En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

02.

Producteur tabassé : Agnès Pannier-Runacher estime que les policiers "ont franchi la ligne rouge"

03.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

04.

Un archéologue britannique fouille les décombres d'une maison, située sous un couvent de Nazareth, qu'il croit être celle où le Christ a vécu enfant

05.

Donald Trump a déclaré hier qu'il partirait de la Maison Blanche après l'intronisation de son rival mais il aura du mal car il y a eu une "fraude massive"

06.

70.000 euros par mois en 2019, une Bentley, un bateau, des appartements et maisons, le ministre de la Justice dévoile son patrimoine

07.

Recul du Covid : ces (mauvais) chiffres qui relativisent le satisfecit que décerne Olivier Véran à la France

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

05.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Clint et moi" de Eric Libiot : à la fois amusante et érudite, l’exploration d’un géant du cinéma américain par un critique de grande notoriété

il y a 5 heures 37 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Voyage sur la route du Kisokaidō, de Hiroshige à Kuniyoshi" au Musée Cernuschi : les relais-étapes de la route emblématique du Kisokaidō par les maîtres de l'estampe japonaise du XIXe siècle, 150 œuvres magnifiques

il y a 5 heures 59 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Je ne vis que pour toi" de Emmanuelle de Boysson : le Paris saphique, littéraire et artistique du début du XXe siècle. Un mélange subtil de fiction et de réel

il y a 6 heures 41 min
pépites > Justice
Justice
Affaire Carlos Ghosn : Rachida Dati a été placée sous le statut de témoin assisté
il y a 8 heures 53 min
pépites > Terrorisme
Justice
Attentat de la rue des Rosiers : la Norvège autorise l'extradition d'un suspect vers la France
il y a 10 heures 6 min
pépites > International
Opération spéciale ?
Iran : un responsable du programme nucléaire, Mohsen Fakhrizadeh, aurait été assassiné
il y a 10 heures 34 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand Cédric se veut soutenable et quand Franck prend son pied : c’est l’actualité frimaire des montres
il y a 12 heures 33 min
pépites > Religion
Vatican
Coronavirus : une crise qui révèle ce qu'il y a dans nos coeurs estime le pape dans une longue tribune publiée par le New York Times où il évoque en détail la grave maladie qui l'a touché dans sa jeunesse
il y a 14 heures 22 min
décryptage > Politique
Stratégie de lutte contre le virus

Pour protéger mamie du Covid, le gouvernement veut la pousser dans les orties

il y a 15 heures 32 min
pépites > Politique
Couac
Article 24 : le ministre des Relations avec le Parlement déclare que les députés auront le dernier mot
il y a 16 heures 11 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le pouvoir de la destruction créatrice" de Philippe Aghion, Céline Antonin et Simon Bunel : le capitalisme ? Une formidable capacité à créer de la croissance grâce à son pouvoir de destruction… Remarquable démonstration

il y a 5 heures 46 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'historiographe du royaume" de Maël Renouard : à la cour d'Hassan II, les caprices d’un roi et le sort du courtisan malgré lui. De belles pages romanesques mais quelques digressions sans intérêt pour le récit

il y a 6 heures 28 min
pépites > Politique
Ces images "nous font honte"
Producteur passé à tabac par des policiers : Emmanuel Macron réagit dans un long texte sur Facebook
il y a 7 heures 8 min
pépites > France
Lutte contre le séparatisme
Le CCIF, menacé de dissolution par le gouvernement, annonce s'être auto-dissous
il y a 9 heures 41 min
pépites > Politique
Couac
Castex en marche arrière toute : finalement la "commission indépendante" ne réécrira pas l'article 24 de la loi "sécurité globale"
il y a 10 heures 23 min
light > Media
Esprit Canal
Sébastien Thoen aurait été viré de Canal+ après sa parodie de Pascal Praud pour Winamax
il y a 10 heures 53 min
light > Religion
Archéologie
Un archéologue britannique fouille les décombres d'une maison, située sous un couvent de Nazareth, qu'il croit être celle où le Christ a vécu enfant
il y a 13 heures 41 min
décryptage > High-tech
Usage d'Internet

Nos e-mails sont-ils vraiment une menace pour l'environnement ?

il y a 14 heures 57 min
pépite vidéo > Politique
"Images insoutenables"
Producteur tabassé : Agnès Pannier-Runacher estime que les policiers "ont franchi la ligne rouge"
il y a 15 heures 58 min
décryptage > Justice
Législation

Haine en ligne : à Bruxelles comme à Paris, une réponse législative pas à la hauteur du défi sociétal

il y a 16 heures 13 min
© Reuters
Pour l’INSEE, le nombre de chômeurs en métropole dépassera sans doute les 3 millions avant la fin de l’année.
© Reuters
Pour l’INSEE, le nombre de chômeurs en métropole dépassera sans doute les 3 millions avant la fin de l’année.
Chroniques du pot aux roses

A quel moment la montée du chômage provoquera-t-elle la descente aux enfers du gouvernement ?

Publié le 25 juillet 2012
Mais aussi cette semaine : la politique vaine menée par Arnaud Montebourg dans le dossier PSA et la réaction des députés UMP face à la robe de Cécile Duflot.
Serge Federbusch
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Serge Federbusch est président du Parti des Libertés, élu conseiller du 10 ème arrondissement de Paris en 2008 et fondateur de Delanopolis, premier site indépendant d'informations en ligne sur l'actualité politique parisienne.Il est l'auteur...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Mais aussi cette semaine : la politique vaine menée par Arnaud Montebourg dans le dossier PSA et la réaction des députés UMP face à la robe de Cécile Duflot.

1 - Montebourg : le Zébulon du redressement productif

Tournicoti, tournicoton ! Je vous parle d’un temps que les moins de quarante ans de télévision ne peuvent pas connaître : celui du « Manège enchanté », dessin animé qui distrayait les chérubins de la fin des années 1960. Ce manège était actionné par un personnage pontifiant et décalé : le Père Pivoine. Il ré-enchantait le rêve français en vous transportant au pays du Bois Joli et distribuait des bisous aux enfants. Tout rapprochement avec une récente campagne électorale et un certain président serait fâcheux. Parmi ses acolytes de cocasse mémoire, on se souvient avant tout de Zébulon, tout rouge et monté sur ressort, tournant sur lui-même tel un toton sur une table de jeu.

Et bien, révélons-le à nos lecteurs, notre ministre productivement redressé, le bien malheureux Montebourg, en est la parfaite réincarnation ! Courant de-ci, de-là, multipliant les déclarations comminatoires à l’endroit de chefs d’entreprise qui se battent pour la survie de leurs marques, persuadé que son verbe infléchira la course du réel et la dure loi de rentabilité qui s’applique à tous sauf aux ministres socialistes, il est la parfaite démonstration que l’action est soluble dans l’agitation. Il suffit de voir le sourire ironique des opérateurs de téléphonie mobile conviés aux réunions qu’il organise pour se rendre compte qu’il a au moins le mérite d’amuser la galerie. Tables rondes, grandes conférences sociales, manège enchanté … depuis deux mois, nous tournicotons pour de bon.

Tournicoti, Tournicoton ! Montebourg n’est pas le premier de ces ministres gadget, au portefeuille à l’intitulé baroque qui, généralement, ne survivent guère aux débuts des nouveaux gouvernements. Qui se souvient encore de feu Jean-Jacques Servan-Schreiber, éphémère ministre de non moins éphémères réformes des premiers temps du giscardisme ? Nommé par Hollande pour se brûler les ailes et débarrasser définitivement le plancher de la scène socialiste, Montebourg risque, vibrionnant, de brouiller l’image du nouveau pouvoir tout entier : un danger que le président n’avait pas pleinement mesuré.

Flanqué d’un Louis Gallois dont les compétences sont peu ou prou les mêmes que les siennes, après combien de sauvetages ratés, d’interventions inopportunes, de postures brutales et de déclarations mal-à-propos, Arnaud Future tirera-t-il sa révérence ? Bah, à titre personnel au moins, il devrait s’en sortir, Monsieur Pigasse doit avoir besoin d’avocats autant que de journalistes …

2 - A quel moment la montée du chômage provoquera-t-elle la descente aux enfers du gouvernement ?

La récession qui débute et qui sera accentuée par la hausse des prélèvements obligatoires décidée par le nouveau pouvoir et sa politique préjudiciable au climat des affaires va se traduire par une augmentation de 30 000 à 40 000 chômeurs par mois d’ici à la fin du premier trimestre 2013. En effet, depuis le premier deuxième trimestre 2011, le nombre de demandeurs d’emploi ne cesse de croître, d’abord à un rythme lent (34 000 au troisième trimestre 2011) puis s’accélérant (46 000 au quatrième trimestre et 86 000 au premier trimestre 2012). Près de 30 000 par mois en fin de période alors qu’on connaissait encore un semblant de croissance !

La dégradation conjoncturelle mondiale (couplée avec les erreurs de politique économique du nouveau gouvernement) devrait donc conduire la France à supporter une hausse du nombre de chômeurs de plus de 260 000 personnes entre juin et décembre 2012 et de plus de 350 000 d’ici la fin du premier trimestre 2013. Au sens du BIT et de l’INSEE, le nombre de chômeurs en métropole dépassera les 3 millions avant la fin de l’année. Le cap des 10 % de la population active, jamais atteint depuis 1994, sera franchi et le record absolu d’après-guerre (10, 8 %) à portée de vue. Sachant qu’aucun pouvoir n’ayant connu ces niveaux de chômage n’a pu échapper à une impopularité record, gageons qu’à partir de janvier prochain il ne fera pas bon mettre un ministre dehors. Dur métier ! Ne reste plus qu’à bricoler en vitesse des contrats d’avenir et autres emplois tremplins pour au moins maquiller ces réalités cruelles.

 

3 - La robe était piégée

Les idiots ! Pour un brouhaha de quelques secondes au plus, pas même un sifflet, voilà les députés UMP tombés dans le piège de l’accusation de machisme, relayée par de vertueux médias. Le camp de rééducation ne leur est pas encore promis, mais les Verts veulent déjà ouvrir des ateliers à l’Assemblée nationale pour guérir de ce vice mental affreux les représentants du peuple qui en seraient infectés. Que plaider pour atténuer la sanction de cet écart indéfendable ? Que la robe de Cécile, en ces temps de grisaille atmosphérique, méritait bien quelque marque d’approbation ? Qu’il fallait saluer l’abandon du blue jeans au bénéfice d’une tradition vestimentaire bien française ?

Ces micro-polémiques complaisamment entretenues sont autant de temps qui échappe à de gênants débats, comme par exemple sur le sujet de la taxation des heures supplémentaires à l’impôt sur le revenu, y compris pour les salariés des PME, sur la capitulation devant les exigences monétaires allemandes ou sur la nécessité de tondre les contribuables à grands coups de CSG. Il va falloir qu’ils s’y fassent : les élus de l’opposition n’ont pas droit à la moindre incartade, à la moindre entorse aux règles de bon comportement définies par le politiquement correct le plus sourcilleux, à la plus petite ironie qui pourrait être mal interprétée. Qu’une personne de couleur, à la mobilité réduite, à la sexualité alternative ou gagnant en âge (toutes ces appellations ont été soigneusement contrôlées) prenne la parole et mieux vaudra éviter sourire ou critique : une catastrophe interprétative est vite arrivée. Disposant de tous les pouvoirs, il ne reste aux socialistes qu’un dernier levier à actionner pour être parfaitement tranquilles, celui de l’auto-censure de leurs opposants.

4 - Schwartzy est l’avenir de la politique.

Rendons hommage à Arnold, le malabar austro-américain qui fut près de huit ans gouverneur de Californie et qui reprend nonobstant du service, aux côtés de son vieil ennemi / complice Rambo, un petit rôle dans le deuxième opus d’ « Expandables », nanarissime production hollywoodienne. Il est l’exemple même de ce que nous ne savons pas faire en France : des carrières politiques de haut niveau mais relativement brèves, compatibles avec une réussite dans d’autres domaines. Schwartzy ne s’est pas si mal débrouillé à la tête d’un État qui, indépendant, serait la huitième puissance mondiale. Charisme, point de vue extérieur sur la bureaucratie, totale indépendance financière et donc détachement face à la dimension alimentaire de la politique : exactement ce qui fait défaut à nos élus à vie.

Encore citoyen autrichien, il ferait un excellent président de l’Union européenne puisque, paraît-il, il en faudrait un vrai pour créer du vouloir-vivre ensemble entre ces populations disparates.

5 - Courroye de mutation

Découvrez, avec force aide syndicale, un climat détestable dans une juridiction puis dites que, puisque malaise il y a, il faut déplacer tel ou tel, évidemment celui qui vous déplaît : que voilà une affaire rondement et staliniennement menée ! On n’est pas près d’entendre les protestations des anciens défenseurs automatiques de l’indépendance totale du parquet. Le sommet du genre étant atteint par un monsieur Cabarrus, dans le Nouvel Obs, qui, fort d’avis aussi indiscutables que celui du président d’une région socialiste ou de référence à des procédures qui ont jusqu’à présent conduit, c’est à n’y rien comprendre, à des non-lieux au bénéfice du procureur Courroye, en déduit que tout ceci n’est « pas une sanction » mais « juste un geste éminemment politique » ! Cela change tout.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (29)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
titine
- 27/07/2012 - 22:51
Au secours, Sarko !
Ils sont devenus fous.
Vincennes
- 27/07/2012 - 01:13
Montebourd fait du Montebourd écrivez vous @normal.......
Malheureusement, c'est le cas de beaucoup dans ce Gvt que M.Aubry ne voulait pas rejoindre, trouvant ce Gvt trop "naze" (en reprenant son expression)!!
Comment en deux mois, Montebourde peut-il sortir un plan correct concernant une situation aussi complexe?
A ce demander si m.petites blagues ne l'a pas mis à ce poste pour lui rendre la monnaie de sa pièce : "le seul problème de Royal c'est son compagnon"
a_normal
- 26/07/2012 - 20:52
Montebourg ne peut faire que du Montebourg !
Tout le monde le sait ! Alors ne faisons pas ceux qui le découvrent !
Le seul drame des socialistes est leur rigidité :
- il va y avoir de plus en plus de chômage, là aussi tout le monde le sait
- pour eux la vraie solution est la sur-protection de ceux qui travaillent (interdiction licenciements boursiers, etc; )
- la seule solution est un "assouplissement" des règles ultra-rigides du droit du travail français : OR ça, ils n'en veulent pas : plus tôt payer des chômeurs, RSA, etc que faire travailler les gens ! plutôt le chômage que les emplois précaires !