En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'inspirer

02.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

03.

Haro sur le nucléaire et l'hydraulique: l’Europe frappée d’imbécillité énergétique ?

04.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

05.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

06.

70.000 euros par mois en 2019, une Bentley, un bateau, des appartements et maisons, le ministre de la Justice dévoile son patrimoine

07.

À la veille du Black Friday, des employés d'Amazon Allemagne se mettent en grève

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

05.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

03.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

04.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

05.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

06.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

ça vient d'être publié
décryptage > Terrorisme
Justice

Procès de l’attentat de Villepinte : l’Iran en ligne de mire

il y a 6 min 58 sec
pépites > International
Petit pas
Donald Trump a déclaré hier qu'il partirait de la Maison Blanche après l'intronisation de son rival mais il aura du mal car il y a eu une "fraude massive"
il y a 27 min 7 sec
décryptage > Europe
Wirecard, Volkswagen...

Peut-on encore avoir confiance dans le capitalisme allemand ? Une série de scandales laissent planer le doute

il y a 1 heure 1 min
décryptage > Economie
Solutions pour sauver les emplois

Voilà comment le Covid-19 a exacerbé la fracture entre travailleurs qualifiés et non qualifiés malgré les dispositifs de chômage partiel

il y a 1 heure 27 min
décryptage > Santé
Lutte contre la pandémie

Recul du Covid : ces (mauvais) chiffres qui relativisent le satisfecit que décerne Olivier Véran à la France

il y a 2 heures 11 min
light > Insolite
Aux décibels
Si le comptoir vous manque, vous pouvez toujours écouter le brouhaha des cafés en streaming
il y a 18 heures 18 min
pépites > Justice
Bavure
Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus
il y a 19 heures 27 min
pépites > France
Justice
Quatre adolescents placés en garde à vue dans le cadre de l'enquête de l'assassinat de Samuel Paty
il y a 20 heures 25 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Macron : tout faire pour éviter une contamination de la grogne sociale et surtout une résurgence poujadiste.

il y a 22 heures 58 min
décryptage > France
Derrière les annonces

Ce qui se cache vraiment derrière "l'inégal sens des responsabilités" évoqué par Emmanuel Macron à propos des failles françaises face au Covid

il y a 23 heures 37 min
décryptage > International
Opérations américaines en Afrique

Un Officier de la CIA mort au combat en Somalie

il y a 22 min 30 sec
rendez-vous > International
Géopolitico-scanner
Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?
il y a 38 min 52 sec
pépites > Société
Couac
A peine voté, l'article 24 de la loi sécurité globale va être réécrit par une commission indépendante : la majorité est énervée
il y a 1 heure 25 min
décryptage > France
Forces de l'ordre

Violences contre un producteur : ce problème d’encadrement de la police nationale auquel doit absolument s’attaquer le gouvernement

il y a 1 heure 53 min
décryptage > International
Attractivité

Shanghai remplace Londres comme ville la plus connectée au reste du monde : l’Asie a-t-elle définitivement supplanté l’Occident avec le Covid ?

il y a 2 heures 36 min
pépites > Politique
Bien installé
Selon un sondage, Laurent Wauquiez remporterait largement les régionales en Auvergne-Rhône-Alpes
il y a 19 heures 6 min
pépites > International
Problème Européen
À la veille du Black Friday, des employés d'Amazon Allemagne se mettent en grève
il y a 20 heures 6 min
rendez-vous > Politique
Revue de presse des hebdos
L’actualité grise Macron dans « sa vision romanesque de la vie »; Le PS clarifie sa ligne sur la laïcité, EELV s’embrouille sur la sienne; Hidalgo s’inquiète de l’impact du gauchisme des Verts (sur son image); Mélenchon peu présidentiable aux yeux des Fra
il y a 20 heures 46 min
décryptage > Environnement
Ecologie

Ecocide : entre impensés, mal-pensé et arrières pensées, un nouveau délit à l’application piégée

il y a 23 heures 9 min
pépite vidéo > Sport
R.I.P
Maradona s'en va, les Argentins célèbrent leur héros national
il y a 1 jour 24 min
© Reuters
"La Grèce est l’une des portes d’entrée les plus vulnérables de l’espace européen et la Turquie voisine a un problème d’immigration aigu en raison du drame syrien."
© Reuters
"La Grèce est l’une des portes d’entrée les plus vulnérables de l’espace européen et la Turquie voisine a un problème d’immigration aigu en raison du drame syrien."
La semaine Goldnadel

En Grèce aussi, un double discours hypocrite régit les débats sur l'immigration

Publié le 06 août 2012
Autres sujets de la semaine : les propos de Ségolène Royal concernant Najat Vallaud Belkacem et la rivalité des deux sénateurs de droite Jean-Louis Masson et François Grosdidier.
Gilles-William Goldnadel
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gilles-William Goldnadel est un avocat pénaliste aux prises de position contestataires, président fondateur d'Avocats sans frontières. Il fut le défenseur des accusés dans les affaires Sentier I et Sentier II, ainsi que dans l'Angolagate. Il est...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Autres sujets de la semaine : les propos de Ségolène Royal concernant Najat Vallaud Belkacem et la rivalité des deux sénateurs de droite Jean-Louis Masson et François Grosdidier.

Le sujet épineux de l'immigration en Grèce

La semaine dernière, j’évoquais cette crise de tétanie métaphysique qui frappe l’Europe depuis quatre décennies, concernant la question de l’immigration.

L’impossibilité physique et morale de pouvoir dire non à un étranger, « tu n’entreras pas, ceci est ma maison, ceci est ma nation ».

Les nouvelles qui nous viennent aujourd’hui de Grèce confirment en tout point ce sombre diagnostic. Elle montre également combien le discours médiatique et politique sur la question qui fâche est marqué par l’hypocrisie.

Depuis hier, le gouvernement grec, dominé par les conservateurs et les socialistes modérés, a décidé de respecter les promesses tenues pendant la campagne électorale qui consistaient à faire respecter les lois de la république hellénique en matière de flux migratoires.

Las ! Il a suffi que le gouvernement passe des paroles aux actes pour qu’une certaine presse pousse des cris d’orfraie (voir le reportage de TV5 dimanche soir qui laisse à penser que l’extrême droite grecque est derrière le rideau) ou que l’extrême gauche grecque compare l’action menée à des « Pogroms » référence à la souffrance juive aussi obligatoire qu’indécente.

Pourtant, le cas grec est l’un des moins discutables en matière de respect de la législation sur les droits et devoirs des étrangers : la Grèce est en faillite, elle ne peut se permettre aucunement d’accueillir plus d’étrangers en situation irrégulière sur son territoire, la nervosité de la population est à son paroxysme a fortiori lorsque d’inévitables problèmes de sécurité viennent se surajouter.

En outre, la Grèce est l’une des portes d’entrée les plus vulnérables de l’espace européen et la Turquie voisine a un problème d’immigration aigu en raison du drame syrien.

Dans ce contexte, nul n’a critiqué la manière dont le gouvernement grec s'y est jusqu’à présent pris pour faire respecter une loi dont personne ne conteste par ailleurs l’aspect désagréable. En général, c’est précisément à l’Etat qu’incombe cette désagréable mission, puisque c’est lui qui dispose du droit d’utiliser la violence nécessaire, au sens où Max Weber l’entendait.

Pourtant, c’est dans ce cadre légal et à la légitimité politique et morale indiscutable que nos prétendues belles consciences vont se mettre à pérorer. Quoique leur discours officiel consiste à dire qu’il faut tout faire pour faciliter la vie et l’intégration des immigrés en situation régulière et dont la présence ne poserait aucun problème quel qu’en soit le nombre, il faudrait également faire respecter la loi concernant les étrangers en situation irrégulière – et c’est là où réside l’hypocrisie- leur discours change radicalement dès lors que précisément un policier montre le bout de son nez – sans parler de sa matraque - pour faire respecter ce discours.

C’est dans cette faille béante, entre le dit et le non-fait que l’Europe, peu à peu, se meurt.

Le talent de Najat Vallaud Belkacem ne se résume pas à ses origines

C’est dans ce contexte, que je souhaite revenir sur les curieux propos qu’a prononcé Ségolène Royal concernant Najat Vallaud Belkacem.

La première ayant en effet indiqué que la seconde devrait se rappeler qu’elle ne serait jamais devenue ce qu’elle est aujourd’hui sans être une immigrée.

Il est des jours où Ségolène Royal rendrait sympathique Valérie Trierweiler. Au lendemain de sa défaite électorale, n’était-ce pas déjà elle qui qualifiait de traitre son vainqueur sous le prétexte que celui-ci avait été élu avec des voix de droite… Mais revenons-en à Najat Vallaud Belkacem. Quelle étrange question qui montre à quel point le problème des origines obsède précisément ceux et celles qui en font commerce. Vais-je me demander si Ségolène Royal ne serait pas devenue ce qu’elle est si elle n’avait pas été affublée d’un gentil petit minois ? Vais-je me demander si Charlotte Gainsbourg ne serait pas devenue, en dépit de son talent, ce qu’elle est sans être la fille de son père ? Et tant qu’à faire ne pourrais-je pas poser le même type de question à Madame Aubry ou à Monsieur Baroin ?

En ce qui me concerne, et bien que je sois loin de partager les idées de Mme Vallaud Belkacem, il me semble que son talent peut expliquer bien des choses sans avoir à  poser publiquement -et apparemment impunément- des questions saugrenues.

La meilleure manière d'éliminer son rival politique

La presse hexagonale fait depuis quinze jours ses choux gras sur la rivalité fratricide des deux sénateurs de droite, messieurs Masson et Grosdidier.

Le second ayant été pris si j’ose dire la langue dans le sac dans le cadre d’une conversation enregistrée dans laquelle il envisageait de piéger son rival obsessionnel au moyen d’une jeune et accorte créature marocaine.

Je dirais tout d’abord que la manière goguenarde dont beaucoup d’échotiers ont renvoyé dos à dos les deux protagonistes fait injure au premier, qui, à ma connaissance m’a tout l’air d’une victime.

Je veux surtout faire ici observer, sur le fond, qu’aujourd’hui la manière la plus commode de perdre un rival, un ennemi, un concurrent politique ou commercial est de monter une supercherie à caractère sexuel. Dans ce cadre, les accusations de la prétendue harcelée ou violée sont prises sans grands égards pour les droits de l’accusé. C’est sur cette base que j’ai été conduit à prendre dans ces colonnes des positions dans les affaires opposant Dominique Strauss Kahn à mesdames Diallo et Banon qui ne m’ont pas rapporté que des ami(e)s.

Entre droits de l'hommisme et antisionisme

Alors que la Syrie s’enfonce, jour après jour, nuit après nuit, dans une horreur sans fin. Alors que l’Egypte, elle aussi est menacée par les djihadistes quand ce n’est pas tout simplement par les Frères musulmans, le Monde n’a pas trouvé plus urgent que de publier un articulet émanant d’un responsable de la Fédération internationale des droits de l’homme (FIDH) que je ne connais pas et de Michel Tubiana, représentant d’une organisation euro-méditerranéenne que je connais et dont la finesse d’analyse ne m’a jamais beaucoup frappé. On aurait pu penser qu’eu égard au malheur des populations de Syrie, ces droits de l’hommistes auraient pu enfin sortir de leur torpeur.

A longueur d’éditoriaux, je me suis ici étonné combien les rues de Paris étaient vides de ces manifestants en kéfié, pourtant toujours alertes lorsqu’il s’agit de défiler pour Gaza et Ramallah.

Et bien non, messieurs Souhayr Belhassen et Michel Tubiana  n’ont pas trouvé plus urgent que de pondre un article dans lequel ils réclament la fin de la complaisance européenne à l’égard d’Israël. Dans une argumentation assez surréaliste, ils expliquent que les peuples arabes étant sur le point de conquérir leur liberté, il doit en être de même pour le peuple palestinien. Droits de l’homme ! Droits de l’homme ! Que de cochonneries on commet en ton nom !

"Terre promise, trop promise" de Nathan Weinstock

Dans ce cadre de réflexion, je ne saurais trop recommander la lecture de l’ouvrage édifiant de Nathan Weinstock récemment publié chez Odile Jacob et intitulé « Terre promise, trop promise ». Nathan Weinstock est un juriste et historien clairement engagé à gauche mais qui n’a certainement pas renoncé à l’objectivité intellectuelle. Il a été pourtant l’auteur dans ses vertes années d’un très antisioniste « Le sionisme contre Israël » dont il se repent quelque peu aujourd’hui, avec humour. Quoi qu’il en soit, son livre roboratif est riche d’enseignements qui prendront à rebrousse-poil bien des lecteurs :

Chez les uns, il heurtera ceux qui pensent, contre moi, que le peuple arabe de Palestine n’est qu’une chimère. Weinstock montre comment, au moins depuis 1920, celui-ci était déterminé à s’organiser politiquement.

Chez les autres, Weinstock montre combien dès le départ ce mouvement national indiscutable a été travaillé par l’islamisme et l’antisémitisme les plus obsessionnels. Il montre également, documents à l’appui, comment dès 1920 les afides du grand Mufti de Jerusalem était déterminés à procéder à une épuration ethnique. Au besoin, en terrorisant au préalable et en assassinant les arabes plus modérés, enclins au compromis.

Les choses ont-elles tellement changé depuis ?

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (14)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
jgloppe
- 10/08/2012 - 12:05
Merci
Comme a chaque fois que je te lis, bouffée d'oxygène! Merci.
PS : Je crois que tu connais mon père qui a écrit un livre intitulé : "idéologie et religion, une passion amoureuse".
Bon week end!
consulaire
- 08/08/2012 - 23:03
Merci Mr Goldnel.
Merci Mr Goldnel.
consulaire
- 08/08/2012 - 23:02
Faudra que les peuples
Faudra que les peuples d'Europe reprennent leur destin en main ! puisque ceux qui sont sensé les défendre se montrent totalement incapables. la soirée où l'on voit montebourg se croyant en algérie est à vomir ! mais pas surprenante ! ces pauvres arabes, toujours à la traine de la civilisation européenne, à "jouer" les européens, quand un avicenne, un averroes pastichaient, plagiaient les auteurs grecs; comme un tariq ramadan qui se dit de culture européenne, comme si une aussi riche et prodigieuse culture était compatible avec les appels au crime, le sectarisme, l'intolérance d'un coran, "l'arrièrisme" qui s'y déploie ! Evidemment, il faut mettre fin à l'immigration en Europe !