Risque terroriste : British Airways et la Lufthansa suspendent des vols vers l'Egypte

01.

Lady Gaga : « Rédactrice en chef internationale »

01.

Ces raisons pour lesquelles le marché de l’immobilier n’est pas vraiment favorable à ceux qui veulent se loger malgré des taux d’intérêt historiquement bas

02.

Camille Combal et Heidi Klum mariés en secret ; Karine Ferri &Nabilla, Kate &Meghan : tout était faux !; Libertinage et infidélités lesbiennes : Stéphane Plaza & Miley Cyrus assument; Brad Pitt & Angelina Jolie se réconcilient par surprise

03.

Les accusations de racisme et de sexisme portées contre Zohra Bitan pour avoir critiqué les tenues et la “coupe de cheveux sans coupe” de Sibeth NDiaye sont-elles justifiées ? Petits éléments de réflexion

04.

Le Sénégal triompha de la Tunisie par 1-0 : les supporters sénégalais se livrèrent alors en France à une orgie de violences

05.

Lignes de fractures : ce que les drapeaux algériens nous révèlent de l’état des Français (et des nouveaux clivages politiques)

06.

Critiquée pour son poids, Miss France réplique : "Moi au moins, j’ai un cerveau"

01.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

02.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

03.

Face au "séparatisme islamiste" qui menace l’unité de la France, la tentation de "l’autonomie relative"...

04.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

05.

François de Rugy a démissionné

06.

Les trois (fausses) excuses de Macron pour ne pas mettre en œuvre son programme de réduction de dépenses publiques

Commentaires (23)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
jlbaty
- 19/01/2013 - 22:32
einstein
I manq es touc e à ta ablet e , c' emb tanb
einstein42
- 19/01/2013 - 22:16
@iglini
je t'aprend que l'on ne fait pas une omelete sans caser des oeux
igligli
- 19/01/2013 - 22:07
Interêt y
Il faut être le régime algérien pour pouvoir transformer une aussi grande catastrophe que celle qui vient d'avoir lieu à Ain Amenas en victoire historique, un carnage d'une brutalité inouïe en exploit