En direct
Best of
Best of du 9 au 15 janvier
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

02.

Alerte aux nouveaux variants du Coronavirus : l’Occident peut-il encore échapper à un bilan humain tragique sans adopter les méthodes asiatiques face à l’épidémie ?

03.

Mais qui peut encore stopper les magistrats dans les dommages qu’ils infligent (inconsciemment) à la démocratie française ?

04.

Emmanuel Macron, victime d’impuissance ?

05.

Alerte au variant du Coronavirus : ce qu’on sait vraiment du risque de contamination en extérieur (et que le gouvernement devrait méditer avant d’envisager de restreindre la liberté de promenade)

06.

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

01.

Affaire Olivier Duhamel : Alain Finkielkraut, ne sera plus chroniqueur de l’émission 24h Pujadas, diffusée sur LCI

02.

Ne dites plus "amen" mais "awomen"

03.

Éviction d’Alain Finkielkraut : les bienfaits de la condamnation des dérapages, les dangers de l’épuration

04.

Alerte aux nouveaux variants du Coronavirus : l’Occident peut-il encore échapper à un bilan humain tragique sans adopter les méthodes asiatiques face à l’épidémie ?

05.

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

06.

Communication politique : Jean Castex et Olivier Veran, perdus pour la France

ça vient d'être publié
pépites > Politique
« Cher Tayyip »
Emmanuel Macron et Recep Tayyip Erdogan s'écrivent pour apaiser les tensions
il y a 4 jours 14 heures
pépites > Justice
Révélations de Mediapart
Justice : enquête ouverte contre Nicolas Sarkozy pour « trafic d’influence » dans le cadre d’activités de conseil pour le groupe russe Reso-Garantia
il y a 4 jours 18 heures
pépites > Politique
Jupiter
Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres
il y a 4 jours 19 heures
décryptage > International
Démocratie américaine en danger

Assaut sur le Capitole : autopsie de trois jours de folies américaines

il y a 4 jours 20 heures
pépite vidéo > Santé
Eviter la pénurie
Le PDG de Moderna, Stéphane Bancel, alerte sur la question de l'approvisionnement des vaccins pour l'hiver prochain
il y a 4 jours 20 heures
décryptage > International
Université de Bogazici

Révolte étudiante à Istanbul ou les prémices d’un printemps turc

il y a 4 jours 21 heures
pépites > Santé
Coronavirus
Bruno Le Maire et Gabriel Attal indiquent qu'un confinement est toujours possible
il y a 4 jours 21 heures
décryptage > Santé
Espoir

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

il y a 4 jours 22 heures
décryptage > Environnement
instrumentalisation judiciaire

Procès contre l’inaction de l’Etat : l’affaire du siècle est aussi la pire imaginable pour... le climat lui-même

il y a 4 jours 23 heures
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Face à la Covid-19, finissons-en avec l’amateurisme public ! Le diagnostic implacable de fonctionnaires de la santé

il y a 4 jours 23 heures
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les billes précisent le moment et quand les disques détournent les heures : c’est l’actualité hivernale des montres
il y a 4 jours 17 heures
pépites > Santé
Pénurie
Le maire de Neuilly-sur-Seine déplore que les quantités de vaccins annoncées ne soient pas au rendez-vous
il y a 4 jours 19 heures
pépites > Santé
Coronavirus
La présence du virus dans les eaux usées de l'Ile-de-France en forte augmentation
il y a 4 jours 20 heures
pépites > Santé
Bug
Après avoir été volontairement fermé hier le site Santé.fr de rendez-vous pour les vaccinations est ouvert en version simplifiée aujourd'hui
il y a 4 jours 20 heures
décryptage > France
Couvre-feu à 18h

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

il y a 4 jours 21 heures
décryptage > International
Guerre de l'information

A propos d’infox : la tentation de Joe Biden de suivre la politique des néoconservateurs

il y a 4 jours 21 heures
décryptage > Santé
Mesures efficaces contre le virus

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

il y a 4 jours 22 heures
décryptage > Economie
Impact économique de la pandémie

Records à l’export : la Chine est-elle en train de gagner une bataille... ou la guerre des puissances commerciales ?

il y a 4 jours 22 heures
décryptage > France
"Je ne livre pas les Juifs"

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

il y a 4 jours 23 heures
pépites > Politique
Voile
Aurore Bergé dépose un amendement interdisant le port du voile aux petites filles
il y a 4 jours 23 heures
© PHILIPPE WOJAZER / AFP
Valéry Giscard d'Estaing VGE
© PHILIPPE WOJAZER / AFP
Valéry Giscard d'Estaing VGE
Mort de l'ancien chef de l'Etat

Valéry Giscard d’Estaing, le plus grand président de la Ve République après De Gaulle

Publié le 03 décembre 2020
Plus jeune président de la Vème République lors de son élection en 1974, Valéry Giscard d'Estaing est décédé mercredi à l'âge de 94 ans. Anita Hausser revient sur le mandat et l'action de Valéry Giscard d'Estaing.
Anita Hausser
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Anita Hausser, journaliste, est éditorialiste à Atlantico, et offre à ses lecteurs un décryptage des coulisses de la politique française et internationale. Elle a notamment publié Sarkozy, itinéraire d'une ambition (Editions l'Archipel, 2003)....
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Plus jeune président de la Vème République lors de son élection en 1974, Valéry Giscard d'Estaing est décédé mercredi à l'âge de 94 ans. Anita Hausser revient sur le mandat et l'action de Valéry Giscard d'Estaing.

Voici, qu’à l’occasion de son décès, on redécouvre l’oeuvre de Giscard. Et elle est considérable. Si de Gaulle et Pompidou ont reconstruit le pays, c’est lui, « le premier président de moins de cinquante ans depuis Napoléon», comme il aimait se présenter  pendant sa campagne de 1974, qui l’a dépoussiéré, modernisé, transformé, pour reprendre un terme cher à la Macronie. Et pourtant, il n’a pas su installer ce lien ténu qui n’est ni de l’affect, ni de la familiarité, cette alchimie qui fait que l’électeur se sent en phase avec l’homme qui est aux commandes de la Nation. Ce qui l’avait rendu sympathique aux yeux des Français, sa manière décontractée de jouer de l’accordéon, son envie de « regarder la France au fond des yeux », ses vacances de ski en famille, s’est au fil du temps transformé en incompréhension, irritation, voire en détestation, avec ce qu’on a appelé les gadgets présidentiels, comme les diners chez les Français ou encore le petit déjeuner avec des éboueurs à l’Elysée, et des diners guindés à l’Elysée. Dans cette sorte de prison qu’est le palais présidentiel, il s’est coupé de ces Français qu’il connaissait mal au fond, gagné par une forme d’hubris, d’arrogance, diront ses  détracteurs.

Il donnera le sentiment de dédaigner le Parlement, dominé par le RPR, alors qu’il a été le premier chef d’Etat qui a reçu les leaders de l’opposition au nom de la « décrispation». Mais sa rivalité avec le RPR, qui se transformera en guerre ouverte avec le parti de Jacques Chirac le conduira à sa chute en 1981. Battu par François Mitterrand, Valéry Giscard d’Estaing n’a pas quitté le champ politique après son échec, et c’est peut-être ce qui empêché que l’on dresse le bilan de ses réformes, car il est «  resté dans le paysage ». Au fil des ans il retrouvera  la faveur des Auvergnats qui le rééliront au Conseil Général du Puy de Dôme, à l’Assemblée Nationale,  à la tête de la région Auvergne. D’une manière plus lointaine les Français salueront son engagement européen et c’est au Parlement Européen qu’il retrouvera une forme d’épanouissement. Il reviendra sur le devant de la scène avec la rédaction de cette Constitution Européenne dont les Français, avec d’autres peuples européens n’ont pas voulu en 2005. Il aura tout de même eu la satisfaction de voir naitre l’Euro, qu’il a initialisé avec son homologue allemand, le chancelier Helmut Schmidt à l’occasion d’une rencontre informelle à Hambourg, un soir de 1979. Il fut aussi l’initiateur de la rencontre annuelle des pays industrialisés, devenu e le G7, puis le G8, avant de redevenir le G7, après les tensions avec la Russie.

S’il se définissait comme un libéral avancé, Valéry Giscard d’Estaing n’est pas allé jusqu’à libéraliser l’audiovisuel. Il a toutefois fait éclater ce mastodonte qu’était l’ORTF. Et il a développé l’industrie nucléaire, ce dont on se souviendra sans aucun doute cet hiver si la France vient à manquer de courant, car c’est à lui que l’on devait l’électricité la moins chère d’Europe. Aujourd’hui voici venu le temps des hommages.

A lire aussi : Valéry Giscard d'Estaing : « Brexit ou pas, l'Europe à 28 n’est pas gouvernable sans réformes profondes... »

A lire aussi : Valery Giscard d’Estaing aura donné son dernier grand entretien à…

A lire aussi : Mort de l'ancien président de la République Valéry Giscard d'Estaing à l’âge de 94 ans

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (31)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Le gorille
- 07/12/2020 - 02:52
Ah ! ce clavier !!!
...qui reçoivent des visites d'âmes du Purgatoire. Indication donc de son existence.
J'ai une amie qui voit et parle avec les morts : les âmes sont bien individualisées, et ce n'est pas une même âme distribuée entre tous....
Plutôt que d'entamer une discussion qui ne vous convaincra pas, pouvez-vous changer de bibliothèque ? Peut-être y trouverez-vous des livres plus... enrichissants !
Le gorille
- 07/12/2020 - 02:47
@Cloette et Jurgio....
Diable ! Je suis sous un feu croisé ! Difficile alors de parer les balles.
Satan existe bel et bien. Cloette, je vous indiqué un livre qui pourrait arriver à vous convaincre.
Accessoirement, c'est toute la stratégie de Satan d'arriver à se faire oublier... Je ne vais pas épiloguer !
Jurgio, il existe des âmes sur la terre, donc dans des personnes bien en chair, qui reçoivent des visites d'âmes du Pura
jurgio
- 06/12/2020 - 16:16
Les « naïvetés » de la religion chrétienne catholique
La conception d'un enfer vient de la religion hébraïque (Gehen). Elle a été transmise par des hommes d'abord éduqués dans cette confession. A suivi, pour les recalés de la vertu, l'idée d'un purgatoire. Pour fermer les débats et satisfaire le sort des innocents morts avant de connaître l'idée du péché, on a imaginé les limbes. Cette mise en scène de salles d'attente n'a de sens ni rationnel, ni théologique. Il est vrai qu'on peut penser que « la grâce est aléatoirement distribuée ».... La sortie de l'existence échappe au temps terrestre. L'éternité est une absence de temps et elle est du domaine divin. Ainsi, quand nous dormons profondément la durée nous échappe. De même, après la mort. La question primordiale est de savoir si, chaque Saint contribuant à sauver l'Humanité, la Rédemption est soumise à un résultat collectif, une même âme étant distribuée entre tous.